Enfant distrait, agité, impatient ?

TDA ou TDAH… Des pistes micro-nutritionnelles

Environs 5% des enfants souffrent de troubles de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA ou TDAH). Les ados et les adultes sont aussi touchés. Au quotidien, cette agitation et ces distractions peuvent poser problèmes pour l’entourage de l’enfant ou de l’adulte…

Un enfant hyperactif n’est pas un enfant capricieux et les causes peuvent être multiples : psychologiques, environnementale, déficits (micro-)nutritionnels… Attardons-nous sur ce dernier point.

Agir en synergie micro-nutritionnelle

Troubles de l’attention

Sur-consommation d’aliments industriels :

  • sucres rapides,
  • graisses trans,
  • alcool,…

Certaines déficiences nutritionnelles peuvent aussi alimenter la problématique…

Une bonne hygiène alimentaire et certaines plantes et minéraux peuvent aider les personnes atteintes de TDAH !

  • Bacopa, cette plante stimule les fonctions de l’hippocampe (une région du cerveau qui mémorise les informations à long terme). Une étude clinique récente montre que le Bacopa diminue les symptômes d’agitation de 93% et ceux de déconcentration de 85%. Cette plante permet d’améliorer l’attention à l’école et au quotidien1.
  • D’autres plantes présentent des propriétés calmantes, tout en améliorant la mémorisation, comme par exemple la Valériane, la Mélisse, la Passiflore
  • D’un point de vue micro-nutritionnelle, la théanine, en agissant sur les taux de dopamine, sérotonine et GABA, favorise la concentration, et l’apprentissage.
  • Des minéraux comme le zinc et le magnésium sont souvent déficitaires chez ces enfants et adultes. La nourriture ne suffit pas à leur apporter la dose dont ils ont besoin. Par exemple, le déficit en zinc est souvent observé chez les enfants qui présentent le syndrome d’opposition (ils disent tout le temps non!). Le zinc est pourtant essentiel à la fabrication de dopamine nécessaire pour une bonne concentration et attention. Le magnésium quant à lui est déficitaire chez plus de la moitié de la population. Le stress est le principal responsable de cette carence quasi généralisée. Pourtant, il est essentiel pour le système nerveux et son effet anti-stress est bénéfique au quotidien. Une supplémentation en ces 2 minéraux est donc tout à fait bénéfique.
  • Les vitamines B sont importantes pour combattre le TDAH. Elles agissent en tant que cofacteurs du zinc et du magnésium pour renforcer leurs actions sur la santé mentale. Elles favorisent ainsi la synthèse des neurotransmetteurs sérotonine, dopamine et GABA.
  • Omega 3 et surtout la DHA et l’EPA. Ces acides gras poly-insaturés, surtout trouvés dans le cerveau, constituent les membranes, les synapses, les membranes mitochondriales, mais aussi la rétine de l’oeil. Ils assurent ainsi la bonne fluidité des membranes essentielle pour une meilleure communication intercellulaire. C’est pourquoi vous entendez très souvent qu’ils constituent « l’allié de votre cerveau ». Ils permettent le bon fonctionnement de votre cerveau et de vos yeux !

Certains compléments alimentaires proposent des formules comprenant l’ensemble de ces micro-nutriments:

  • Neuro-AD Concentration est une synergie de 10 composants actifs (L-théanine, Valériane, Bacopa, Zinc, Magnésium (2 formes : citrate de magnésium et acétyl-taurinate de magnésium), Vitamine B2, B3, B6 et B9)
  • Omega 3, huile de petits poissons (issus des fonds marins) riches EPA/DHA

L-théanine et DHA, séparez-les!

Attention, certains nutriments doivent se prendre à des moments différents. Par exemple, pour une meilleure efficacité et assimilation, la L-théanine doit être consommée en dehors des repas et surtout éloignée de tout repas contenant des protéines, tandis que la DHA/EPA (Omega 3) se consomme pendant les repas.