Connaissez-vous le maté ? - Medicatrix

Connaissez-vous le maté ?

Qu’est-ce que le maté ?

Le maté ou Yerba mate (Ilex paraguariensis) est une plante originaire d’Amérique latine. Elle fait partie de la même famille que le houx (genre Ilex). A l’instar du thé on utilise les feuilles de la plante pour réaliser une infusion stimulante. On l’appelle aussi « thé du Paraguay », « thé des Jésuites » ou bien « thé du Brésil ». C’est la boisson traditionnelle des Gauchos.

Les propriétés santé du maté

Le maté a de propriétés analogues à celles du thé et du café car il contient le même genre de substances : bases xanthines (théobromine, théophylline, caféine) et polyphénols. Bon nombre de ces propriétés sont d’ailleurs dues aux composés phénoliques de la plante. En voici un bref aperçu :

  • Stimulant du système nerveux, utile en cas d’asthénie (fatigue).
  • Neuro-protecteur (démontré chez la souris) [1].
  • Antioxydant [2].
  • Anti-inflammatoire [3].
  • Effet anti-hyperglycémiant [4].
  • Diminue la glycation (« caramélisation » des protéines dans l’organisme). L’inhibition des produits terminaux de glycation étant supérieure à celle produite par le thé vert [5].
  • Réduit la résistance à l’insuline [4].
  • Augmente le métabolisme : effet sur la thermogenèse [6].
  • A des effets anti-obésité via  la régulation de l’expression de gènes de facteurs de transcription pro-adipogènes tels que Ppar-γ2 et C/epb-α [7].

Maté et cancer

Malgré tous ces effets positifs tout n’est pas rose avec le maté… Il a en effet été incriminé comme possible facteur dans de nombreux cancers (étude contrôlée multicentrique en Uruguay), surtout des voies aérodigestives, mais aussi col de l’utérus, prostate, vessie et rein [8]. En fait, cet effet cancérigène vient du benzopyrène qui se forme avec la torréfaction, comme par exemple pour le café [9]. C’est finalement la haute teneur en hydrocarbures aromatiques polycycliques (le benzopyrèrene en fait partie) qui rendrait le maté torréfié cancérigène [10]. Pour certains chercheurs les cancers de la cavité buccale, du larynx et de l’œsophage pourrait tout simplement venir du fait que le maté est bu brûlant [11].

Mes recommandations pour le maté

Le maté semble être une boisson intéressante pour la santé, notamment pour la prévention de certaines maladies métaboliques comme le diabète de type 2, dans la gestion du poids, et pour lutter contre l’asthénie.

Par contre, au vu des éléments cités précédemment, je déconseillerais le maté torréfié et préfèrerais la version simplement séchée.

Je recommande donc d’acheter le maté chez un herboriste ou bien, si vous préférez les sachets-infusettes de choisir une marque garantissant un maté non torréfié, comme par exemple Romon Nature®.

Références

  1. Branco Cdos S et al. Anticonvulsant, neuroprotective and behavioral effects of organic and conventional yerba mate (Ilex paraguariensis St.Hil.) on pentylenetetrazol-induced seizures in Wistar rats. Brain Res Bull 2013 Mar ;92 :60-8
  2. Gugliucci A. Antioxydant effects of Ilex paraguariensis : induction of decreased oxidability of human LDL in vivo. Biochem Biophys Res Commun 1996 Jul 16 ;224(2) :338-44
  3. Cambero A, Ribeiro ML. The positive effects of yerba mate (Ilex paraguariensis) in obesity. Nutrients 2015 Jan 22 ;7(2) :730-50
  4. Pereira DF et al. Influence of the traditional Brazilian drink Ilex paraguariensis tea on glucose homeostasis. Phytomedicine 2012 Jul 15 ;19(10) :868-77
  5. Luceford N, Gugliucci A. Ilex paraguariensis inhibit AGE formation more efficiently than green tea. Fitoterapia 2005 Jul ;76(5) :419-27
  6. Gambero A, Ribeiro ML. The positive effects of yerba mate (Ilex paraguariensis) in obesity. Nutrients 2015 Jan 22 ;7(2) :730-50
  7. Arçari DP et al. The in vitro and in vivo effecs of yerba mate (Ilex paraguariensis) extract on adipogenesis. Food Chem 2013 Nov 15 ;141(2) :809-15
  8. Stefani ED et al. Mate consumption and risk of cancer : a multi-site case-control study in Uruguay. Asian Pac J Cancer Prev 2011 ;12(4) :1089-93
  9. Koffi Houessou J. Polycyclic aromatic hydrocarbons in coffee : development of analytical methods and study of the rosasting process. 2007 Life Sciences. AgroParisTech
  10. Kamangar F et al. High levels of carcinogenic polycyclic aromatic hydrocarbons in mate drinks. Cancer Epidemiol Biomarkers  May ;17(5) :1262-8
  11. Loria D, Barrios E, Zanetti R. Cancer and yerba mate consumption : a review of possible associations. Rev Panam Salud Publica 2009 Jun ;25(6) :530-9

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)