Medicatrix https://www.medicatrix.be Editions marco pietteur SPRLU Tue, 24 Apr 2018 07:31:38 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.9.5 Les polyphénols de grenades fermentés plus efficaces contre le cancer (3/5) https://www.medicatrix.be/polyphenols-de-grenades-fermentes-efficaces-contre-le-cancer/ Tue, 24 Apr 2018 07:00:35 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26365 3e partie sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli » Dans la partie 1, nous avons que la grenade, le brocoli et le curcuma sont étudiés dans...

The post Les polyphénols de grenades fermentés plus efficaces contre le cancer (3/5) appeared first on Medicatrix.

]]>
3e partie sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli »

Dans la partie 1, nous avons que la grenade, le brocoli et le curcuma sont étudiés dans de nombreuses études cliniques pour leurs effets anti-cancers notamment.

Dans la partie 2, nous avons vu les effets généraux de la grenade et ses mécanismes d’actions anti-cancers.

Cancers de la prostate, du sein et leucémie

Les résultats d’études disponibles pour différents types de cancers montrent que la fermentation et le procédé de séchage de l’extrait (lyophilisation) améliorent son effet dans l’organisme (GranaProsan).

Cancer de la prostate

Dans les cultures de cellules cancéreuses prostatiques tant hormono-sensibles qu’hormono-réfractaires, les polyphénols de grenade fermentés ont permis de réduire la prolifération du cancer jusqu’à 90 % (Albrecht et al., 2004; Lansky et al., 2005 a et b) ; in vivo également, la croissance des cellules de carcinome prostatique PC-3 a été inhibée de manière significative (Albrecht et al., 2004).

Cancer de la prostate hormono-réfractaire

Les cellules cancéreuses prostatiques ont besoin d’androgènes pour leur croissance. Dans le cas du cancer de la prostate, l’effet des androgènes est souvent atténué par certains médicaments (anti-androgènes).

Le succès de cette méthode est cependant limité dans le temps ; en effet, les cellules cancéreuses prostatiques réagissent à de tels traitements en synthétisant elles-mêmes les androgènes en plus grandes quantités et/ou en produisant des récepteurs mutés et surexprimés pour les androgènes. Le cancer de la prostate devient ainsi hormonoréfractaire et ne répond plus à la thérapie par sevrage hormonal.

Ceci représente un problème thérapeutique très important : le cancer de la prostate hormono-réfractaire est considéré comme incurable. À ce stade du cancer, aucun miracle ne serait donc plus à attendre d’aucune substance végétale. Un essai clinique sur des patients atteints d’un cancer hormonoréfractaires n’a donné aucun résultat ; la boisson utilisée ne contenait cependant que peu de polyphénols de grenade et très peu de punicalagine (Stenner-Liewen et al., 2013).

En 2005 déjà, les scientifiques de l’université du Wisconsin rapportaient qu’un extrait de grenade lyophilisé avait un effet inhibant efficace sur la croissance des cellules cancéreuses prostatiques hormonoréfractaires (cellules PC3). Sur les cellules cancéreuses indépendantes des androgènes, l’expression du récepteur d’androgènes, ainsi que la production de PSA étaient réduites de 90 %. Ceci est particulièrement intéressant car le récepteur d’androgènes est souvent surexprimé au stade hormonoréfractaire (Malik et al., 2005). Les polyphénols de grenade réduisent en outre la formation des enzymes responsables de la synthèse des androgènes dans les cellules cancéreuses hormono-réfractaires (Hong et al., 2008). Les polyphénols de grenade peuvent vraisemblablement également augmenter l’efficacité des chimiothérapies et radiothérapies grâce à des mécanismes anti-inflammatoires spécifiques (inhibition de l’activation du facteur NF-kappaB).

Cancer du sein

L’influence positive des composants de la grenade sur le cancer du sein fait l’objet de nombreuses discussions. L’éventualité de son utilisation comme produit thérapeutique se fonde sur le fait que la grenade peut influencer l’apparition du cancer à différents niveaux (prolifération, invasion, migration, métastases, angiogenèse, inflammations) (Vini et Sreeja, 2015).

Les polyphénols de grenade ont un effet anti-oestrogène

La consommation quotidienne d’environ 240 ml de jus de grenade pendant 3 semaines par des femmes postménopausées en bonne santé et sans surcharge pondérale a réduit significativement les taux d’oestrogènes et de testostérone par rapport au groupe de contrôle (jus de pomme) (Kapoor et al., 2015). Une étude réalisée sur l’extrait de grenade a démontré que l’extrait se lie au récepteur d’oestrogènes (ER) et freine ainsi la liaison des oestrogènes à leur récepteur (effet de compétition). La croissance et la prolifération des cellules de cancer du sein ER-positives ont été atténuées par l’extrait.

Un tel extrait est donc prometteur pour la prévention des types de cancer du sein dépendant des oestrogènes et d’autres tissus hormono-dépendants peuvent en profiter (Sreeja et al., 2012).

L’efficacité du tamoxifène, un médicament se liant aux ER-α et les inhibant, a également été améliorée par la prise d’un extrait de grenade. Le tamoxifène est souvent utilisé pour les cancers du sein ER-α-positifs, mais toutes les patientes n’y répondent pas. L’étude menée sur les cellules du cancer du sein montre que les effets du tamoxifène sont améliorés par la prise d’un extrait de grenade (Banerjee et al., 2011).

Les polyphénols de grenade fermentés, tout particulièrement, peuvent prévenir le cancer du sein et renforcer les effets de la thérapie du cancer du sein en intervenant dans le métabolisme des oestrogènes et en inhibant la formation des oestrogènes endogènes (aromatase), mais aussi leurs effets favorisant le cancer hormono-dépendant

(Kim et al., 2002). Sans montrer d’effet négatif, les polyphénols de grenade fermentés inhibent de 80 % la croissance des cellules de cancer du sein positives aux oestrogènes et sont donc deux fois plus efficaces que le jus frais. Ils empêchent en outre la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (néoangiogenèse) dans les cellules du cancer du sein. L’inhibition de la néoangiogenèse rend la propagation de la tumeur plus difficile.

Par contre, les extraits de pelure n’ont eu aucun effet dans ce cadre (Toi et al., 2003). Dans les cellules de cancer du sein qui surexpriment l’aromatase – une enzyme intervenant dans le métabolisme hormonal – la prolifération cellulaire induite par la testostérone a pu être réduite par l’urolithine (Heber, 2011; Tomás-Barberán et al., 2016). Les urolithines sont les produits de décomposition des polyphénols de grenade. L’aromatase isolée est inhibée in vitro par l’urolithine A.

Leucémie

Une étude de Kawaii et Lansky (2004) a permis de mettre en avant d’autres propriétés exceptionnelles des polyphénols de grenade fermentés : les polyphénols de grenade fermentés aideraient en effet à guérir les cellules leucémiques (redifférenciation) ou favoriseraient la mort cellulaire programmée (apoptose) (Kawaii et Lansky, 2004).

Cancer du poumon : deux études datant de 2007 ont démontré que le jus de grenade lyophilisé réduisait la masse tumorale de 62 % (après 140 jours) et 66 % (après 240 jours) chez les souris souffrant d’un cancer du poumon par rapport au groupe de contrôle. Des effets similaires ont été constatés sur les cellules humaines atteintes par un cancer du poumon, sans effet négatif sur les cellules saines (Khan et al., 2007 a et b).

Cancer de la vessie et du gros intestin : ces deux organes entrent en contact avec des concentrations élevées de métabolites des polyphénols de grenade car ceux-ci sont éliminés par l’intestin et les reins (Tomás-Barberán et al., 2016).

La croissance des cellules souches cancéreuses du gros intestin a même pu être inhibée par l’urolithine (Núñez-Sánchez et al., 2016).

 

Retrouvez tous les articles sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli », en cliquant ici.

The post Les polyphénols de grenades fermentés plus efficaces contre le cancer (3/5) appeared first on Medicatrix.

]]>
La grenade – Une polyvalence millénaire (2/5) https://www.medicatrix.be/la-grenade-une-polyvalence-millenaire/ Tue, 17 Apr 2018 08:30:42 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26353 2e partie sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli » Comme nous l’avons vu dans la partie 1, les aliments végétaux les plus étudiés pour leurs actions...

The post La grenade – Une polyvalence millénaire (2/5) appeared first on Medicatrix.

]]>
2e partie sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli »

Comme nous l’avons vu dans la partie 1, les aliments végétaux les plus étudiés pour leurs actions régulatrices sont au nombre de 3 :

  • la grenade
  • le curcuma
  • le brocoli

Voyons plus en détail les mécanismes d’actions de la grenade et notamment, de la grenade fermentée !

La grenade est un super-fruit connu et utilisé pour ses propriétés médicinales depuis des millénaires. Elle a, à ce jour, fait l’objet de plus de 1.000 essais cliniques et précliniques, permettant de mettre au jour ses effets impressionnants sur le stress oxydant, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, la démence, les réactions inflammatoires excessives, le cancer de la prostate et d’autres types de cancers. Les principes actifs particuliers de la grenade sont de véritables régulateurs cellulaires (Jacob, 2008) car leur effet antioxydant est essentiellement indirect grâce au renforcement des mécanismes de protection antioxydants endogènes (par exemple grâce au facteur Nrf2).

Ils ont donc un effet plutôt pro-oxydant sur les cellules cancéreuses, mais conservent leur effet antioxydant dans les tissus sains présentant des systèmes de protection antioxydants.

Les polyphénols de la grenade – Inhibiteurs du cancer de la prostate

Les effets de la grenade sur le cancer de la prostate ont été particulièrement bien étudiés. Des essais cliniques, in vitro et in vivo réalisés sur les polyphénols de la grenade ont démontré que ceux-ci inhibaient de manière convaincante l’apparition, la croissance et l’invasion du cancer grâce à leurs effets anti-angiogéniques, redifférenciateurs, antiprolifératifs et pro-apoptotiques.

Le responsable est ici l’interaction naturelle des polyphénols anti-inflammatoires, antioxydants, et anti-oestrogènes régulant le système immunitaire, l’épigénome et les voies de signalisation cellulaire. Les effets anti-cancérigènes des polyphénols de grenade sont illustrés dans la figure suivante (fig. 1).

Fig. 1 – Effets anti-cancérigènes des polyphénols de grenade

Fig. 1 – Effets anti-cancérigènes des polyphénols de grenade

Les essais cliniques ont également démontré l’efficacité des polyphénols de grenade sur le cancer de la prostate. Dans le cadre d’une étude randomisée en double aveugle (Paller et al., 2013), de l’extrait de grenade a été administré à 104 patients atteints d’un cancer de la prostate après l’échec d’une thérapie primaire (récidive PSA). Le temps de doublement du PSA a ensuite été observé. La prise quotidienne d’extrait de grenade contenant 600 mg de polyphénols (2 c. à soupe d’Elixir de grenade ou 4 gélules de GranaProsan) pendant 6 mois a permis d’allonger le temps moyen de doublement du PSA de 11,9 à 18,5 mois. Chez 43% des participants à l’étude, ce temps a même pu être doublé par rapport aux valeurs initiales relevées au début de l’étude ; chez 13% des participants, des valeurs de PSA en baisse ont même été constatées.

La valeur de PSA est le marqueur d’évolution le plus important pour le cancer de la prostate : plus l’augmentation de la valeur de PSA est lente après une thérapie, plus l’espérance de vie est normalement longue.

Une autre étude clinique réalisée sur des patients souffrant d’un cancer de la prostate (Pantuck et al., 2006) a permis de démontrer que la consommation quotidienne de 240 ml de jus de grenade (à base de concentré, 570 mg de polyphénols par portion) allongeait le temps de doublement de l’antigène prostatique spécifique (PSA) dans le sang de 15,6 à 54,7 mois, soit presque quatre fois plus. Aucun des patients de l’étude n’avait encore suivi de thérapie hormonale et, malgré une opération ou des rayons, les valeurs de PSA de chacun des patients étaient en hausse, indiquant une progression de la maladie.

Le cancer de la prostate se caractérise par des processus inflammatoires dans lesquels le facteur de transcription NFkappaB joue un rôle décisif. Le facteur NF-kappaB intervient vraisemblablement dans l’apparition de nombreuses maladies en régulant la transcription de l’ADN. La figure suivante (fig. 2) montre à quels endroits les polyphénols de grenade peuvent influencer l’évolution inflammatoire du cancer de la prostate en inhibant le facteur NF-kappaB (Heber, 2011).

Fig. 2 – Rôle des voies de signalisation inflammatoire dans l’apparition du cancer de la prostate et inhibition par les polyphénols de grenade (selon Heber, 2011)

Fig. 2 – Rôle des voies de signalisation inflammatoire dans l’apparition du cancer de la prostate et inhibition par les polyphénols de grenade (selon Heber, 2011)

Biodisponibilité des polyphénols de grenade

Les polyphénols de grenade sont essentiellement des tanins ellagiques (en grande partie, de la punicalagine). Ces polymères de l’acide ellagique sont des tanins et ont donc un goût astringent et âpre, ce qui caractérise également un jus efficace. L’acide ellagique est libéré par l’électrolyse des tanins ellagiques. Dans l’intestin, la flore intestinale les dégrade en urolithines. Seuls les deux produits de décomposition que sont l’acide ellagique et l’urolithine, et non les tanins ellagiques tels que la punicalagine, se retrouvent dans le sang (Heber, 2011). Des études relatives à la biodisponibilité, ainsi que différents essais cliniques portant sur les polyphénols de grenade ont montré des effets pouvant souvent fortement varier ou même totalement insignifiants en raison des grandes différences relevées. Les grandes différences au niveau de la biodisponibilité d’un individu à un autre en sont une des raisons, parce que la qualité de la flore d’un individu à un autre est différente ! Une étude a permis de faire la différence entre trois groupes en ce qui concerne la formation d’urolithine A :

  1. les personnes chez lesquelles une présence d’urolithine A peut être mesurée, même sans consommation de grenade, et chez lesquelles la consommation de grenade augmente encore la formation d’urolithine A (Producer),
  2. les personnes chez lesquelles aucune présence d’urolithine A n’est mesurée, mais chez lesquelles celleci peut être induite par la consommation de grenade (Responder),
  3. les personnes chez lesquelles aucune présence d’urolithine A n’est mesurée et chez lesquelles la consommation de grenade n’induit pas la formation d’urolithine A (Non-Responder) (Li et al., 2015).

Une augmentation de la biodisponibilité, p.ex. par la pré-fermentation des produits de la grenade, a vraisemblablement permis d’atteindre de meilleurs résultats chez les personnes dont le sang ne pouvait assimiler les polyphénols de grenade que de manière modérée ou ne pouvait pas les assimiler du tout. Les effets particuliers de la grenade sur la santé se basent sur l’interaction globale de ses composants, tout particulièrement des polyphénols présents en quantités suffisamment importantes.

Les polyphénols de grenade fermentés semblent être plus efficaces contre le cancer.

Les résultats d’études disponibles pour différents types de cancers montrent que la fermentation et le procédé de séchage de l’extrait (lyophilisation) améliorent son effet dans l’organisme.

Nous verrons dans le prochain article que la grenade (fermentée) est bénéfique dans le cadre des cancers de la prostate, du sein, leucémie, cancer du poumon, de la vessie et du gros intestin.

 

Retrouvez tous les articles sur les « Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli », en cliquant ici.

The post La grenade – Une polyvalence millénaire (2/5) appeared first on Medicatrix.

]]>
Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli https://www.medicatrix.be/regulateurs-cellulaires-efficaces-contre-le-cancer-grenade-curcuma-brocoli/ Wed, 04 Apr 2018 08:46:39 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26340 Une récente étude clinique prouvant l’efficacité des substances végétales contre le cancer de la prostate Une étude significative sur les effets combinés de la grenade, de la curcumine, du brocoli...

The post Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli appeared first on Medicatrix.

]]>
Une récente étude clinique prouvant l’efficacité des substances végétales contre le cancer de la prostate

Une étude significative sur les effets combinés de la grenade, de la curcumine, du brocoli et du thé vert sur les hommes souffrant d’un cancer de la prostate a été présentée en 2013 lors du congrès sur le cancer de l’American Society for Clinical Oncology (ASCO) (Thomas et al., 2013).

203 patients atteints d’un cancer de la prostate ont participé à cette étude en double aveugle : ceux-ci étaient soumis à une « surveillance active » (active surveillance) ou présentaient des valeurs de PSA en hausse après l’échec d’une thérapie primaire. Un placebo ou un extrait de grenade, thé vert, brocoli et curcuma riche en polyphénols leur a été administré pendant six mois.

Alors que la valeur de PSA moyenne dans le groupe prenant les polyphénols n’a augmenté que de 14,7 % en moyenne après ces six mois, cette augmentation est portée à 78,5 % chez le groupe prenant le placebo.

Rappelons que dans le cadre du cancer de la prostate, les médecins et oncologues demandent à leurs patients de suivre l’évolution du PSA. Celui-ci est un marqueur de l’évolution du cancer. Son augmentation est synonyme d’une évolution du cancer. Ces médecins et patients sont donc heureux lorsque le PSA est stabilité, voire même quand il diminue, ce qui témoigne de la stabilisation voire diminution de la maladie.

À la fin de cette étude, 61 participants (46 %) du groupe «polyphénols » présentaient une valeur de PSA stable ou même inférieure alors que, dans le groupe « placebo », c’était le cas pour seulement 9 personnes (14 %). Dans le groupe consommant des aliments riches en polyphénols, 114 participants à l’étude (92,6 %) ont pu poursuivre le traitement actuel sans effet secondaire pour seulement 38 participants (74 %) du groupe « placebo ». Aucun effet secondaire n’a ici été constaté.

Une alimentation végétale faible en graisses, une activité régulière et de la détente ont également un effet synergique intéressant, comme le montrent de nombreuses études d’intervention récentes sur le style de vie (Frattaroli et al., 2008 ; Hébert et al., 2012 ; Ornish et al., 2008a, 2008b, 2013 ; Saxe et al., 2001, 2006).

Régulateurs cellulaires – Le système de feux de signalisation naturel

Différentes substances produites par notre organisme, mais aussi les substances végétales secondaires contenues dans notre alimentation exercent des fonctions régulatrices sur nos cellules et leur métabolisme. Ces dernières substances sont produites par les plantes, d’une part, pour leur offrir une protection antioxydante et les défendre contre leurs ennemis et agents pathogènes, mais aussi, d’autre part, pour les colorer et attirer les insectes pollinisateurs et animaux granivores. En raison de l’utilisation étendue de produits phytosanitaires, la teneur en substances végétales secondaires n’est pas une préoccupation centrale pour la culture. La fertilisation des légumes au moyen d’azote minéral en vue d’augmenter les rendements contribue également au stockage d’eau dans les tissus végétaux, réduisant leur teneur en substances végétales secondaires.

Dans un même temps, la consommation de fruits et légumes n’est pas suffisante chez de nombreuses personnes. L’être humain a été biologiquement programmé pour consommer de grandes quantités de végétaux, essentiellement des fruits et légumes. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 2003) recommande de consommer au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, ce qui correspond à environ 400 grammes de légumes et 250 grammes de fruits. Cependant, la consommation de fruits et légumes de la population française ou allemande est bien en dessous de ces recommandations : selon un rapport de l’Institut Robert-Koch (Rabenberg und Mensink, 2011), moins de 10 % des adultes consomment cinq portions de fruits et légumes par jour, fréquemment sous la forme de jus de fruits.

Tous ces facteurs font que le potentiel bénéfique des substances végétales secondaires n’est pas aussi bien mis à profit qu’il pourrait l’être. Leurs effets pourraient cependant être spectaculaires : des recherches réalisées récemment sur de nombreuses substances végétales secondaires montrent comment celles-ci peuvent empêcher ou freiner l’apparition et la progression des cancers en influençant les voies de signalisation cellulaire.

Les aliments végétaux les plus étudiés pour leurs régulateurs cellulaires sont la grenade, le curcuma et le brocoli…

Les bienfaits du Curcuma

Les composants les plus importants de ces trois aliments sont les polyphénols particuliers de la grenade (tanins ellagiques, flavonoïdes) et de la racine de curcuma (curcuminoïdes), ainsi que le sulforaphane et d’autres glycosides d’huile de moutarde du brocoli et – dans de plus fortes concentrations encore – des graines de brocoli. Les recherches ont permis de constater les effets notables de ces trois groupes de principes actifs sur les inflammations et le stress oxydant – deux facteurs importants favorisant le cancer.

Nous comprenons donc aisément les résultats positifs obtenus par la consommation de ces 3 « super-fruits » dans le cadre du cancer de la prostate, comme expliqué dans l’étude mentionnée ci-dessus.

Nous verrons dans les articles suivants que ces fruits sont tout à fait bénéfiques, aussi bien contre les cancers, en protection cardiovasculaire… Mais ces effets bénéfiques sont multipliés lorsque la biodisponibilité des composants est améliorée.

Nous verrons que pour cela, il ne faut surtout pas cuire vos brocolis, ni les congeler ! Vos grenades devraient être consommées fermentées et la curcumine ne devraient pas être associée à de la pipérine du poivre, mais plutôt à un corps gras…

Plus d’explications dans notre prochain article…

The post Régulateurs cellulaires efficaces contre le cancer : grenade, curcuma, brocoli appeared first on Medicatrix.

]]>
La solution holistique pour le paradoxe de la calcification (partie 4/4) https://www.medicatrix.be/solution-holistique-pour-le-paradoxe-de-la-calcification/ Wed, 04 Apr 2018 06:00:51 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26371 Quatrième et dernière partie sur « le paradoxe de la calcification ». Comme nous l’avons vu précédemment, le mode de vie moderne, avec une alimentation trop acidifiante et le stress, seraient...

The post La solution holistique pour le paradoxe de la calcification (partie 4/4) appeared first on Medicatrix.

]]>
Quatrième et dernière partie sur « le paradoxe de la calcification ».

Comme nous l’avons vu précédemment, le mode de vie moderne, avec une alimentation trop acidifiante et le stress, seraient responsables du nombre important de cas souffrant d’ostéoporose, de calculs rénaux et de calcification des vaisseaux sanguins (dépôts de phosphate de calcium) conduisant aux maladies cardiovasculaires.

Comment éviter cela ?

La solution holistique pour le paradoxe de la calcification :

  1. L’apport en calcium provenant principalement des légumes et des fruits, et non des produits laitiers.
  2. Si nécessaire, toujours compléter le calcium en synergie avec le magnésium et le citrate de potassium pour compenser l’acidification en tant que cause de l’altération du métabolisme calcique.
  3. Assurer un bon taux sanguin de vitamine D3.

Si nécessaire, compléter avec la vitamine K2 pour transporter le calcium dans les os.

Le calcium ne doit jamais être ajouté à des doses élevées, mais à une dose maximale de 500 mg par portion (sous forme de citrate/lactate de calcium). Tout en privilégiant la combinaison avec le magnésium alcalin et le citrate de potassium, comme dans la proportion retrouvée dans les végétaux. La vitamine D3 doit être complétée de manière à obtenir des valeurs sériques de 75-125 nmol/l ou 30-50 ng/ml dans le sérum.

S’il y a un risque de perte osseuse (après la ménopause, à partir de 50 ans), la vitamine D3 doit être substituée avec la vitamine K2. Les deux travaillent ensemble et règlent l’équilibre calcique. La vitamine D3 favorise l’assimilation intestinale du calcium et donc, son absorption dans la circulation sanguine; la vitamine K2 aide à minéraliser les os et les dents et prévient l’accumulation de calcium dans les artères et les tissus corporels. La prise de vitamine D3 augmente le besoin en vitamine K2.

Recommandations pour un équilibre sain en calcium, vitamines D3-K2

Manger beaucoup de légumes, de végétaux et de fruits.

  • Fournit du potassium ainsi que du calcium et du magnésium dans un rapport naturel de 3:2
  • Approvisionnement en minéraux liés à des bases (citrates organiques)

Mangez moins d’aliments carnés et d’aliments transformés industriellement :

  • Denrées alimentaires animales riches en protéines (beaucoup de soufre, phosphate et sel, peu de bases)
  • Sel (= sodium, chlorure)
  • Produits finis (phosphate, sel)

Assurer un apport suffisant en vitamines D3 et K2.

  • Compenser le manque d’ensoleillement (p. ex. au bureau, à l’automne et en hiver), une mauvaise alimentation ainsi que beaucoup de stress dans la vie quotidienne en favorisant l’équilibre avec des compléments alimentaires appropriés.

Intégrer le plan nutritionnel du Dr L.M. Jacob dans la vie quotidienne.

Bouger régulièrement.

Créer des phases de régénération, prêter attention à un sommeil suffisamment profond et à une respiration abdominale profonde.

 

Retrouvez tous les articles sur « le paradoxe de la calcification » en cliquant ici.

The post La solution holistique pour le paradoxe de la calcification (partie 4/4) appeared first on Medicatrix.

]]>
Les incroyables vertus de la papaye fermentée https://www.medicatrix.be/vertus-papaye-fermentee/ Wed, 28 Mar 2018 08:11:19 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26328 Les vitamines et les antioxydants contenus dans la papaye contribuent à stimuler nos défenses naturelles et nous maintiennent en bonne santé. Dans certains pays tropicaux et notamment aux philippines, il...

The post Les incroyables vertus de la papaye fermentée appeared first on Medicatrix.

]]>
Les vitamines et les antioxydants contenus dans la papaye contribuent à stimuler nos défenses naturelles et nous maintiennent en bonne santé.

Dans certains pays tropicaux et notamment aux philippines, il est très courant de trouver des papayers un peu partout. La papaye, fruit du papayer, contient de nombreux effets curatifs documentés scientifiquement. Ce fruit est d’ailleurs utilisé depuis l’Antiquité pour le traitement d’un certain nombre de maladies. Il contient une large gamme de métabolites secondaires bioactifs :

  • alcaloïdes,
  • phénols,
  • flavonoïdes,
  • caroténoïdes,
  • tannins,
  • saponines, …

Mais aussi des enzymes protéolytiques (papaïne et chymopapaïne), des vitamines antioxydantes (vitamines A, C, E,…), du potassium, des fibres alimentaires…

Ces dernières années, de nombreux chercheurs se sont intéressés à la papaye fermentée. C’est d’ailleurs le professeur Luc Montagnier, prix Nobel 2008, qui a révélé les effets incroyables de la papaye fermentée sur la santé.

La papaye fermentée, une alliée extraordinaire

PapayeDes broyats de fruits de papaye sont fermentés par des levures à une certaine température et pendant plusieurs mois afin de libérer de nombreux composants nutritifs bien assimilés par votre intestin et qui sont doués de propriétés salutaires, telles que antioxydantes et stimulantes des défenses naturelles du corps.

Grâce au processus de fermentation lactique et à la richesse nutritionnelle du fruit, la papaye fermentée est une « bombe » antioxydante au pouvoir inégalé.

Elle ne le doit pas à son pouvoir intrinsèque (pas de valeur ORAC) mais à sa capacité d’induire et de stimuler nos défenses antioxydantes endogènes. Elle stimule la production de nos deux enzymes antioxydantes majeures : le glutathion et la superoxyde dismutase (SOD).

Cet antioxydant d’exception, la papaye fermentée, neutralise donc les radicaux libres, inhibe l’oxydation des lipides et retarde certaines pathologies liées aux radicaux libres (maladies dégénératives tels que le cancer, l’Alzheimer…, le vieillissement,…).

Outre cette capacité à moduler dans l’organisme l’équilibre oxydant/antioxydant, l’extrait de papaye stimule et module le système immunitaire en activant la production de tous nos « petits soldats » : cellules macrophages, lymphocytes T et B, cellules « tueuses naturelles » (NK), interféron.

Cette double activité, qui a fait l’objet d’une énorme documentation scientifique (résumée dans le livre « Vivre longtemps en bonne santé » du Dr Mantello et du Pr Montagnier), en fait un complément efficace pour tout problème de santé mêlant fort stress oxydant et immunodépression (infections respiratoires, maladies auto-immunes, cancer, diabète…).

The post Les incroyables vertus de la papaye fermentée appeared first on Medicatrix.

]]>
Du brocoli anti-Helicobacter pylori ? https://www.medicatrix.be/brocoli-anti-helicobacter-pylori/ Wed, 21 Mar 2018 09:47:15 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26320 Qu’est-ce que l’Helicobacter pylori ? 1 personne sur 2 est infectée ! Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.), environ la moitié de la population de la planète est infectée...

The post Du brocoli anti-Helicobacter pylori ? appeared first on Medicatrix.

]]>
Qu’est-ce que l’Helicobacter pylori ?

1 personne sur 2 est infectée !

Helicobacter pylori

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.), environ la moitié de la population de la planète est infectée par l’Helicobacter pylori.

L’infection gastrique par Helicobacter pylori est un problème cosmopolite, particulièrement répandu dans les régions en développement où la prévalence du cancer gastrique est élevée.

Ces infections sont connues pour causer la gastrite et les ulcères peptiques, et augmentent considérablement le risque de cancer gastrique.

Il existe une multitude de raisons expliquant la présence d’une infection à Helicobacter pylori :

  • un régime alimentaire déséquilibré
  • une mauvaise cuisson
  • une consommation d’eau ou d’aliments contaminés, …

Résistance aux antibiotiques

Bien que H. pylori soit maintenant reconnu comme l’un des agents pathogènes humains les plus répandus dans le monde, il est difficile de l’éradiquer chez 15 à 20% des individus par antibiothérapie (une combinaison de deux antibiotiques ou plus avec un inhibiteur de la production d’acidité gastrique (IPP) sont généralement utilisés). Ce manque d’efficacité semble être dû, au moins en partie, au développement de la résistance des souches de H. pylori à ces antibiotiques. Celles-ci persistent sous une forme non croissante, tolérante ou éventuellement intracellulaire (3, 4, 5).

Ainsi, l’apparition d’une résistance des souches de H. pylori à un ou plusieurs des antibiotiques couramment utilisés met en exergue le besoin de nouveaux agents thérapeutiques efficaces contre les formes extracellulaires et potentiellement intracellulaires de H. pylori.

Les pousses de brocoli, anti-Helicobacter pylori ?

Une équipe de chercheurs de l’Université Tsukuba, au Japon, a voulu vérifier si le brocoli pouvait contribuer à combattre H. pylori chez les humains. Durant deux mois, la moitié des participants à l’étude ajoutaient quotidiennement 100 g de pousses de brocoli à leurs aliments, tandis que les autres consommaient 100 g de pousses de luzerne. Après deux mois de ce régime, les sujets qui prenaient les pousses de brocoli étaient nettement moins infectés par H. pylori que ceux qui mangeaient des pousses de luzerne.

Quelle est la molécule issue du brocoli anti-Helicobacter pylori ?

Bien que ces deux aliments aient un aspect semblable et que leur composition chimique soit très proche, ils diffèrent sur un point crucial : le sulforaphane. Le brocoli en produit abondamment, contrairement à la luzerne. Selon les chercheurs, les taux de pepsinogènes avaient aussi considérablement diminué chez ceux qui consommaient les pousses de brocoli. Les pepsinogènes sont associés à l’apparition d’ulcères gastriques, à la gastrite et au cancer de l’estomac1.

Le sulforaphane, une substance phytochimique abondante dans les choux crucifères, semble contribuer à lutter contre Helicabacter pylori et ainsi prévenir la formation d’ulcères et de cancer de l’estomac. En effet, une étude publiée dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of sciences a démontré que le sulforaphane serait un agent bactéricide capable d’éliminer la bactérie Helicobacter pylori2.

6 conseils pour vous débarrasser de l’Helicobacter pylori ?

  1. Lavez correctement vos aliments (fruits, légumes,…)
  2. Cuisez correctement vos aliments (viande, poissons, ..)
  3. Lavez-vous régulièrement et correctement les mains
  4. Maintenez une bonne hygiène
  5. Consommez des aliments riche en sulforaphane (brocoli, choux de Bruxelles, chou,…)
  6. Prenez un complément riche en sulforaphane

Références :

1 Yanaka et al, 2009. Dietary sulforaphane-rich broccoli sprouts reduce colonization and attenuate gastritis in Helicobacter pylori-infected mice and humans. Cancer Prev Res (Phila). 2009 Apr;2(4):353-60.

2 Fahey JW., Haristoy X, Dolan PM, Kensler TW, Scholtus I, Stephenson KK, Paul Talalay P, Lozniewski A. Sulforaphane inhibits extracellular, intracellular, and antibiotic-resistant strains of Helicobacter pylori and prevents benzo[a]pyrene-induced stomach tumors. Proc. Natl. Acad. Sci.USA, Vol. 99, Issue 11, 7610-7615, May 28, 2002

3 Björkholm, B., V. Zhukhovitsky, C. Löfman, K. Hultén, H. Enroth, M. Block, R. Rigo, P. Falk, and L. Engstrand. 2000. Helicobacter pylori entry into human gastric epithelial cells: a potential determinant of virulence, persistence, and treatment failures. Helicobacter 5:148-154.

4 Brenciaglia, M. I., A. M. Fornara, M. M. Scaltrito, and F. Dubini. 2000. Helicobacter pylori: cultivability and antibiotic susceptibility of coccoid forms. Int. J. Antimicrob. Agents 13:237-241.

5 Engstrand, L., D. Y. Graham, A. Scheynius, R. M. Genta, and F. El-Zaatari. 1997. Is the sanctuary where Helicobacter pylori avoids antibacterial treatment intracellular? Am. J. Clin. Pathol. 108:504-509.

 

The post Du brocoli anti-Helicobacter pylori ? appeared first on Medicatrix.

]]>
[QUOTE GM #12] Mécanismes et conséquences intestinales des dysbioses https://www.medicatrix.be/quote-gm-12-mecanismes-consequences-intestinales-dysbioses/ Wed, 21 Mar 2018 07:40:30 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26295 Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle. MÉCANISMES ET CONSÉQUENCES INTESTINALES DES DYSBIOSES « La composition du microbiote intestinal est en flux constant sous l’influence de facteurs tels que le...

The post [QUOTE GM #12] Mécanismes et conséquences intestinales des dysbioses appeared first on Medicatrix.

]]>
Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

MÉCANISMES ET CONSÉQUENCES INTESTINALES DES DYSBIOSES

« La composition du microbiote intestinal est en flux constant sous l’influence de facteurs tels que le régime alimentaire, les médicaments ingérés, la muqueuse intestinale, le système immunitaire et le microbiote lui-même. Les variations naturelles du microbiote intestinal peuvent dégénérer en un état de dysbiose lorsque les conditions de stress diminuent rapidement la diversité microbienne et favorisent l’expansion de taxons bactériens spécifiques. »

« Une multitude de maladies, y compris les maladies inflammatoires intestinales, mais aussi les troubles métaboliques tels que l’obésité et le diabète de type II sont associés à la dysbiose intestinale. La caractérisation des changements conduisant à la dysbiose intestinale et l’identification des taxons microbiens contribuant aux effets pathologiques sont des conditions préalables essentielles pour mieux comprendre l’impact du microbiote sur la santé et la maladie. »

» Retrouvez toutes les quotes du docteur G. Mouton sur son site internet.

MECHANISMS AND CONSEQUENCES OF INTESTINAL DYSBIOSIS

“The composition of the gut microbiota is in constant flow under the influence of factors such as the diet, ingested drugs, the intestinal mucosa, the immune system, and the microbiota itself. Natural variations in the gut microbiota can deteriorate to a state of dysbiosis when stress conditions rapidly decrease microbial diversity and promote the expansion of specific bacterial taxa.”

“A multitude of diseases including inflammatory bowel diseases but also metabolic disorders such as obesity and diabetes type II are associated with intestinal dysbiosis. The characterization of the changes leading to intestinal dysbiosis and the identification of the microbial taxa contributing to pathological effects are essential prerequisites to better understand the impact of the microbiota on health and disease.”

The post [QUOTE GM #12] Mécanismes et conséquences intestinales des dysbioses appeared first on Medicatrix.

]]>
[QUOTE GM #15] Nouvelles découvertes sur le polymorphisme du gène DIO2 thyroïdien https://www.medicatrix.be/quote-gm-15-nouvelles-decouvertes-polymorphisme-gene-dio2-thyroidien/ Mon, 19 Mar 2018 15:22:09 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26285 Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.   NOUVELLES DÉCOUVERTES SUR LE POLYMORPHISME DU GÈNE DIO2 THYROÏDIEN « Contexte: Une proportion importante des patients traités à la lévothyroxine athyrétique (LT4)...

The post [QUOTE GM #15] Nouvelles découvertes sur le polymorphisme du gène DIO2 thyroïdien appeared first on Medicatrix.

]]>
Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

 

NOUVELLES DÉCOUVERTES SUR LE POLYMORPHISME DU GÈNE DIO2 THYROÏDIEN

« Contexte:

Une proportion importante des patients traités à la lévothyroxine athyrétique (LT4) présentent des symptômes de type hypothyroïdien. Pendant le remplacement du LT4, les niveaux de l’hormone active triiodothyronine (T3) dépendent strictement de l’activation du LT4 par la diiodinase de type 2 (D2). Le polymorphisme de Thr92Ala et le 258 G/A du gène DIO2 ont été associés à diverses conditions cliniques. »

« Conclusions:

Les patients thyroïdectomisés porteurs de Thr92Ala sont plus à risque de réduire les concentrations intracellulaires et sériques de T3 qui ne sont pas adéquatement compensés par LT4, fournissant ainsi des preuves en faveur du traitement personnalisé de l’hypothyroïdie chez les patients athyréotiques. »

» Retrouvez toutes les quotes du docteur G. Mouton sur son site internet.

NEW FINDINGS ABOUT THE THYROID DIO2 GENE POLYMORPHISM

Context:

A substantial proportion of athyreotic levothyroxine (LT4)-treated patients experience hypothyroid-like symptoms. During LT4 replacement, levels of the active hormone triiodothyronine (T3) strictly depend on type 2-deiodinase (D2)- mediated activation of LT4. The Thr92Ala polymorphism and the 258 G/A in the DIO2 gene have been associated with various clinical conditions.”

Conclusions:

Thyroidectomized patients carrying Thr92Ala are at increased risk of reduced intracellular and serum T3 concentrations that are not adequately compensated for by LT4, thus providing evidence in favor of customized treatment of hypothyroidism in athyreotic patients.”

The post [QUOTE GM #15] Nouvelles découvertes sur le polymorphisme du gène DIO2 thyroïdien appeared first on Medicatrix.

]]>
Vous prenez un supplément en calcium? Lisez ceci! (partie 3/4) https://www.medicatrix.be/prenez-supplement-calcium-lisez-ceci/ Thu, 15 Mar 2018 10:00:16 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26288 Troisième partie sur « le paradoxe de la calcification ». L’importance de la vitamine D3 La vitamine D3 est une vitamine liposoluble. Elle peut être produite par la peau grâce aux...

The post Vous prenez un supplément en calcium? Lisez ceci! (partie 3/4) appeared first on Medicatrix.

]]>
Troisième partie sur « le paradoxe de la calcification ».

L’importance de la vitamine D3

La vitamine D3 est une vitamine liposoluble. Elle peut être produite par la peau grâce aux rayons UVB ou absorbée par les aliments et les compléments alimentaires. La carence en vitamine D est très répandue, notamment dans les pays à faible ensoleillement, et touche toutes les couches de la population. Elle n’a pas grand-chose à voir avec la nutrition, car celle-ci ne contribue que faiblement à l’apport en vitamine D.

Un apport adéquat en vitamine D est important pour le système immunitaire et protège contre les infections.
La vitamine D est également nécessaire à la fonction musculaire et au métabolisme osseux et protège contre l’ostéoporose.

La vitamine D3 joue un rôle essentiel en tant que régulateur du calcium en favorisant la formation de pompes calciques, en influençant positivement la densité osseuse et la force musculaire et en régulant l’homéostasie calcique dans le cerveau.

L’activité de l’enzyme 1-alpha-hydroxylase, qui transforme la vitamine D en sa forme active (calcitriol), est augmentée par l’hormone parathyroïdienne. L’absorption du calcium dans l’intestin grêle est améliorée par une augmentation du taux de calcitriol.

Effets de la vitamine D sur la teneur en calcium:

  1. Premièrement au niveau de l’os, la vitamine D favorise la formation des os
  2. Deuxième au niveau des reins, la vitamine D favorise la réabsorption du calcium (et du phosphate)
  3. Troisièmement au niveau de l’intestin: la vitamine D favorise l’absorption du calcium (et du phosphate) dans les aliments.
  4. la vitamine D inhibe la libération de l’hormone parathyroïdienne*

*Une carence en vitamine D peut même entraîner une libération accrue de parathormone, même si le taux de calcium dans le sérum est normal. La régulation négative que la vitamine D a sur l’hormone parathyroïdienne n’existe pas dans ce cas.

Dans le cas d’une carence en vitamine D, par exemple, les taux élevés d’hormones parathyroïdiennes maintiennent le taux de calcium à un niveau normal en retirant le calcium des os. Ce qui peut mener à une ostéoporose inaperçue.

Moins connu, mais tout aussi important: la plupart des tissus, y compris les vaisseaux et le cerveau, ont des récepteurs de la vitamine D. La vitamine D prévient donc également le cancer et joue un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies auto-immunes et cardiovasculaires.

L’importance de la vitamine K2

La vitamine K2 est une vitamine liposoluble produite par nos bactéries intestinales et d’autres micro-organismes. La vitamine K2 joue un rôle essentiel dans l’activation des facteurs de coagulation. Elle est importante pour notre système cardiovasculaire car elle active une protéine spécifique (Matrix-Gla-Protein (MGP)) qui empêche la calcification des vaisseaux sanguins. Elle contribue également à la minéralisation des os et des dents en inhibant les ostéoclastes (perte osseuse) et en activant l’ostéocalcine (importante pour la formation osseuse).

Effets synergiques de la vitamine D3 et de la vitamine K2 sur le métabolisme calcique

Le calcitriol (vitamine D3 activée) et la vitamine K2 sont responsables de l’incorporation du calcium dans les os.

La vitamine D3 est un facteur essentiel pour le stockage du calcium dans les os. Cependant, cela ne fonctionne que si une quantité suffisante de vitamine K est disponible, sinon l’excès de calcium est déposé dans les artères.
La protéine Matrix Gla (MGP) protège contre ce dépôt dans le système vasculaire. Elle est activée par la vitamine K2 et lie le calcium dans cet état de sorte qu’il ne peut pas se déposer dans les parois vasculaires.

Cela signifie que l’augmentation des taux de calcium par supplémentation n’a aucun sens si les vitamines D et K sont absentes et que ce calcium ne peut pas être incorporé dans les os.

Il peut alors faire plus de mal que de bien, surtout s’il est administré aux doses individuelles élevées habituelles de 1 g de calcium.

Dans notre prochain et dernier article, nous vous donnerons la solution holistique ainsi que des recommandations pour le paradoxe de la calcification.

 

Retrouvez tous les articles sur « le paradoxe de la calcification » en cliquant ici.

The post Vous prenez un supplément en calcium? Lisez ceci! (partie 3/4) appeared first on Medicatrix.

]]>
[QUOTE GM #14] La pathogenèse de la maladie d’alzheimer : l’hypothèse mam https://www.medicatrix.be/quote-gm-14-pathogenese-de-maladie-dalzheimer-lhypothese-mam/ Tue, 06 Mar 2018 15:06:53 +0000 https://www.medicatrix.be/?p=26280 Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.   LA PATHOGENÈSE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER : L’HYPOTHÈSE MAM “La pathogenèse de la maladie d’Alzheimer (AD – Alzheimer disease) est actuellement...

The post [QUOTE GM #14] La pathogenèse de la maladie d’alzheimer : l’hypothèse mam appeared first on Medicatrix.

]]>
Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

 

LA PATHOGENÈSE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER : L’HYPOTHÈSE MAM

La pathogenèse de la maladie d’Alzheimer (AD – Alzheimer disease) est actuellement peu claire et fait l’objet de nombreux débats. L’hypothèse la plus largement acceptée pour expliquer la pathogenèse de la AD est la cascade amyloïde, qui évoque l’accumulation de plaques extracellulaires et l’enchevêtrements intracellulaires comme jouant un rôle fondamental dans l’évolution et la progression de la maladie. Cependant, outre les plaques et les enchevêtrements, d’autres caractéristiques biochimiques et morphologiques sont également présentes dans la AD, qui se manifestent souvent au début de la maladie avant l’accumulation des plaques et des enchevêtrements.”

“Il s’agit notamment d’altération du métabolisme du calcium, du cholestérol et des phospholipides, d’altération de la dynamique mitochondriale et d’une diminution de la fonction bioénergétique. Notamment, ces autres caractéristiques de la AD sont associées à des fonctions localisées dans un sous-domaine du réticulum endoplasmique (RE), connu sous le nom de membranes ER associées aux mitochondries (MAMs). La région MAM de l’ER est un domaine semblable à un radeau lipidique apparenté aux mitochondries, de sorte que les deux organites sont capables de communiquer entre eux, tant physiquement que biochimiquement, facilitant ainsi les fonctions de cette région. Nous avons constaté que les fonctions MAM localisées sont significativement augmentées dans les modèles cellulaires et animaux de la AD et dans les cellules des patients atteints de la AD d’une manière compatible avec les résultats biochimiques notés ci-dessus. »

» Retrouvez toutes les quotes du docteur G. Mouton sur son site internet.

ON THE PATHOGENESIS OF ALZHEIMER’S DISEASE : THE MAM HYPOTHESIS

“The pathogenesis of Alzheimer’s disease (AD) is currently unclear and is the subject of much debate. The most widely accepted hypothesis designed to explain AD pathogenesis is the amyloid cascade, which invokes the accumulation of extracellular plaques and intracellular tangles as playing a fundamental role in the course and progression of the disease. However, besides plaques and tangles, other biochemical and morphological features are also present in AD, often manifesting early in the course of the disease before the accumulation of plaques and tangles.”

“These include altered calcium, cholesterol, and phospholipid metabolism; altered mitochondrial dynamics; and reduced bio-energetic function. Notably, these other features of AD are associated with functions localized to a subdomain of the endoplasmic reticulum (ER), known as mitochondriaassociated ER membranes (MAMs). The MAM region of the ER is a lipid raft-like domain closely apposed to mitochondria in such a way that the 2 organelles are able to communicate with each other, both physically and biochemically, thereby facilitating the functions of this region. We have found that MAMlocalized functions are increased significantly in cellular and animal models of AD and in cells from patients with AD in a manner consistent with the biochemical findings noted above.”

The post [QUOTE GM #14] La pathogenèse de la maladie d’alzheimer : l’hypothèse mam appeared first on Medicatrix.

]]>