Surcharge pondérale, obésité

Sommaire :

    L’obésité est évitable, et pourtant…

    A l’heure actuelle, notre alimentation est bouleversée, nous mangeons trop de graisses saturées, des calories vides (c’est-à-dire des aliments énergiques, mais avec peu de nutriments tels que les vitamines et minéraux), trop de sucre ajouté, de viennoiseries, pas assez de glucides complexes, de fruits et légumes, nous substituons l’alimentation et l’alcool à des médicaments anti-déprime. Nous ne pratiquons pas suffisamment d’activité physique…

    Tous ces comportements conduisent inévitablement, avec le temps, au dépassement de nos capacités d’épuration, nous accumulons des toxines et dépassons nos capacités de métabolisation et d’élimination. Nous mettons en réserve tous ces composants, notamment dans nos cellules graisseuses qui se situent au niveau des cuisses, du ventre (poignet d’amour), et finalement, nous sommes en surpoids.

    Le surpoids et l’obésité sont le cinquième facteur de risque de décès au niveau mondial. Au moins 2,8 millions d’adultes en meurent chaque année. En outre, 44% de la charge du diabète, 23% de la charge des cardiopathies ischémiques et de 7% à 41% de la charge de certains cancers sont attribuables au surpoids et à l’obésité. En 2008, on estime que 35% des adultes âgés de 20 ans et plus étaient en surpoids et 11% étaient obèses ! En 2011, on estime que le surpoids concerne près de 40 millions d’enfants de moins de cinq ans.

    Surpoids/obésité et Santé, ne font pas bon ménage…

    En 2009, une étude effectuée sur des primates montre que 37% des macaques qui se nourrissaient comme ils l’entendaient succombaient d’une pathologie liée au surpoids. Peut-on dire que l’homme s’éloigne du comportement de ces primates?

    Le surpoids et l’obésité sont une accumulation excessive de graisse dans le corps et sont nocifs pour la santé :

    • maladies cardiovasculaires (AVC, infarctus…), dû à une concentration plus importante de graisse dans le sang qui entraîne des dépôts, qui ralentissent la circulation sanguine. Cela peut être source de douleur ou de problèmes, tels que varices, phlébites et jambes lourdes,
    • diabète,
    • arthrose (dégénérescence des articulations),
    • cancers (de l’endomètre, du sein et du côlon).
    • l’obésité entraîne chez l’enfant des difficultés respiratoires, un risque accru de fracture, une hypertension artérielle, l’apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline et des problèmes psychologiques.

    Et pourtant, l’obésité n’est pas une fatalité!

    Causes de l’obésité et du surpoids?

    La cause fondamentale de l’obésité et du surpoids est un déséquilibre entre les calories consommées et dépensées. L’évolution des habitudes en matière d’alimentation et d’exercice physique sont souvent des causes importantes de la surcharge pondérale. Des biscuits avec du chocolat qui seraient bon pour le petit déjeuner, de bons bonbons de toutes les couleurs qui excitent vos papilles… Sans oublier la facilité de transports et l’éducation qui ne prônent plus la marche pour aller à l’école ou effectuer de petites courses (quand trouver le temps avec le boulot?). Résultat, au niveau mondial, on a assisté à:

    – une plus grande consommation d’aliments très caloriques riches en graisses;
    – une augmentation du manque d’activité physique en raison de la sédentarité croissante, de l’évolution des modes de transport…

    Obésité et dénutrition, un paradoxe?

    Il n’est pas rare de constater à la fois dénutrition et obésité dans un même pays, dans un même ménage, voire chez une même personne! Oui, il existe un risque de dénutrition chez la personne obèse!

    Dans les ménages à revenu faible, les enfants risquent de ne pas recevoir une alimentation adaptée à leur âge, que ce soit à la naissance ou pendant leur enfance. Adolescents, ils sont exposés à des aliments riches en graisses, en sucre et en sel, très caloriques, mais pauvres en micronutriments. Ces produits sont souvent moins chers, mais de qualité nutritionnelle insuffisante. Ce régime alimentaire, associé au manque d’activité physique, entraîne une augmentation marquée de l’obésité chez l’enfant alors que les problèmes de malnutrition sont bel et bien présents! Ces enfants manquent de certaines vitamines ou minéraux.

    Une étude récente conclut que les enfants et adolescents obèses présentent la même qualité de vie que les enfants atteints de cancer et sous chimiothérapie (Schwimmer, 2003).

    Il est donc important dans ces cas de revenir à une alimentation équilibrée. Au moins 5 fruits et légumes par jour, de l’eau à volonté, limiter les produits sucrés, les matières grasses ajoutées…
    La prise en charge par un diététicien est l’idéal, pour rééduquer la famille vis-à-vis des aliments.

    Comment réduire le surpoids ou l’obésité?

    Le surpoids et l’obésité, ainsi que les maladies qu’ils causent, peuvent souvent être évités.Comment pouvez-vous agir ?

    • Choisissez des aliments plus sains (fruits et légumes, poissons…);
    • Faites régulièrement de l’exercice physique (1 à 3 heures par semaine) car le sport peut-être le meilleur prédicteur de maintien de poids (Donnelly, 2004);
    • Limitez la consommation de graisses totales et de sucres;

    Et l’industrie agro-alimentaire ?

    Les industries agro-alimentaires peuvent jouer un rôle important en prônant des régimes alimentaires sains :

    • en diminuant la teneur en graisse, sucre et sel des aliments préparés ;
    • en proposant des produits sains et nutritifs à un prix abordable ;
    • en pratiquant un marketing responsable, en particulier quand elle s’adresse aux enfants et aux adolescents (ces bonbons aux chocolats idéals pour le petit déjeuner, ne sont pas à recommander!) ;
    L’obésité est à considérer comme une maladie qui a de nombreuses conséquences négatives sur la santé. L’ augmentation de l’obésité est due à la modification de notre mode de vie, les médias nous poussent à consommer. Le  grignotages est devenu courant et normal. La consommation de bonbons entre les repas se généralise, les plats préparés sont monnaies courantes… Les facilités de transport entraînent une diminution de la dépense énergétique  et favorise la prise de poids et l’accumulation des graisses.

    L’obésité touche de plus en plus de monde et surtout les jeunes. Essayons d’ endiguer cette épidémie : commençons par convaincre les jeunes de manger sainement !

    Les thèmes en relation avec l'article

    Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

    Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

    Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)