Curcumine - Cancer

Curcuma, cette épice aux multiples bienfaits, en synergie avec la vitamine K!

Sommaire :

    Connaissez les vertus du Curcuma?

    Utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise et la médecine Ayurvédique Indienne depuis des milliers d’années (4000 ans environ), cette épice reste encore peu connue en Occident. En Inde par contre, elle est présente dans la majorité des recettes, puisqu’elle rentre dans la composition du curry. Les indiens consomment quotidiennement plus de 2 g de curcuma quotidiennement !

    On lui connaît de nombreuses propriétés médicinales : hépatoprotecteur, contre les troubles digestifs, la maladie de Crohn, l’excès de cholestérol, des propriétés anti-inflammatoires, anti-cancers et contre toutes sortes de problèmes articulaires, tels que rhumatisme, arthrose, arthrite, …

    Jus de Curcuma BIO sur NATURAMedicatrixLe Curcuma, plus précisément : Curcuma longa, regroupe tous ses bienfaits au niveau de sa racine jaune, le rhizome, qui regroupe les curcuminoïdes, avec comme chef de fil, composant majeur de l’épice : la curcumine. Il constitue environ 3% des composants de la poudre séchée.

    Quelles sont les propriétés bénéfiques mises évidence dans les études ?

    Depuis de nombreuses années, beaucoup d’articles scientifiques ont été publiés pour confirmer les bienfaits pour la santé du Curcuma et de son principal principe actif : la curcumine. Une étude d’envergure qui se base sur 3000 études résume les effets du curcuma (Aggarwal et al., 2003) :

    Contraction musculaires

    Protection des articulations

    • Fait baisser la concentration du ligand RANK (receptor activator of nuclear factor kappaB ligand) dans le moelle osseuse, inhibe le développement des ostéoclastes et la dégradation des os (Oh et al., 2008).
    • Fait baisser le niveau d’histamine et réduit les réactions inflammatoires.
    • Permet de réduire les raideurs matinales.

    Cancers

    • Le Curcuma a un effet antioxydant et anti-inflammatoire (NFkappaB). On suppose en outre qu’il peut non seulement empêcher la formation de tumeurs, mais aussi leur métastatisation (AGGARWAL et al., 2003).
    • Réduit nettement les polypes, en tant que stades préliminaires du cancer de l’intestin chez les patients qui souffrent de polypose adénomateuse familiale (Giardello et al., 2006).
    • Freine la formation de métastases du cancer du sein et est particulièrement efficace en combinaison avec le Paclitaxel (Aggarwal, 2005).
    • Inhibe l’enzyme Gluoxalase-1, qui fabrique l’acide lactique lévogyre, dans les cellules agressives du cancer et entraîne ainsi une diminution de la production d’acide lactique des cellules cancéreuses (Santel T et al., 2008).
    • Agit comme inhibiteur du cancer de diverses manières: l’efficacité anti-cancérigène du curcuma doit être attribuée au fait qu’il empêche la prolifération de cellules cancéreuses. En outre, il inhibe les facteurs de transcription NF-kB, AP-1 et Egr-1 et la production de COX2, LOX, MMP-9, uPA, TNFalpha ainsi que des chémokines, les molécules d’adhésion à la surface de la cellule, de la cycline D1 et des facteurs de croissance comme le EGFR et HER2.

    Femme heureuse

    Système nerveux et cerveau

    • Inhibe la sclérose en plaques et la maladie d’Alzheimer.
    • Ralentit les processus de vieillissement dans le cerveau et combat l’apparition de la maladie d’Alzheimer en protégeant d’une manière ciblée les mitochondries (centrales énergétiques des cellules) (projet de recherche actuel de l’université de Francfort).

    Effet sur le coeur et les vaisseaux

    Anti-artérioscléreux, réduit le niveau de cholestérol dans le sang et empêche l’oxydation du mauvais cholestérol LDL et l’agrégation des plaquettes, la thrombose et les infarctus.

    • Inhibe la réplication du HIV
    • Accélère la guérison des blessures
    • Bénéfique en cas de maladies inflammatoires de la peau et d’eczémas.
    • Protège contre les problèmes pulmonaires et la fibrose
    • Atténue les problèmes biliaires, gastriques et intestinaux
    • Protège contre les dégâts hépatiques
    • Favorise l’élimination du liquide biliaire

    Une multitude de bienfaits pour la santé qui nous glissent entre les doigts ?

    Malheureusement, vous aurez beau consommer du Curcuma, sa curcumine n’est pas efficacement absorbée par l’intestin. Des études testant la bio-disponibilité de cette substance ont montré que 75% est excrété directement dans les selles. La consommation de Curcuma seule ne permet pas de détecter de trace dans le sérum…

    C’est pourquoi des études ont testé des moyens pour améliorer l’assimilation intestinale de cette substance bénéfique.

    La pipérine, pas totalement intéressante…

    Parmi les solutions proposées, vous rencontrerez très fréquemment des compléments alimentaires qui associent la curcumine à la pipérine issue du poivre. Les études ont montré en effet que la pipérine permet d’augmenter la biodisponibilité du Curcuma que ce soit chez le rat ou l’homme. Cependant, la pipérine présente le désavantage de ralentir les capacités de détoxification du foie (inhibition des enzymes hépatiques de détoxification CYP).

    Curcuma 29 plus biodisponible, sans effet secondaire

    D’autres suppléments de Curcuma, sans pipérine, sont malgré tout bien assimilés car associés à un corps gras (phosphatidylcholine), comme dans Curcumine K2. Ainsi, l’absorption de l’épice est 30 fois supérieure à celle du Curcuma traditionnel, sans ralentir les capacités de détoxification du foie (Cuomo et al., 2011).

    Mieux encore, le complément alimentaire Curcumine K2 contient de la vitamine K en plus de la curcumine ; cette synergie renforce les effets bénéfiques sur les articulations. De plus, la vitamine K redirige le calcium du sang, où il peut occasionner des dégâts, vers les os où il a sa place et contribue à la minéralisation osseuse, pour retarder les risques d’ostéoporose.


    Annonce Google

    Curcumine K2 sur NATURAMedicatrix


    Synergie Curcumine et Vitamine K bio-disponibles

    La vitamine K naturelle, très stable, doublement micro-encapsulée et obtenue à partir d’un extrait naturel issu du natto (aliment traditionnel japonais à base de haricots de soja fermentés), est particulièrement recommandée en association avec la Curcumine. Cette substance active anti-cancérigène, avec la vitamine K renforce les os et en association avec la vitamine D3 est tout à fait recommandée en cas de blocage hormonal, parce que sous blocage hormonal le risque d’ostéoporose et de maladies cardiovasculaires augmente nettement.

    Biodisponibilité et Bioactivité

    Des chercheurs de l’université de Maastricht qui étudient la vitamine K depuis plus de 30 ans ont testé la biodisponibilité et la bioactivité de la vitamine K1, de la vitamine K2 artificielle (MK-4) ou de la vitamine K2 naturelle de Curcumine K2. Résultat : l’assimilation et la durée d‘efficacité de la vitamine K2 naturelle sont de loin supérieures à celles d’autres formes de vitamine K.

    Avantages de la vitamine K2 naturelle de la Curcumine K2 :

    • Assimilée à 100% par le corps
    • Atteint rapidement une forte concentration dans le sang
    • La meilleure bio-activité, jusqu’à 72h

    menopause

    En résumé, les actions spécifiques de cette Curcumine K2 (Curcumine + vit.K2) bio-disponible sont :

    • des niveaux sanguins particulièrement élevés de déméthoxycurcuma qui a un effet très anti-inflammatoire (Cuomo et al., 2001).
    • une amélioration nette de la symptomatologie de la douleur, du processus inflammatoire et de la mobilité en cas d’arthrose. Dans une étude en double aveugle (le score WOMAC a baissé de 58%, la distance parcourue s’est allongée de 76 à 332 m dans le test du tapis roulant, le CRP est passé de 168+/- 18 à 11.3 +/- 4.1 mg/l dans le sous-groupe avec CRP en hausse) (Belocaro et al., 2010).
    • combat la rétinopathie en cas de diabète mellitus (Kowluru et al., 2007) et empêche durablement les récidives d’uvéite chez les patients souffrant d’uvéite auto-immune, d’herpès uvéite et d’uvéites d’autres origines.
    • Vraisemblablement efficace en cas de sécheresse oculaire, maculopathie, glaucome et rétinopathie diabétique (Allegri et al., 2010).
    • Potentiel anti-cancérigène et donc une efficacité possible de chimioprévention en cas de cancer de la prostate (Hadi et al., 2000 ; Surh, 1999 ; Surh et al 2001 ; Kawaroni et al., 1999 ; Aggarawal et al., 2003).

    Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

    Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

    Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)