Acidose et acidité - Medicatrix

Acidose et acidité

Sommaire :

    L’alimentation affecte l’équilibre acido-basique

    De nombreuses preuves montrent que les apports nutritionnels affectent l’équilibre acido-basique de l’organisme. Notre métabolisme n’est biologiquement pas adapté à l’alimentation moderne riche en potassium, sodium et protéines (Sebastian et al., 2002). Une alimentation déséquilibrée (riche en viande, graisses et sucre, pauvre en minéraux), mais aussi de gros efforts physiques, du sport de compétition, des cures d’amaigrissement, des régimes alimentaires et le stress peuvent provoquer une sous-alimentation en minéraux alcalins et entraîner une charge acide du métabolisme qui augmente avec l’âge à cause de l’affaiblissement de la fonction rénale (Frassetto et al., 1996). Un des effets les plus frappants d’une surcharge acide d’origine alimentaire pourrait conduire à la des déminéralisations osseuses.

    En effet, Wachman et Bernstein démontrent dès 1968 que les apports nutritionnels sont liés au développement de l’ostéoporose, à travers la régulation de l’équilibre acido-basique.

    L’acidose engendre ostéoporose, problèmes articulaires, fracture de la hanche… mais aussi, allergies ou infections chroniques

    Pour contrer l’hyperacidité du métabolisme, le corps va chercher des minéraux alcalins comme le magnésium et le calcium dans les os, car les acides peuvent mettre l’organisme en danger. Ce n’est pas sans conséquence : à la longue, les os perdent leur stabilité et les cartilages s’usent. L’ostéoporose et l’arthrose apparaissent. Les acides n’attaquent pas seulement les os, mais endommagent aussi le tissu conjonctif et causent douleurs et inflammations. Ils favorisent aussi les perturbations du système immunitaire comme les allergies, les affections rhumatismales et les infections chroniques. Les maladies chroniques renforcent l’hyperacidité : en cas de cancer surtout, les cellules tumorales produisent beaucoup d’acides métaboliques qui renforcent la propagation du cancer dans les tissus conjonctifs et dans les os. C’est pourquoi un bon équilibre acido-basique est d’une grande importance pour la santé.

    Ostéoporose

    Le calcium contribue au développement et au maintien en bonne santé des os et des dents. Différentes études prouvent que le calcium surtout combiné à la vitamine D peut combattre la détérioration osseuse chez les femmes après la ménopause et chez les hommes âgés. Pour combattre la perte de substance osseuse, il est judicieux de combiner l’apport en calcium avec du magnésium et du potassium.

    C’est le citrate de calcium qui est le plus biodisponible. Il est 10 fois mieux assimilé que le carbonate de calcium chez les personnes qui ont peu d’acide gastrique.

    Fracture de la hanche et douleurs lombaires

    Une étude a montré qu’un équilibre acido-basique perturbé peut contribuer aux symptômes de douleurs lombaires. Par ailleurs, l’incidence de fracture de la hanche a été étudiée en fonction des apports en légumes et en protéines d’origine animale dans une étude multinationale d’une population féminine. Elle a retrouvé une corrélation positive entre une consommation élevée de protéines animales et les fractures de la hanche.

    La charge acide de l’organisme découle de l’ingestion d’aliments riches en protéines comme la viande.

    C’est surtout chez les personnes âgées que l’équilibre acido-basique et minéral est déterminant pour le maintien de la qualité de la vie

    A cause de la diminution du fonctionnement et de l’activité des reins, d’ un volume respiratoire réduit et d’une moindre sensation de soif, l’élimination des acides est rendue plus difficile et les capacités tampon propres au corps diminuent. Il faut y ajouter une capacité psychique en baisse et éventuellement des influences médicamenteuses qui ont pour conséquence un renforcement de l’attaque acide. La surcharge d’acide chronique a des conséquences multiples et à long terme qui se cumulent à un âge avancé et peuvent fortement restreindre la qualité de vie. Au pire, cela peut signifier la fin de la vie active. La combinaison d’une détérioration des muscles et de la perte de force musculaire, d’ une fonction nerveuse et d’une coordination diminuées et d’ os attaqués par l’ostéoporose font que les personnes âgées tombent facilement et se font des fractures compliquées. Il en résulte de longs séjours à l’hôpital dont les patients ne se remettent rarement complètement. Des substances vitales alcalines, les citrates de potassium, calcium et magnésium sont les meilleures bases pour avoir des os et des muscles solides et aident les personnes âgées à rester plus longtemps en bonne santé et actifs. Ces substances vitales alcalines s’inspirent de la nature, des fruits et légumes.

    Les minéraux alcalins essentiels qui s’inspirent de la nature, des fruits et légumes : à prendre chaque jour

    L’impact de l’alimentation sur différentes maladies de civilisation est largement établi. Une abondance de preuve scientifique montre qu’un régime riche en fruits et légumes exerce un effet protecteur envers un grand nombre de maladies humaines. Des apports considérables en fruits et légumes ont en effet plutôt alcalinisant et réduisent dès lors la charge acide. Selon les plus récentes prises de position de l’American Dieteticians of Canada, un régime végétarien pourrait avoir un impact positif sur le maintien de l’homéostasie acido-basique par comparaison à un régime non végétarien.

    La consommation d’aliments alcalinisant comme les fruits et légumes pourraient être importante pour tamponner la charge acide découlant de la gestion d’aliments riches en protéines comme la viande. Beaucoup de protéines animales et une quantité inadéquate fruits et légumes est donc responsable d’une production élevée d’acidité.

    Les nutriments en abondance dans les fruits et légumes pourraient avoir un effet protecteur sur la santé de l’os en raison de leur propriété alcalinisante. Une étude a montré qu’un équilibre acido-basique perturbé peut contribuer aux symptômes de douleurs lombaires. La prise quotidienne d’une formulation de minéraux alcalins essentiels réduit significativement les symptômes douloureux chez ces patients.

    Il faut privilégier les substances alcalines qui se rapprochent du principe alcalin de la nature, en particulier des fruits et légumes. Cette mission est efficacement résolue par une composition contenant des citrates de potassium, de calcium, de magnésium et de la vitamine D. Le rapport des minéraux calcium et magnésium est inférieur à 2, de préférence même à 1,8.  Idéalement, le rapport  calcium et magnésium est de 3 :2.

    La forte teneur alcaline de la nourriture végétale prévient l’ostéoporose

    Les os peuvent être renforcés par la prise d’une poudre alcaline à base de citrate. Elle doit contenir du calcium et de la vitamine D dans un rapport équilibré avec le magnésium et le potassium.

    En ce qui concerne le citrate de potassium, des études cliniques démontrent qu’il empêche la perte de calcium via les reins et la détérioration des os. Dans une autre étude, on a démontré aussi que la structure des os s’améliorait significativement. Le citrate de potassium augmente non seulement la masse mais aussi la stabilité osseuse. Le calcium et le magnésium sont évidemment aussi importants pour l’ossification. Les citrates de calcium et de magnésium sont beaucoup mieux assimilés par le corps que les carbonates. La vitamine D améliore l’assimilation des minéraux et protège des maladies cardiovasculaires et du cancer.

    Augmentez nettement, au plus tard à partir de la moitié de la vie, l’apport journalier de produits alcalins sous forme de fruits, légumes et salades. Buvez beaucoup d’eau pure et de tisanes. Réduisez votre consommation de produits acidifiants comme la viande, la charcuterie, le poisson, les oeufs, le fromage et les soft-drinks. Faites de l’exercice le plus souvent possible. Veillez à une respiration abdominale profonde. Le bénéfice apporté par un mode de vie et d’alimentation volontairement alcalin est surtout sensible quand on avance en âge et peut être soutenu si nécessaire par des produits alcalins appropriés. Les fruits et les légumes sont particulièrement importants pour l’équilibre acido-basique parce que ces aliments contiennent peu de calories et beaucoup de substances vitales et de minéraux alcalins comme par ex. des citrates.

    Dans les fruits et légumes, les teneurs en minéraux sont réparties comme suit :

    beaucoup de potassium, peu de sodium et du calcium et magnésium dans un rapport 3 :2. L’organisme humain est habitué à ce spectre minéral naturel depuis la nuit des temps.

    Par contre, l’alimentation actuelle fournit un rapport minéral complètement différent et artificiel :

    nettement trop de sodium et trop peu de potassium. Souvent on prend en outre trop de calcium via des compléments alimentaires et des produits laitiers, alors qu’on néglige l’apport en magnésium.

    Qu’est-ce que le produit alcalin optimal ?

    Le produit alcalin optimal ne compense que ce qui manque dans l’alimentation moderne. En Allemagne, cela signifie la plupart du temps des bases organiques comme le citrate, les minéraux que sont le potassium, le magnésium, du calcium en quantité bonne pour la santé (pas de supplémentation trop dosée) , et dans la plupart des cas pas de sodium. Un produit alcalin optimal contient donc des citrates de potassium, de magnésium et de calcium dans un rapport naturel équilibré, du zinc (essentiel à l’enzyme de désacidification, la carbonanhydrase) et de la vitamine D (pour l’assimilation du calcium et du magnésium). Dans tous les cas, ce sont les citrates qui devraient être la base d’une poudre alcaline optimale et non les bicarbonates.

    Souvent, on utilise volontiers les bicarbonates, meilleur marché au niveau fabrication, mais ils réagissent déjà dans l’estomac, et peuvent faire des dégâts.

    Des produits fortement alcalins comme les carbonates de sodium et de calcium endommagent la flore intestinale et renforcent à la longue la charge en ammoniac et en acide.

    Le bicarbonate de sodium (natron) réagit avec l’acide chlorhydrique de l’estomac pour former du sel de cuisine. Le sel de cuisine fait augmenter la tension et les risques de cancer de l’estomac et de pierres aux reins. Des millions de gens prennent régulièrement du carbonate de calcium sous forme de compléments alimentaires. Mais des études montrent que des préparations fortement dosées en calcium augmentent d’à peu près 30% le risque d’infarctus et de crise d’apoplexie (Bolland et al., 2010) et qu’ un apport élevé en calcium (>2 g/d) augmente aussi le risque de carcinome agressif de la prostate de 2,5 (Giovanucci et al., 2006).

    Par contre, les citrates organiques ne déploient leur efficacité que dans le cycle des citrates de la cellule et sont donc très bien supportés par l’estomac et l’intestin. Ils ont un effet physiologique et peuvent neutraliser les acides métaboliques agressifs d’une manière naturelle.

    Des études cliniques montrent des effets positifs des produits alcalins à base de citrate chez:

    • Les femmes en post-ménopause : renforcement des os
    • Les gens souffrant d’arthrite rhumatoïde : atténuation de la douleur
    • Les gens atteints de maux de dos chroniques : atténuation de la douleur
    • Les gens qui ont des pierres aux reins

    Hyperacidité

    La racine se trouve dans l’intestin et le foie. Les équilibre acido-basique et des minéraux sont très influencés par le milieu intestinal et le métabolisme hépatique. Un intestin en bonne santé est légèrement acide. Alors que chez beaucoup d’êtres humains les tissus sont souvent trop acides, le gros intestin est souvent trop alcalin. Plus l’intestin est basique, plus il se forme de toxines métaboliques surchargeant le foie parce que des germes intestinaux toxiques prennent le dessus. Et plus le gros intestin est basique, plus le foie, organe le plus important pour les équilibre acido-basique et des minéraux, est encombré par l’ammoniac, produit toxique de décomposition des protéines, qui est 1000 fois plus toxique que l’alcool. Ceci bloque le métabolisme de l’énergie et la décomposition des acides du métabolisme. Le foie souffre d’une « gueule de bois de l’ammoniac ». On se sent fatigué, abattu et sans énergie – exactement comme lors d’une petite gueule de bois due à l’alcool. Une alimentation riche en viande et pauvre en fibres alimentaires mais aussi des produits très alcalins comme le carbonate de sodium ou de calcium perturbent le milieu intestinal, en alcalisant le gros intestin et en surchargeant ainsi le foie.

    On peut rétablir la bonne santé du milieu intestinal par un assainissement de l’intestin à l’aide d’un prébiotique à base d’acide lactique. Dans un gros intestin acide, l’ammoniac gazeux qui surcharge le métabolisme de l’énergie dans le foie est éliminé comme sel non toxique. Le foie peut se désacidifier et le métabolisme de l’énergie est libéré. En outre, l’acide lactique est décomposé par des bactéries dans le gros intestin en acide butyrique, une substance anticancérigène. Des fibres  prébiotiques, par exemple du tubercule de topinambour, nourrissent les bactéries intestinales saines et soutiennent ainsi l’efficacité de l’acide lactique. Des herbes aromatiques, surtout la mélisse, sont non seulement bonnes pour l’estomac et l’intestin mais ont un effet relaxant et déstressant. C’est ainsi qu’elles combattent les causes physiques de l’hyperacidité.

    Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

    Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

    Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)