L’alimentation végétale engendre une baisse de mortalité et de morbidité

L’alimentation à dominante végétale engendre une baisse de la mortalité et de la morbidité

Un mode de vie sain et une alimentation à dominante végétale font baisser de manière significative le risque de mortalité liée aux cancers, aux maladies cardio-vasculaires, respiratoires et gastro-intestinales. Les végétariens et les végétaliens ont un taux de cholestérol plus faible, une quantité de graisses corporelles moins élevées et un stress oxydant réduit. Dans les pays occidentaux, une alimentation à dominante végétale est difficile à mettre en place. Les hommes consomment en particulier trop de viande. Les femmes consomment certes moins de viande mais leur consommation de produits laitiers engendre également beaucoup de protéines animales, d’acides gras saturés et de cholestérol, facteurs qui jouent un rôle central dans l’émergence des maladies de civilisation.

Le médecin nord-américain Caldwell Esselstyn étudie depuis les années 1980 l’influence d’un régime végétal hypolipidique sur les maladies coronariennes avec d’excellents résultats à long terme. Pour les patients atteints d’un AVC avancé, les sténoses se sont durablement atrophiées. Grâce à son programme reconnu par les caisses d’assurance maladie, basé sur des exercices physiques, de la détente et sur une alimentation à dominante végétale, Dean Ornish a également pu traiter avec succès les maladies cardio-vasculaires et documenter l’atrophie des scléroses coronariennes dans de nombreuses études cliniques. Son programme s’est avéré efficace auprès des patients atteints de cancer de la prostate. Le fait de renoncer aux aliments d’origine animale au cours des études cliniques a permis de réduire de manière significative les douleurs liées aux maladies rhumatismales et à la fibromyalgie et d’empêcher l’apparition de maladies autoimmunes. À cet égard, la flore intestinale semble jouer un rôle important. Les études cliniques ont montré qu’un régime à dominante végétale bien respecté favorisait une perte de poids et réduisait durablement pour les diabétiques la prise de poids, le taux d’HbAc1, de triglycérides et la consommation de médicaments.

Les régimes végétariens et végétaliens ont également fait leur preuve dans le domaine du sport de compétition. Les études montrent que les capacités sportives ne diminuent pas mais au contraire augmentent. Les sportifs qui suivent un régime à base de plantes tiennent le devant de la scène lors des compétitions, sont plus performants et bénéficient d’un temps de régénération réduit comparé aux sportifs suivant un régime mixte.

Une alimentation végétarienne semble en outre avoir des effets positifs sur l’état psychique ce qui engendre moins de stress, d’angoisse et de dépression.

Enfin, une alimentation végétale n’est pas seulement bonne pour la santé. Elle épargne le climat et l’environnement, évite des souffrances aux animaux et combat la famine.

Extraits tirés du livre « La nutrition raisonnée » - Page 409


Découvrez tous les extraits du livre « La Nutrition Raisonnée », de Dr. Jacob

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)