Comment la riboflavine (vitamine B2) fait-elle pour tuer les virus?

Comment la riboflavine (vitamine B2) fait-elle pour tuer les virus ?

La riboflavine (et le FAD) sont des molécules excessivement photosensibles et il semble, suite aux essais entrepris, que les effets virulicides (= « tueur de virus ») dépendent d’une photo-activation. On retrouve d’ailleurs le même type d’effet pour des composés tels que l’hypericine (Hypericum perforatum) et pour divers ubiquinones et flavonoides retrouvés dans les plantes connues pour leurs propriétés antivirales (The importance of light in the anti-HIV effect of hypericin. J.B. Hudson et al. Antiviral Research, 20, 173, 1993).

Les pathologies liées à la lumière

L’activation des virus par les UV est bien connue, il suffit de constater la flambée du virus de l’herpès chez les patients (porteurs du HSV) qui s’adonnent aux bancs solaires ou aux bains de soleil, mais ce n’est pas les uniques maladies que peuvent déclencher le soleil !

La destruction de la riboflavine par les rayons UV (C)

Jean Berque et moi, nous pensons qu’il existe une relation entre la raréfaction de la couche d’ozone et le développement des déficits immunitaires liés à la destruction de la riboflavine.

La diminution de la filtration des rayons solaires et spécialement des rayons UV de type C provoquent « des pathologies liées à la lumière » dont les conséquences mesurables statistiquement sont par exemple l’augmentation des mélanomes, des cataractes, des viroses herpétiformes et des déficiences immunitaires de plus en plus fréquentes.

Le rayonnement solaire non filtré par l’ozone et le mode des bancs solaires génèrent un déficit en riboflavine, riboflavine jouant un rôle très important dans le traitement des infections virales (l’herpès, SIDA, méningite herpétique) comme nous l’avons vu dans le précédent article «Détection des Viroses et Nouvelles Approches Thérapeutiques».

Il suffit d’ailleurs de laisser du lait au soleil pour constater qu’après quelques minutes il change de couleur et passe d’une couleur jaunâtre à verdâtre ou un peu bleutée, car il ne reste plus de lactoflavine (riboflavine).

En résumé, la riboflavine s’altère rapidement à la lumière (UV) : environ 80% de la riboflavine est détruite après une exposition de 2 heures au soleil (UV). C’est pourquoi il est conseillé, notamment, de ne pas exposer le lait à la lumière, mais surtout, de ne pas vous exposer au soleil, ni aux bancs solaires !

La déficience en riboflavine des nouveau-nés souffrant de jaunisse

Il y a quelques années, alors que je travaillais à l’hôpital universitaire (ULB) on avait comme habitude de pratiquer une exsanguino-transfusion (technique permettant le remplacement d’une grande partie du sang) aux bébés qui présentaient un ictère hémolytique par incompatibilité rhésus (les mamans rhésus positif qui accouchent d’un bébé rhésus négatif fabriquent des anticorps anti-rhésus positifs qui détruisent les globules rouges du bébé). Cette pratique permettait d’éliminer la bilirubine, résultant de la destruction des globules rouges du bébé. Cette bilirubine donne une couleur jaune à la peau de bébé, c’est pourquoi on parle d’ictère ou de jaunisse. Or un excès de bilirubine chez l’enfant est toxique pour les cellules nerveuses et peut entraîner de graves séquelles (atteintes auditives et lésions irréversibles pour le cerveau).

Dans le traitement actuel, on plonge les bébés dans une lumière bleue de longueur d’onde complémentaire à l’absorption maximale de la bilirubine (lambda max: 453 nm), ceci induit la destruction de la bilirubine. Malheureusement, elle induit également une carence en riboflavine. C’est pourquoi il est important dans ce cas de prévoir un apport en riboflavine. Elément qu’il est très important de rappeler à votre médecin s’il n’était pas au courant…

Si cette photothérapie par une longueur d’onde de fréquence inférieure aux UV induit une carence en riboflavine, que penser de l’effet de longueurs d’onde de fréquences plus élevées, comme celles associées aux rayonnements UV (soleil, bancs solaires…)?
(Light (phototherapy) – induced riboflavin deficiency in the neonate. D.S.Gromish and al.- The Journal of Pediatrics 1977, 90/1, 118-122).

SIDA et régions ensoleillées

Cette constatation évidente conduit à établir un parallélisme entre les zones ensoleillées et la distribution du sida dans le monde.

Virose et malaria dans les régions carencées en protéines et en riboflavine

On sait également que la carence en protéines provoque une fuite urinaire de la riboflavine or, c’est dans les populations vivant dans des régions très ensoleillées et où le régime alimentaire est riche en glucides et en lipides (et donc pauvre en protéines) que l’on retrouve le plus de viroses ainsi que la malaria.

La contraception orale : le destructeur de vitamine B2 des pays riches !


Notons également que la contraception orale induit un déficit en vitamines B2 et B6 et que ceci fut déjà décrit en 1974 et 1978. (« Riboflavine deficiency in women taking oral contraceptive agents ». Newman L.J. and al. Am.J.Clin.Nutr. 1978, 31, 247-249 et « Vitamin B6 metabolism in women using oral contraceptives ». Miller L. T. and al. in Am.J.Clin.Nutr.1974, 27, 797-805).

Le JAMA 1994 319 9 confirme que l’administration d’œstrogènes inhibe la maturation des précurseurs des lymphocytes B or il est connu que la carence en pyridoxine (B6) est souvent associée à une baisse des lymphocytes. Autrement dit, la déplétion en riboflavine qu’engendrent les contraceptifs oraux expliquent cette inhibition des précurseurs des lymphocytes B et donc la diminution de l’efficacité des systèmes de défense de la majorité des femmes sous contraceptifs.

J’ajouterai une hypothèse qu’il serait intéressant de vérifier : la carence en vitamine B6 doit conduire à une augmentation de glutamate (par inactivation des transaminases) avec comme conséquence une acidose métabolique (acide pyruvique et lactique – LDH5 augmentée) et un défaut de synthèse du glutathion par les macrophages (voir article précédent), ceci entraînant une accumulation de radicaux libres activateurs de rétrovirus.

Ce que vous devez absolument retenir de cet article, c’est qu’il est important d’éviter de vous mettre au soleil et évitez les séances de bancs solaires. Ceux-ci ne font que consommer votre taux de vitamine B2 et B6, pouvant conduire à des maladies graves.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)