Des compléments alimentaires « anti-endométriose » ? — Medicatrix

Des compléments alimentaires «anti-endométriose» ?

Qu’est-ce que l’endomètriose?

L’endométriose est une maladie chronique qui touche 10% des femmes en âge de procréer.

Elle se caractérise par la prolifération de l’endomètre dans des endroits où il ne devrait pas le faire (ovaires, bassin, intestins…). Cette maladie peut être « silencieuse », c’est-à-dire qu’aucune douleur n’est ressentie par les femmes qui en sont touchées, mais des difficultés pour concevoir et des problèmes de fertilité dévoileront la maladie lorsque des analyses poussées l’auront mise en évidence. Pour d’autres femmes, des douleurs chroniques sont ressenties, liées à l’inflammation qu’engendre cette problématique, mais parfois, plusieurs années passent avant que le diagnostic soit posé.


Il n’existe actuellement pas sur le marché européen de formulation de micronutriments pour soulager des symptômes de l’endométriose (hormis le produit à base d’oligoéléments Nutri Endo).

Néanmoins, des scientifiques de la Fondazione Italiana Endometriosi de Rome ont testé une association de quercétine, curcumine, grande camomille, nicotinamide (vitamine B3), 5-methyltetrahydrofolate (vitamine B9 active) et d’omega-3 et 6 (cohorte de patientes traitées sur 3 mois). Les résultats de l’étude publiée en décembre 2017 montrent une réduction significative des taux sériques de la prostaglandine hautement inflammatoire PGE2 et de l’antigène tumoral 125 (marqueur CA-125) [1].

On peut imaginer que ces recherches donneront naissance à des produits sur le marché italien, voire européen…

Endoway

Etant donné l’absence de complément alimentaire spécifique endométriose sur le marché, j’ai décidé de solliciter le laboratoire NATURAMedicatrix afin de mettre au point une formule composée de plusieurs principes actifs intéressants.

Comme je l’ai dit au début de mon livre, « L’alimentation anti-endométriose », aucun laboratoire ne m’a rémunéré pour faire mention de leurs produits dans cet ouvrage. C’est donc pour des raisons d’éthique et de déontologie que j’ai renoncé à toute forme de rémunération pour le travail réalisé sur la formation de ce produit (ni royalties par ailleurs).

Ce produit est Endoway («endo » pour « endométriose »-« away » pour « loin de », le produit qui « éloigne l’endométriose »). C’est un produit de micro-nutrition associant différents principes actifs régulant certains aspects de l’endométriose. Les voici :

Zinc

Comme l’a confirmé une étude, le zinc est un oligoélément qui est abaissé chez les femmes atteintes d’endométriose. Il pourrait être un élément de la physiopathologie [2]. Dans tous les cas il joue des rôles essentiels dans l’immunité et la gestion de l’inflammation.

Vitamine E

La supplémentation en vitamine E pourrait réduire les douleurs pelviennes [3]. Une étude a montré qu’elle pourrait diminuer les dysménorrhées (règles douloureuses) [4].

Vitamine B6

Bien que les preuves manquent, on pense qu’elle peut aider à rehausser la progestérone. Dans tous les cas elle est utile pour la phase II de détoxication hépatique des œstrogènes, via les méthyltransférases [5].

Curcumine 

Ce polyphénol aurait différents mécanismes intéressant dans l’endométriose, comme un effet anti-inflammatoire, mais aussi des actions antioxydantes et antiprolifératives [6]. Plus précisément sur l’endométriose, elle pourrait avoir des actions spécifiques sur les MMP (métalloprotéinases matricielles) et le VEGF (facteur de croissance) [7]. Elle a même été testée avec succès auprès de femmes atteintes d’endométriose, en associations à d’autres nutraceutiques [1].

Extrait de brocoli source de glucoraphanine

Précurseur du sulforaphane. Ce dernier aurait la propriété de réduire la prostaglandine E2 hautement inflammatoire en inhibant la prostaglandine E synthase 1 microsomale [8]. En termes plus simples le sulforaphane réduirait l’inflammation. L’extrait de brocoli contient aussi de l’I3C, une molécule qui permet d’augmenter les taux de 2-hydroxyestrone non œstrogénique et de diminuer le taux de 16-alpha-hydroxyestrone hautement œstrogénique [9]. En d’autres termes rendre les œstrogènes présents moins forts !

Vitamine D

Des taux abaissés de vitamine D ont été retrouvés chez les femmes atteintes d’endométriose [10]. Bien que ne sachant pas si cela peut être en cause dans la genèse de la maladie, elle peut dans tous les cas exercer une action anti-inflammatoire [11]. Avoir un bon statut en vitamine D est de toute façon nécessaire pour conserver une bonne santé.

Endoway de NATURAMedicatrix a donc une triple vocation :

  • combattre l’inflammation,
  • réduire le stress oxydant,
  • favoriser la détoxication hépatique, particulièrement celle des œstrogènes.

Mes conseils

Si aménorrhée :

Prendre une gélule d’Endoway par jour, à la demande, ou bien en continu, particulièrement pour les femmes qui ont un traitement qui stoppe les règles.

Si règles :

La curcumine possède une action fluidifiante sur le sang, via une diminution de l’agrégation plaquettaire. Ceci est à prendre en compte pour les femmes qui ont des règles hémorragiques. Dans ce cas, Endoway peut être stoppé pendant les menstruations au profit de gingembre.


Références

  1. Signorile PG, Viceconte R, Baldi A. Novel Dietary Supplement  Association Reduces Symptoms of Endometriosis Patients. J Cell Physiol. 2017 Dec 15.
  2. Messalli EM, Schettino MT, Mainini G, Ercolano S, Fuschillo G, Falcone F, Esposito E, Di Donna MC, De Franciscis P, Torella M. The possible role of zinc in the etiopathogenesis of endometriosis. Clin Exp Obstet Gynecol. 2014;41(5):541-6.
  3. Santanam N, Kavtaradze N, Murphy A, Dominguez C,  Parthasarathy S. Antioxidant Supplementation Reduces Endometriosis Related Pelvic Pain in Humans. Transl Res. 2013 Mar; 161(3): 189–195.
  4. Ziaei S, Faghihzadeh S, Sohrabvand F, Lamyian M, Emamgholy T. A randomised placebo-controlled trial to determine the effect of vitamin E in treatment of primary dysmenorrhoea. BJOG. 2001 Nov;108(11):1181-3.
  5. Hodges RE, Minich DM. Modulation of Metabolic Detoxification Pathways Using Foods and Food-Derived Components: A Scientific Review with Clinical Application. J Nutr Metab. 2015; 2015: 760689.
  6. Arablou T, Kolahdouz-Mohammadi R. Curcumin and endometriosis: Review on potential roles and molecular mechanisms. Biomed Pharmacother. 2018 Jan;97:91-97.
  7. Kong S, Zhang YH, Liu CF, Tsui I, Guo Y, Ai BB, Han FJ. The Complementary and Alternative Medicine for Endometriosis: A Review of Utilization and Mechanism. Evid Based Complement Alternat Med. 2014; 2014: 146383.
  8. Zhou J, Joplin DG, Cross JV, Templeton DJ. Sulforaphane inhibits prostaglandin E2 synthesis by suppressing microsomal prostaglandin E synthase 1. PLoS One. 2012;7(11):e49744.
  9. Michnovicz JJ, Adlercreutz H, Bradlow HL. Changes in levels of urinary estrogen metabolites after oral indole-3-carbinol treatment in humans. J Natl Cancer Inst. 1997 May 21;89(10):718-23.
  10. Yin K, Agrawal DK. Vitamin D and inflammatory diseases. J Inflamm Res 2014; 7: 69–87.
  11. Harris HR, Chavarro JE, Malspeis S, Willett WC, Missmer SA. Dairy-Food, Calcium, Magnesium, and Vitamin D Intake and Endometriosis: A Prospective Cohort Study. Am J Epidemiol 2013 Mar 1; 177(5): 420–430.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)