Témoignages


Témoignage Laxibio

Cela faisait des années que j’avais des problèmes intestinaux. Cela fait maintenant 1 mois que j’utilise le LaxiBio à raison de 2 sachets par jour… Et je suis comblée!

Je vois bien la différence avec ce tout nouveau micro-encapsulage. C’est beaucoup plus efficace. Auparavant, j’avais essayé des tas de marques différentes et je n’avais aucun résultat. Mais là chapeau ! Je n’ai plus aucun désagrément…

C’est formidable! Merci!

Témoignage Qispiral

Je prends 3 fois par jour le Qispiral et je suis étonné de voir se délier mes épaules et le haut de ma nuque ( entre les cervicales et les premières dorsales ) alors que cette zone restait toujours bloquée. Je m’en ressens bien également lors de la pratique de l’aqua- biking en piscine ou je suis libre de tous les mouvements avec une souplesse nouvellement accrue et l’absence de douleurs.

D’autre part le sommeil est de moins en moins fractionné, sinon pas du tout.
Mon état psychologique s’est amélioré et mes proches notent une certaine bonne humeur et une philosophie tendue vers la positivité et la recherche du bien vivre.
Je continue dons à prendre  le Qi spiral avec enthousiasme.

Pour info mes compléments habituels sont: Vit C , co enzyme Q1O et je bois du Komboucha régulièrement.

Comme je vous l’ai dit je préfère soigner ma santé que mes maladies et je reste vigilant afin de ne pas favoriser des pathologies ou des problèmes métaboliques
Je viens d’avoir 64 ans.

Bien à vous

Témoignage Lactogyn Cryspatus

« J’ai découvert le LactoGyn crispatus en lisant le magazine «Belle Santé » Cette rencontre a formidablement bouleversé ma vie. Je tiens à féliciter du plus profond de mon cœur votre société NaturaMédicatrix. Il faut que cela se sache,  il faut que les femmes sachent que ce produit existe. Je vous en supplie, faites davantage de la publicité. Moi, j’en parle à mes copines. Votre produit est sensationnel. Je l’ai tout d’abord utilisé par voie vaginale à titre curatif. Les résultats sont foudroyants, plus d’infection du tout !

Pour préserver ce bien être je réalise des cures d’entretien à la fois de ma flore vaginale et de la flore intestinale. La bonne nouvelle, c’est que je  ne souffre plus. J’applaudis … merci à vous pour tous vos conseils. Il faut que cela soit davantage connu. Le médecin allopathe que j’ai l’habitude de consulter  était incapable de m’aider pendant plus de deux ans, là, je l’ai rencontré pour lui parler de ma guérison, qu’à présent,  je déguste la vie. Je suis déçue car il n’a pas pris la peine de m’écouter. Ma vie était empoisonnée par cette sempiternelle fatigue, maintenant, ma vie a complètement changé. »

Témoignage Re-Energetik 02

Re-Energetik, un must!

J’ai utilisé ce produit pendant 3 semaines maintenant. Dès la première semaine je me sens plus concentré et l’effet ne c’est pas estompé. C’est facile à prendre et digere legerement.
Vraiment top

Témoignage Re-Energetik 01

Je remercie les chercheurs

Témoignage de Rousseau Patricia :
Je remercie les chercheurs car depuis que je prends le produit Re-Energetik avec la formule alcalinisante je me sens plus en forme et mes intestins sont ravis!!!
Je commande aussi Lactogyn pour ma fille et ma maman et je vais en reprendre car elles ont ressenti une différence notable en ce qui concerne leur  bien-être.

Temoignage Formule Alcalinisante

En état d’acidose, j’ai des problèmes récurrents de mycoses (digestives et gynéco) ainsi que des problèmes de peau (dermatose), je fais la cure de la formule alcalinisante avec le ré-energetik, et mon PH urinaire commence à être enfin normal et je digère mieux, je vais continuer la cure trois mois pour régler les problèmes de mycoses gynéco.
Je suis ravie de ces produits que je recommande vivement
isabelle.

Je souffre d’un cancer de la prostate peu à moyennement grave, entraînant une forte fatigue quotidienne dont l’effet est renforcé par une infection sous forme de maladie neurologique s’aggravant avec le temps et entraînant sa propre fatigueCet état me faisait penser à la présence de substances métaboliques nocives, il paraissait dès lors naturel d’essayer d’influencer simultanément les deux formes de fatigue par des mesures adéquates. Pour cela, il existe des possibilités intéressantes par la régulation de l’équilibre acido-basique dans le foie, organe clé de la production d’énergie et par la réduction de l’ammoniac libre produit par la dégradation métabolique des acides aminés provenant de l’alimentation. Car, par sa capacité à franchir la barrière sang-cerveau, l’ammoniac gazeux et toxique transporté dans le sang  perturbe aussi des fonctions importantes dans le système nerveux central, ce qui est une des sources de danger de disfonctionnements neurologiques. Et quand on sait que l’importance de la charge d’ammoniac dépend en grande partie du milieu intestinal, de la consommation de protéines (mal digérées)….il est simple de comprendre ce qu’il faut faire !

C’est pourquoi j’ai expérimenté le «Re-Energetik» du Dr Jacob’s Medical pour résoudre mon problème de fatigue. Ce procédé a été développé par deux médecins, les docteurs Karl Otto et Ludwig Manfred Jacob. Ce produit a la réputation de régénérer les fonctions hépatique et intestinale, d’activer l’énergie et de favoriser l’élimination de la charge d’acide – bref d’engendrer de nouvelles énergies par régénération de la flore intestinale et du métabolisme du foie. Dans ce but, j’ai pris une combinaison d’un prébiotique d’acide lactique dilué (Re-Energetik, Dr. Jacob’s Medical GmbH) en même temps qu’une Formule alcalinisante constituée de 95% de citrates, spécialement du citrate de potassium, et riche en magnésium, zinc et vitamine D. Le Re-Energetik contient 10% d’acides lactiques L(+), des fibres prébiotiques, une quantité d’herbes aromatiques et aussi du jus d’aronia et de sureau.

Une dose quotidienne contient 6,2 g d’inuline prébiotique, de l’oligofructose et de l’acide lactique dextrogyre issu de la fermentation. L’inuline est l’hydrate de carbone le plus important de ce tubercule originel qu’est le topinambour qui possède des propriétés prébiotiques remarquables, c’est-à-dire qu’elle assainit la flore intestinale et est pour ainsi dire un aliment précieux pour les bactéries intestinales saines, qui alors de leur côté décomposent l’inuline en acides gras à courte chaîne. Outre une amélioration du transit intestinal, un renforcement important de l’immunité est possible à la longue.

Cette expérience a commencé avec 1 cuillère à soupe du Re-Energetik + ½ mesure de poudre alcaline (tous deux de la Dr. Jacob Medical GmbH), dissoutes ensemble dans plus ou moins ¼ de litre d’eau, à boire le soir.¨Plus tard, les composants, dose doublée, ont été dissous dans 1 litre d’eau et bus au cours de la journée. Cela faisait partie de la quantité de boisson quotidienne nécessaire pour bien assimiler l’ensemble.

Posologie

1ère semaine 1 cuillère à soupe (10ml) Re-Energetik + ½ mesure (plus ou moins 2,5 g) de formule alcalinisante

2ème semaine 2 cuillères à soupe + 1 mesure (4,5 g)

3ème semaine 2 cuillères à soupe + 2 mesures (9 g)

4ème semaine 3 cuillères à soupe + 2 mesures

5ème à 8ème semaine 2 cuillères à soupe + 2 mesures

Résultats :

Au début de l’expérience, je ressentais une grande fatigue diurne et un manque de tonus qui m’obligeaient à aller me coucher dès la fin du TV journal. Pendant la journée, j’avais tendance à m’assoupir pendant les travaux à l’ordinateur. Pendant les 3 premiers jours, j’ai eu de temps en temps de faibles gargouillis dans le ventre qui ont vite cessé. Les premiers signes d’une moindre fatigue et d’un regain d’activité  sont apparus après une semaine déjà : je n’éprouvais plus de baisse de régime en fin d’après-midi. Après 3 semaines environ, je passais la journée du lever jusqu’à 23 heures sans pause ni fatigue importantes. Il est intéressant de noter que mes ongles qui étaient devenus de plus en plus cassants étaient redevenus plus solides et ne s’écaillaient plus.

Aujourd’hui, après plus ou moins 8 semaines de prise de Re-Energetik et de poudre alcaline, tout est redevenu pratiquement normal au niveau fatigue, je ne m’endors plus devant mon ordinateur et ma journée se termine vers minuit. Après 7 à 8 semaines, j’ai noté avec joie un effet essentiel, même s’il est sans importance pour les patients souffrant d’un cancer de la prostate : les sensations très désagréables que j’éprouvais chaque jour depuis plus de 10 ans au moment d’aller dormir et les sensations de froid aux pieds ont pratiquement disparu. Ce ne peut être que le résultat de la prise combinée de Re-Energetik et de la formule alcalinisante puisque toutes les mesures prises auparavant comme l’instillation intrathécale d’une suspension cristalline de Triamcinolon-Acetonid (86x) ou l’ostéopathie cranio-sacrale n’avaient apporté aucun soulagement durable.

Il y a un an, j’avais déjà suivi une telle cure, avec le même succès. Comme les effets sont les mêmes cette fois ci, cela m’a encouragé à vous en parler. Peut-être le mélange agit-il chez moi particulièrement bien à cause de la maladie neurologique. Les effets sur la minéralisation des os pourraient bien être particulièrement intéressants.

Témoignage GranaProsan 01

A l’âge de 51 ans, il y a 17 ans de cela, lors d’un labo de dépistage, mon PSA se chiffre à 4,5 ng.
Une biopsie révèle un adéno-carcinome de taille microscopique.
L’Urologue décide de pratiquer une prostatectomie radicale.

Pendant les premières années, le PSA est resté pratiquement « inexistant » et stable.

Après 7 ans, ce taux a commencé à augmenter, d’abord faiblement sans pour autant alarmer mon urologue.

Lors d’un contrôle annuel, le médecin note un PSA à 2,5…   D’emblée, il déclare qu’une radiothérapie doit être prévue sans tarder.
Je suis dans son cabinet avec mon épouse et nous sommes atterrés; non seulement il préconise une radiothérapie en nous expliquant dans le détail tous les effets secondaires possibles : au point de vue urinaire, intestinal … mais en plus, il ne prévoit aucun examen d’imagerie médicale pour, au moins nous semble-t-il, cibler ce qu’il y aurait à irradier.
Nous sortons de son cabinet bien décidés à demander un dossier d’imagerie « ailleurs ».

Tous ces examens n’ont rien mis en évidence : aucun nodule, rien – ni au niveau de la zone prostatique, ni au niveau osseux.

Le temps passe et le PSA augmente toujours:   2 ans plus tard, il est à 4,8 !

Il me semble à ce moment utile de revoir un urologue et je prends rendez-vous ; celui-ci est alarmiste !  vous avez « perdu » plus de deux ans à ne pas accepter de vous soigner …  Il faut faire une radiothérapie et, si vous voulez, je prends rendez-vous pour vous immédiatement… là encore, je demande des examens d’imagerie (zone prostatique et colonne vertébrale) – lorsque je revois le médecin, il paraît très embarrassé : il n’y a rien !  Les clichés ne révèlent rien de suspect.

Il me dit alors qu’il n’est pas certain que la radiothérapie suffira à faire baisser le taux de PSA et qui si ce taux ne baisse pas, il faudra avoir recours à l’hormonothérapie.  J’en connais également les effets secondaires et je demande un temps de réflexion.

Je vous avoue bien humblement qu’il faut beaucoup de courage pour « résister » et que sans le soutien de mon épouse, je n’y serais pas parvenu.
Il faut du courage et être accompagné.

Mon épouse et moi sommes Conseillers en Bien-Être et lors de formations, un de nos formateurs Naturopathe, nous donne le site du professeur Joyeux – chirurgien oncologue du sud de la France.
Sur ce site, nous suivons un lien vers une de ses conférences, pendant laquelle il conseille fortement pour toute forme de cancer mais surtout pour les cancers hormonodépendants (tels la prostate et le sein) la prise de gélules de Granaprosan 3x 2 par jour.
De plus, il nous met en contact avec M. Pietteur qui, entre autres choses, gère le site « produits » et en assure les bonnes informations, s’occupe aussi de l’édition de ce livre.

Monsieur PIETTEUR, de manière très disponible et avec beaucoup d’amabilité, m’explique qu’il serait bon que j’ajoute des éléments qui me rééquilibrent du point de vue acido-basique.

D’octobre à novembre, ma PSA est montée de 0,65 ng – elle se trouve à ce moment à 4,85 …
Dans un premier temps, je ne prends que les gélules de Granaprosan et voici ce qui s’est produit :
De novembre à décembre, ma PSA est descendue de 0,01 – vous me direz que c’est très peu – pourtant c’était pour moi un signe important : non seulement elle n’était plus montée mais elle avait amorcé une baisse.
De décembre à janvier 2012 : ma PSA est descendue de 1,20 ng !!!

Comme elle est toujours élevée (3,65), je continue la prise de Granaprosan à raison de 3x 2 gélules/jour et un apport au niveau acido-basique.

Aujourd’hui, mon espoir est Grand d’échapper à des traitements invasifs qui modifieraient à la baisse la qualité de ma vie.

A suivre avec l’Espoir au Cœur !

Témoignage GranaProsan 02

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous adresser mon témoignage sur les conseils de la responsable de la CoopBio de Coutances où nous nous ravitaillons depuis de nombreuses années.

En 2003, on me découvre un lymphome. Au début, on se contente de l’observer, mais il progresse rapidement, et en 2010 il devient urgent d’agir. Je suis alors soumis à 6 séances d’une rude chimio qui me laisse « sur les genoux ».

J’achète alors le livre Jus de grenade fermenté,  avec la préface du professeur Henri Joyeux. J’achète également des gélules de GranaProsan, et depuis, j’en consomme régulièrement 2 chaque matin à jeun.

Je n’ai pas conservé les premiers résultats d’analyse. Je vous adresse simplement le dernier effectué le 10 mai 2012.

Peut-être avez-vous d’autres produits à me conseiller, en particulier pour détoxifier l’organisme.

En espérant que ce témoignage puisse vous être utile, croyez, Madame, Monsieur, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Concernant les résultats d’analyse, nous pouvons constater qu’ils évoluent positivement : une diminution de 20% des IgG kappa en 1 an !

Pour détoxifier l’organisme, nous conseillons l’utilisation de la Pectine de citrus modifiéeet la Chlorella Synergie, qui sont 2 nouveaux compléments alimentaires, 100% naturels, qui chélatent les métaux lourds et les toxines diverses.

Témoignage chi-cafe

Étant accro au café traditionnel et ayant tendance à abuser de ce breuvage excitant, j’ai remplacé une grande partie du café traditionnel avec Chi-café, depuis, meilleure vitalité et résistance sans les inconvénients de la caféine. Super produit !

Témoignage GranaProsan 03 (cancer du chien)

Bonjour,

Je tiens à témoigner sur mes appréciations très positives concernant le GRANA PROSAN que j’ai donné à mon chien Tonka (Old English Bulldog) qui avait un cancer de la prostate constaté en novembre 2009, et qui ne pouvait pas prendre le traitement conseillé car cela lui aurait déclenché les effets indésirables (diarrhée , vomissements) déjà rencontrés par le passé.

L’espérance de vie était courte de 3 à 6 mois, quel coup de massue, car Tonka tenait et tient toujours une grande place dans mon existence.
Ma vétérinaire, qui est homéopathe, lui a prescrit du Carbo Animalis. Un soir, en regardant les informations, un reportage a attiré mon
attention: un chercheur avait eu l’idée de tester, in vitro l’essence de charme sur des cellules cancéreuses et le résultat était époustouflant. L’essence de charme dévorait littéralement les cellules cancéreuses. J’ai donc cherché a en trouver … sans succès et dans une herboristerie la patronne, qui n’en n’avait pas, m’a demandé pour quelle  application je recherchais ce produit et m’a proposé le GRANA PROSAN.
J’ai commencé début 2010 à lui donner 1 gélule de Grana Prosan matin et soir.

Il a pris depuis le début jusqu’en janvier 2011, 3 flacons 1/2 de GRANA PROSAN.
L’espérance de vie annoncée était jusque mai 2010. Je crois que le  Carbo Animalis
et surtout le GRANA PROSAN lui ont permis  de vivre jusqu’à ce 21 mars 2011, soit presqu’un an de plus.

J’ai voulu communiquer cela pour aider les personnes qui veulent garder près d’eux plus longtemps leur chien atteint d’un cancer de la prostate.
Mon gros bilou  me manque énormément, c’est avec les larmes aux yeux et la gorge nouée que j’écris ces lignes, mais je tenais à
partager mon expérience dans l’espoir que cela servira à prolonger la vie des hommes et de nos chers compagnons.

Y. Callewaert