[TWEET GM #39] Je vocifère cet avertissement depuis au moins 10 ans ! - Medicatrix
Médecine Fonctionnelle - Dr Georges MOUTON MD

[TWEET GM #39] Je vocifère cet avertissement depuis au moins 10 ans !

Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

JE VOCIFÈRE CET AVERTISSEMENT DEPUIS AU MOINS UNE DIZAINE D’ANNÉES !

Nous venons aujourd’hui de publier la citation #39 que vous lirez, j’en suis certain.

Cet article vient d’être publié sur internet et ne paraîtra dans The Journal of Pediatrics qu’au début de l’an neuf.  Enfin, nous pouvons faire état de ces informations dûment entérinées par une prestigieuse revue médicale à comité de lecture : pas trop tôt !

Il semble que la consommation de sucre, en particulier de boissons gazeuses et sucrées, augmente le risque de développer un acné modéré à grave.

Toutes ces boissons délétères se retrouvent dans le collimateur : non seulement les sodas gazéifiés, mais aussi les thés glacés sucrés et les boissons aromatisées aux fruits.

Lorsque les adolescents atteignent une consommation de plus de 100 gr de sucre par jour, quel que soit le type de boisson sucrée, leurs chances de développer un acné vulgaire triple.  Et ils parviennent facilement, à ces 100 grammes !

Que pensez-vous alors qu’on leur inflige ?  Un traitement antibiotique qui perturbera encore davantage leur microbiote intestinal !

Est ce qu’on leur demande de réduire leur consommation de sucres ?  Non.  Ou alors rarement…  Toujours en venir à conseiller un traitement médicamenteux (nocif) : c’est tellement plus facile que d’agir sur les habitudes alimentaires ou le mode de vie.

Mais cela ne fonctionne pas.  Depuis 15 ans, je me révolte contre les sodas et jus de fruits en bouteille de plastic disponibles fournis par les distributeurs automatiques dans les écoles, heureusement aujourd’hui interdits dans la plupart de établissements.

De tels jus contiennent très peu de fruits mais beaucoup de sirop de fructose, hautement dosé en fructose et favorisant le diabète.

De plus, l’extraction du jus élimine les fibres bénéfiques naturellement présentes dans les fruits, ce qui rend le fructose beaucoup plus agressif et augmente le pic de sucre dans le sang qui résulte de leur consommation.

Tout ce qui est bu à partir de bouteilles en plastic est bourré de perturbateurs endocriniens qui, combinés à cette haute teneur en fructose, vont augmenter la résistance à l’insuline, voire provoquer un prédiabète ou de l’obésité en sus de l’acné.

Le problème est qu’il y a 10 ou 15 ans, tout le monde (y compris les autorités sanitaires) accusait les graisses de favoriser la prise de poids.  Le sucre était soi-disant idéal pour « donner l’énergie nécessaire aux gosses pour jouer et grandir » ; le fructose était encore meilleur, fortement recommandé aux diabétiques parce qu’il n’était pas insulinogène. Quelle blague, le fructose est hélas, et de loin, le sucre le plus diabétogène de tous.

» Retrouvez tous les tweets du docteur G. Mouton sur son site internet.


I HAVE BEEN SHOUTING THIS WARNING FOR AT LEAST 10 YEARS!

We have just posted QUOTE GM #39 today, which you will hopefully read.

This article has just been “e-published” and will only be published by The Journal of Pediatrics in the New Year. Finally, we access such information duly stated by a prestigious peer-reviewed medical journal: not too soon!

It appears that sugar intake, especially from soft and/or sweetened drinks, increases the risk to develop moderate-to-severe acne. All those terrible drinks are equally targeted: not just carbonated sodas, but also sweetened tea drinks and fruit-flavoured drinks. Once adolescents reach more than 100 grams of sugar daily intake “from any type of soft drink”, their odds ratio for developing acne vulgaris exceeds 3 folds: they easily get there…

What would you then think is the treatment they receive: antibiotics that further upset intestinal microbiota! Are they told to reduce sugar intake? No, or rarely. Always reacting with (damaging) drug, which shows easier than modifying dietary or lifestyle habits, of course. That does not work!

For at least 10 years (rather 15 in fact) I have been shouting about giving processed fruit juice plastic bottles for kids’ morning breaks to replace the buying of soft drinks from vending machines, which have been banned in most schools. Such juices contain little fruit but loads of “HFCS” or high-fructose corn syrup that allows expiry dates in months if not years. Plus, juicing fruit eliminates beneficial fibres while making fructose much more aggressive to spike blood sugar level. All that is offered in plastic bottles full of endocrine disruptors, which together with lots of sugar/fructose will probably add insulin resistance if not prediabetes or obesity to skin ordeal.

The problem was that 10 or 15 years ago, everybody (including all health authorities) were blaming fats for being fat. Sugar was great for giving the energy kids need to play and grow;

fructose was even better and always highly recommended to diabetics because it was not insulinogenic. What a joke: fructose is by far the most diabetogenic sugar of all, unfortunately.

» Find all the tweets of doctor G. Mouton on his website.



In this revealing, and sometimes polemic, collection of articles, world renowned Functional Medicine expert Dr Georges Mouton MD, in collaboration with Nutritional Medicine expert Glen Matten, expose the myths, mistaken beliefs and preconceived ideas that exist in healthcare today. Embracing an evidence-based approach, combined with decades of clinical experience, they share an unrivalled commitment to the pursuit of optimum health status. The content of this explosive cocktail of articles will shock, inspire, and enlighten in equal measures, ultimately paving the way to a new powerful, preventive approach to health and the ongoing battle against chronic disease.

» Shop

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)