9 signes caractéristiques pour une longue vie en bonne santé

Extrait tiré du livre "La Nutrition Raisonnée" (pages 509 - 511), de docteur Ludwig Jacob

En santé à tous les niveaux

« La santé est un état de bien-être physique, psychique et social complet et pas seulement le fait de ne ressentir aucune douleur et de n’être pas malade »

Avec cette définition complexe, l’OMS voudrait, depuis 1946 déjà, répandre une compréhension holistique de la santé. En vieillissant, ce rêve devient de plus en plus une illusion pour la plupart des gens.

Dans son livre « Zones bleues », Dan Buettner (2009) parle de sa collaboration avec le National Geographic et les meilleurs chercheurs au monde dans une étude sur la longévité publiée en 2004. Au cours de ce travail, ils ont découvert des régions dans lesquelles les habitants vivent nettement mieux et atteignent 10 fois plus souvent l’âge de 100 ans qu’aux USA ou en Allemagne. Ces régions, on les appelle les zones bleues.

Les 9 signes caractéristiques communs pour une vie longue en bonne santé

Dans ces zones bleues, on a finalement analysé les signes caractéristiques de tous les styles de vie des habitants dans l’espoir de trouver l’explication de leur longévité. On a trouvé 9 signes caractéristiques communs à toutes les « zones bleues ». Il en résulte les recommandations suivantes pour une vie longue en bonne santé :

  1. Exercice naturel : au lieu de faire de l’entraînement intensif, de courir le marathon ou de fréquenter un centre de fitness, les hommes à la plus forte longévité font de l’exercice physique dans leur environnement naturel sans vraiment y penser en faisant leur jardin ou le ménage sans moyens mécaniques.
  2. Sens de la vie : il est important de savoir pourquoi on s’éveille tous les jours. Savoir cela peut représenter 7 ans d’espérance de vie supplémentaires.
  3. Rétrogradez : le stress est en rapport avec les réactions inflammatoires chroniques et donc avec les maladies les plus fréquentes dues à la vieillesse. Dans les zones bleues aussi, il arrive parfois que les gens soient stressés, mais contrairement à nous, ils savent gérer leur stress. A Okinawa, cette gestion sera le fait de penser tous les jours aux ancêtres, chez les adventistes la prière, chez les habitants d’Icarie, une île grecque, la sieste, et en Sardaigne, la happy hour. Les hommes ont des difficultés à s’accorder du repos et de la détente mais c’est pourtant très important. Comme la nature, nous avons besoin de soleil et de pluie pour nous épanouir, d’activité et de repos, du sympathique et du parasympathique.
  4. La règle des 80% : la maxime « hara hachi bu » des habitants d’Okinawa signifie qu’on ne doit manger que jusqu’à ce que l’estomac soit rempli à 80%. Les 20% restants représentent la différence entre la prise et la perte de poids. Dans les zones bleues, on a l’habitude de prendre un dernier petit repas à la fin de l’après-midi ou en début de soirée.
  5. Alimentation à dominante végétale : les flageolets, les haricots noirs et ceux de soja sont souvent la pierre angulaire des modes d’alimentation des centenaires. Par contre, ils ne mangent que très rarement de la viande.
  6. Un petit verre de vin le soir : la consommation modérée d’alcool est répandue dans les zones bleues. Un petit verre (pour les femmes) à maximum 2 (pour les hommes) de vin rouge riche en polyphénols – de préférence conservé en fût de chêne – par jour avec des amis et/ou au repas, peuvent entretenir la santé et la joie de vivre. Néanmoins, les Adventistes ne boivent pas d’alcool: le vin rouge ne serait donc pas un must essentiel pour vivre longtemps .
  7. Foi et communauté : la foi aussi (mais pas la confession) joue un grand rôle. Sur les 263 centenaires interrogés dans l’étude, seuls 5 ne faisaient pas partie d’une communauté religieuse. Selon les études, on peut prolonger son espérance de vie de 4 à 14 ans en assistant 4 fois par mois à un service religieux. La foi et la confession ne jouent aucun rôle ici. Ce qui est important par contre, c’est la participation régulière et le vrai sentiment d’appartenance à une communauté religieuse vivante.
    Cela paraît peut-être inhabituel et irritant à certains. Même si les adeptes de religions ont dans les derniers millénaires souvent violé par leur fanatisme les principes fondamentaux de leur foi, le mot latin religio signifie conscience et respect et non sans-gêne et foi aveugle.
    Le mot sanskrit yoga ne signifie pas gymnastique mais relation/association. Il s’agit d’entrer en relation de façon affectueuse avec soi-même, son prochain et le Très Haut. On trouve des variantes de la règle d’or dans toutes les religions du monde : « Traite les autres comme tu voudrais qu’ils te traitent » ou « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent ». De plus en plus d’études scientifiques indiquent que la vraie religiosité vécue qui repose sur le principe de l’amour désintéressé – en grec « agapè » ( γάπη), en latin « caritas », sanscrit « bhakti » – prolonge la vie et est salutaire, contrairement à la religiosité fondamentaliste qui peut assombrir et raccourcir non seulement notre vie, mais souvent aussi la vie des autres.
  8. Les gens qu’on aime sont les premiers : la famille a la priorité. Les parents et les grands-parents vivent souvent dans le voisinage ou dans la maison. Les enfants aussi en profitent car ils sont plus rarement malades et leur mortalité est plus faible. Consacrer du temps à son partenaire et à ses enfants, a aussi son avantage.
  9. La vraie « tribu » : les gens à la plus forte longévité vivent dans un environnement social qui favorise un comportement soucieux de la santé. Les résultats des études Framing montrent que des facteurs comme le tabagisme, l’obésité, la satisfaction et aussi la solitude sont contagieux. Mais la joie l’est heureusement plus que la tristesse. S’entourer des bonnes personnes peut donc aussi contribuer à prolonger la vie.
    Même s’il faut être génétiquement bien équipé pour atteindre 100 ans, la plupart d’entre nous peuvent devenir nonagénaires pratiquement sans maladies chroniques. Les adventistes prouvent scientifiquement et d’une façon impressionnante qu’il est possible de prolonger sa vie en moyenne de 10 à 12 ans si on adopte le style de vie des Zones Bleues.
Tab. 42 : En bonne santé à tous les niveaux : physique, spirituel, mental.
Corps
  • Faire de l’exercice physique dans la vie de tous les jours
  • Alimentation modérée à dominante végétale avec des légumineuses
  • Ne pas fumer
Intelligence/sentiments
  • Relations positives : famille, amis, travail
  • Vie en décélération : équilibre repos/activité
Âme
  • Sens de la vie (cf. Frankl chapitre 12.7.9, Ikigai) « être unis » (religion, yoga)
  • Amour désintéressé (agapè, caritas, bhakti)

Découvrez tous les extraits du livre « La Nutrition Raisonnée », de Dr. Jacob

Extrait tiré du livre "La Nutrition Raisonnée" (pages 509 - 511), de docteur Ludwig Jacob

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)