Désavantages des régimes et substitut de repas traditionnels riches en protéines

Désavantages des régimes et substitut de repas traditionnels riches en protéines

Désavantages des régimes et substitut de repas traditionnels

Perdre du poids tout en restant en bonne santé ne peut se faire que par une diminution modérée de calories (pas de régime nul ou FDH = dévore la moitié) dans le cadre d’une alimentation équilibrée combinée à de l’exercice régulier. C’est surtout le remplacement du repas du soir par un substitut de repas pauvre en calories, mais de qualité, qui peut aider à maintenir le poids voulu ou à le diminuer. Les substituts de repas traditionnels combinent les protéines animales et végétales, par ex. la protéine de lait, de yogourt ou de petit-lait, avec de la protéine de soja et ont un effet acidifiant sur le métabolisme à cause de leur richesse en protéines, c’est-à-dire que la charge acide potentielle des reins (PRAL) est élevée, la valeur PRAL est positive. On ajoute le plus souvent des liaisons minérales, comme par ex. du chlorure de potassium et du phosphate de calcium qui n’ont pas d’effet alcalinisant sur le métabolisme.

Une augmentation de l’acidité tissulaire

Les régimes, les cures d’amaigrissement et la réduction de poids mènent à un métabolisme catabolique et renforcent la formation des céto-acides – une cause importante de l’indisposition typique en cas de régime. Jeûner entraîne une augmentation de la perte de protéines, glucides, eau et électrolytes. Souvent se développe ce qu’on appelle une acidose de régime. Lors de la décomposition des graisses, des corps cétoniques se forment comme produits intermédiaires, dont la concentration augmente dans le sang à cause de la décomposition accrue des graisses.

Dans le cas de régimes riches en protéines (par ex. substituts de repas traditionnels ou Régime Atkins), on en arrive en outre à une surcharge de l’organisme et des nerfs par des acides métaboliques à cause des protéines riches en soufre, la cystéine et la méthionine.
La forte teneur en protéines peut combattre la dégradation musculaire mais renforcer en même temps l’acidose métabolique. Les hydrates de carbone simples passent pour nocifs parce qu’ils provoquent une augmentation de la glycémie, alors que les hydrates de carbone complexes sont un composant précieux de l’alimentation et fournissent en même temps des fibres précieuses. Il en va de même pour les protéines. Des quantités élevées qui arrivent rapidement surchargent le métabolisme et l’intestin (métabolisme de la putréfaction, formation d’ammoniac). Seule une faible quantité est utilisée pour fabriquer du muscle, la plus grande partie doit être décomposée  en glucose, ammoniac et urée. Aux USA, où le boom du régime riche en protéines et pauvre en carbone appartient déjà au passé, « The American Heart Association » entre autres met en garde :
« les personnes qui suivent un régime riche en protéines risquent de manquer de vitamines et de minéraux et d’avoir des problèmes au cœur, aux reins et au foie » .
C’est surtout le potassium que l’on élimine plus (environ 3 fois plus que le sodium) lors de cures d’amaigrissement et de régimes. C’est d’autant plus problématique qu’une acidose peut apparaître lors de cures d’amaigrissement et de régimes. C’est alors justement que le potassium est important pour l’équilibre acido-basique intracellulaire. Biologiquement, l’organisme humain est adapté à une forte teneur en potassium dans l’alimentation. L’alimentation paléolithique fournissait environ 11 g de potassium par jour, alors que la consommation moyenne aujourd’hui est de plus ou moins 3 g. C’est l’alimentation végétale qui fournit le plus de potassium.

Le régime alcalin à base de plantes de Dr. Jacob’s

L’institut de Dr. Jacob’s a développé un programme de régime au goût du jour qui repose sur un aliment complet (AminoBase), une alimentation végétalienne qui évite les phénomènes de manque et sur un programme d ‘exercices physiques et une technique respiratoire. S’il a assez de temps et de connaissances, chacun peut se nourrir d’une manière saine purement végétale. C’est précisément ce qui manque à beaucoup de gens aujourd’hui. C’est pourquoi l’Institut de Dr. Jacob’s a développé AminoBase, le premier substitut de repas complet sans lait ni gluten à base purement végétale (amaranthe soufflé, pois chiches, protéines de pois, psyllium).

AminoBase convient pour une alimentation qui contrôle le poids et combat la dégradation musculaire dans les phases de régimes et a, malgré sa teneur élevée en protéines, un effet alcalin sur le métabolisme (valeur PRAL négative).
Une portion d’AminoBase préparée avec du lait de soja peut se combiner de différentes façons et a bon goût, ne contient que 211 calories, mais rassasie bien, soutient le métabolisme et l’activité intestinale, favorise un volume normal de selles grâce à la teneur élevée en fibres. La combinaison d’amaranthe avec des pois chiches, des protéines de pois et de la  protéine de soja (provenant du lait de soja ajouté) donne à AminoBase un profil en acides aminés optimal. Dans AminoBase, les protéines sont présentes dans une matrice alimentaire naturelle et sont libérées peu à peu. L’amaranthe est riche en tryptophane, à partir de laquelle notre corps peut former de la sérotonine. La combinaison fournit des quantités diététiquement favorables d’acides aminés riches en soufre, de tryptophane, de lysine, d’arginine, d’acides aminés à chaîne ramifiée et de tous les acides aminés. Un manque de lysine peut apparaître surtout en cas d’alimentation végétalienne. Chaque repas AminoBase fournit 1,4 g de L-arginine. La L-arginine est le précurseur le plus important du monoxyde d’azote et peut favoriser le déversement de l’hormone de croissance HGH qui a un effet anti-âge.
AminoBase contient un taux élevé de liaisons de magnésium et de potassium organiques à effet alcalin.
Les 13 vitamines et 9 oligoéléments présents aident à équilibrer les phénomènes de manque chez les végétaliens et végétariens, quand on consomme AminoBase, substituts de repas, comme nourriture biologique dans le cadre d’une alimentation normale. Préparé avec du lait de soja, AminoBase à un goût de noix et peut selon le goût être épicé ou adouci avec des aromates et des épices – froid ou chaud, comme boisson, soupe ou mousse.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)