AccueilCovid-19Didier Raoult avait raison !

Didier Raoult avait raison !

L’efficacité des vaccins est plutôt de l’ordre de 6 mois et non d’un an comme annoncé…

Chère lectrice, cher lecteur,

Le 9 novembre dernier, le Pr Raoult a transmis une information que personne n’a relayée.

Le taux de positivité aux tests PCR chez les personnes vaccinées est maintenant le même que chez les non vaccinés1.

En clair, la proportion de tests positifs sur l’ensemble des tests effectués est la même entre vaccinés et non vaccinés.

Ce sont les données issues de l’IHU de Marseille.

Mais est-ce un cas isolé, ou est-ce identique à l’échelle du pays ?

Pour le savoir, j’ai été chercher les données statistiques de la DREES (Données statistiques publiques en santé et social)2.

Et devinez quoi… c’est la même chose !

👉 Dans toute la France, le taux de positivité des vaccinés est devenu le même que chez les non vaccinés.

Voyez plutôt les graphiques de l’IHU et celui des données de la France :

On observe clairement que le taux de positivité des vaccinés – en rouge – vient égaler celui des non vaccinés – en vert – à partir de la semaine semaine 42, soit le 18 octobre.

Depuis cette date, le taux de positivité des vaccinés est même supérieur à celui des non vaccinés… c’est hallucinant !

C’est hallucinant car c’est en opposition totale avec le discours qu’on nous tient sur l’efficacité des vaccins depuis 1 an.

Mais la vraie question est plutôt…
Même vacciné, a-t-on les mêmes chances d’être testé positif à 30 ans plutôt qu’à 82 ans ?
Pour y voir plus clair, j’ai décidé de plonger dans les chiffres de la semaine 42 par tranches d’âge.

Et je n’étais pas au bout de mes surprises…

Les chiffres, les voici :

On observe qu’au delà de 40 ans, le taux de positivité au Covid des personnes vaccinées – en rouge – est 2 à 3 fois plus important que celui des personnes non vaccinées…

Conclusion : depuis cette semaine 42, en France, les vaccinés de plus de 40 ans ont un risque plus important d’être infectés que les non-vaccinés.

Comment expliquer cette inversion ?

Très probablement à cause du fait que les vaccins baissent en efficacité avec le temps.

Au bout de 6 mois ils ne confèrent plus aucune protection.

Selon une récente étude Suédoise, ce serait même une protection négative qui surviendrait au bout de 8 mois3 !

Passé 240 jours, l’efficacité du vaccin passerait donc sous la barre des 0 %.

C’est aussi ce que prétend le Pr. Raoult dans sa dernière vidéo “Kill The Winner” postée sur sa chaîne de l’IHU.

D’autres travaux scientifiques viennent appuyer cette hypothèse.

Une étude israélienne d’octobre a démontré que les anticorps ont diminué de 40% chaque mois chez les personnes… vaccinées4.

Toujours en Israël : selon un rapport publié par le ministère de la Santé, l’efficacité de 2 doses du vaccin (Pfizer-BioNTech) contre la prévention de l’infection au COVID-19 a été signalée à… 39%5.

39 % c’est “sensiblement” inférieur à l’efficacité annoncée de 96%6 lors du lancement du vaccin, non ?

Devra-t-on prendre un abonnement à la vaccination tous les 6 mois pour contrer l’inefficacité des vaccins ?

Ce qui serait une première dans toute l’histoire de l’immunologie…

Ou n’est-ce pas plutôt le signe que nous devrions de toute urgence utiliser d’autres moyens pour renforcer notre immunité ?
Prenez soin de vous,

Thibaud de Santé Non Censurée

P.S. : Je ne suis pas “anti-vax”. Je dis simplement qu’il existe des solutions complémentaires voire alternatives qu’il est absolument INFÂME de censurer. Je les ai recensées ICI.

Sources :
1 https://www.youtube.com/watch?v=c_Sxv6IRWmw&ab_channel=IHUM%C3%A9diterran%C3%A9e-Infection
2 https://data.drees.solidarites-sante.gouv.fr/explore/dataset/covid-19-resultats-par-age-issus-des-appariements-entre-si-vic-si-dep-et-vac-si/export/?refine.age=%5B80;%2B%5D
3 https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3949410
4 https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.19.21262111v1
5 https://www.gov.il/BlobFolder/reports/vaccine-efficacy-safety-follow-up-committee/he/files_publications_corona_two-dose-vaccination-data.pdf
6 Thomas SJ, Moreira ED, Kitchin N, Absalon J, Gurtman A, Lockhart S, Perez JL, et al. Six Month safety and efficacy of the BNT162b2 Mrna Covid-19 vaccine. MedRxiv. 2021. https://doi.org/10.1101/2021.07.28.21261159.
Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.


Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’ éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La lettre Santé Non Censurée est un service d’information gratuit de Nouvelle Page. Pour toute question, rendez-vous ici.

Les éditions Nouvelle Page SA CS 70074 – 59963 Croix Cedex – FRANCE

Didier Raoult avait raison !
L’efficacité des vaccins est plutôt de l’ordre de 6 mois et non d’un an comme annoncé…
Chère lectrice, cher lecteur,

Le 9 novembre dernier, le Pr Raoult a transmis une information que personne n’a relayée.

Le taux de positivité aux tests PCR chez les personnes vaccinées est maintenant le même que chez les non vaccinés1.

En clair, la proportion de tests positifs sur l’ensemble des tests effectués est la même entre vaccinés et non vaccinés.

Ce sont les données issues de l’IHU de Marseille.

Mais est-ce un cas isolé, ou est-ce identique à l’échelle du pays ?

Pour le savoir, j’ai été chercher les données statistiques de la DREES (Données statistiques publiques en santé et social)2.

Et devinez quoi… c’est la même chose !

👉 Dans toute la France, le taux de positivité des vaccinés est devenu le même que chez les non vaccinés.

Voyez plutôt les graphiques de l’IHU et celui des données de la France :

On observe clairement que le taux de positivité des vaccinés – en rouge – vient égaler celui des non vaccinés – en vert – à partir de la semaine semaine 42, soit le 18 octobre.

Depuis cette date, le taux de positivité des vaccinés est même supérieur à celui des non vaccinés… c’est hallucinant !

C’est hallucinant car c’est en opposition totale avec le discours qu’on nous tient sur l’efficacité des vaccins depuis 1 an.

Mais la vraie question est plutôt…
Même vacciné, a-t-on les mêmes chances d’être testé positif à 30 ans plutôt qu’à 82 ans ?
Pour y voir plus clair, j’ai décidé de plonger dans les chiffres de la semaine 42 par tranches d’âge.

Et je n’étais pas au bout de mes surprises…

Les chiffres, les voici :

On observe qu’au delà de 40 ans, le taux de positivité au Covid des personnes vaccinées – en rouge – est 2 à 3 fois plus important que celui des personnes non vaccinées…

Conclusion : depuis cette semaine 42, en France, les vaccinés de plus de 40 ans ont un risque plus important d’être infectés que les non-vaccinés.

Comment expliquer cette inversion ?

Très probablement à cause du fait que les vaccins baissent en efficacité avec le temps.

Au bout de 6 mois ils ne confèrent plus aucune protection.

Selon une récente étude Suédoise, ce serait même une protection négative qui surviendrait au bout de 8 mois3 !

Passé 240 jours, l’efficacité du vaccin passerait donc sous la barre des 0 %.

C’est aussi ce que prétend le Pr. Raoult dans sa dernière vidéo “Kill The Winner” postée sur sa chaîne de l’IHU.

D’autres travaux scientifiques viennent appuyer cette hypothèse.

Une étude israélienne d’octobre a démontré que les anticorps ont diminué de 40% chaque mois chez les personnes… vaccinées4.

Toujours en Israël : selon un rapport publié par le ministère de la Santé, l’efficacité de 2 doses du vaccin (Pfizer-BioNTech) contre la prévention de l’infection au COVID-19 a été signalée à… 39%5.

39 % c’est “sensiblement” inférieur à l’efficacité annoncée de 96%6 lors du lancement du vaccin, non ?

Devra-t-on prendre un abonnement à la vaccination tous les 6 mois pour contrer l’inefficacité des vaccins ?

Ce qui serait une première dans toute l’histoire de l’immunologie…

Ou n’est-ce pas plutôt le signe que nous devrions de toute urgence utiliser d’autres moyens pour renforcer notre immunité ?
Prenez soin de vous,

Thibaud de Santé Non Censurée

P.S. : Je ne suis pas “anti-vax”. Je dis simplement qu’il existe des solutions complémentaires voire alternatives qu’il est absolument INFÂME de censurer. Je les ai recensées ICI.

Sources :
1 https://www.youtube.com/watch?v=c_Sxv6IRWmw&ab_channel=IHUM%C3%A9diterran%C3%A9e-Infection
2 https://data.drees.solidarites-sante.gouv.fr/explore/dataset/covid-19-resultats-par-age-issus-des-appariements-entre-si-vic-si-dep-et-vac-si/export/?refine.age=%5B80;%2B%5D
3 https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3949410
4 https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.19.21262111v1
5 https://www.gov.il/BlobFolder/reports/vaccine-efficacy-safety-follow-up-committee/he/files_publications_corona_two-dose-vaccination-data.pdf
6 Thomas SJ, Moreira ED, Kitchin N, Absalon J, Gurtman A, Lockhart S, Perez JL, et al. Six Month safety and efficacy of the BNT162b2 Mrna Covid-19 vaccine. MedRxiv. 2021. https://doi.org/10.1101/2021.07.28.21261159.
Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.


Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’ éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La lettre Santé Non Censurée est un service d’information gratuit de Nouvelle Page. Pour toute question, rendez-vous ici.

Les éditions Nouvelle Page SA CS 70074 – 59963 Croix Cedex – FRANCE


NATURAMedicatrix

Restez connecté

53,654FansLike
42,789SubscribersSubscribe

Articles populaires

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)