La Covid-19 aurait fait au moins 1800 morts à domicile en France

71

Source : Marie Claire

Ce lundi, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale a publié une enquête sur le nombre de morts dues ou liées au nouveau coronavirus en France, entre le 1er mars et le 31 mai. Résultat : au moins 1871 malades seraient décédés à domicile. Un chiffre inédit, qui peut encore évoluer.

En avril dernier, le syndicat de médecins généralistes MG France avait estimé à « au moins » 9000 le nombre de morts de la Covid-19 à domicile, en France, entre mi-mars et début avril. Mais aucun chiffre officiel n’avait encore été partagé.

Ce lundi 24 août, ce fut chose faite : l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a dévoilé une étude statistique, estimant qu’au moins 1871 morts liées ou dues au nouveau coronavirus ont eu lieu à domicile. Ce chiffre couvre la période allant du 1er mars au 31 mai. Lire aussi :

Des chiffres susceptibles d’augmenter

Pour y parvenir, l’Inserm a compilé les certificats de décès portant la mention de « Covid-19 ». 

Ces 1871 décès viennent donc s’ajouter aux 30.513 morts de la Covid-19 dénombrés jusqu’au 23 août, dans les hôpitaux et établissements de santé type Ehpad. 

Pour Grégoire Rey, directeur du centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Inserm, ce chiffre des décès à domicile pourrait bien être prochainement revu à la hausse : « On peut s’attendre à ce qu’il y ait quelques centaines ou milliers de morts », a-t-il affirmé auprès de France Inter

Pourquoi ? Notamment parce qu’encore 10% des départements n’ont pas communiqué leurs chiffres de la mortalité liée à la Covid-19. 

Ces dernières semaines, les cas de Covid-19 grimpent à nouveau en flèche en France. Ce 25 août, 3304 ont été détectés, pour 25.766 en tout sur la semaine. La semaine précédente, des hausses des contaminations entre 3000 et 5000 cas quotidiens ont été relevés.