Extrait "Vertus curatives du magnésium" : Le magnésium, les femmes et la grossesse - Medicatrix

Extrait « Vertus curatives du magnésium » : Le magnésium, les femmes et la grossesse

Dans son ouvrage Vertus Curatives du magnésium, le Docteur Raoul Vergini nous explique le lien entre magnésium, syndrome prémenstruel, la grossesse et le développement du foetus.  

Découvrons maintenant un extrait de son ouvrage sur ce sujet afin de mieux comprendre. 

Le magnésium est-il responsable du syndrome prémenstruel ?

« Une carence en magnésium semble également jouer un rôle important dans ce syndrome. En effet, une étude réalisée ) Brighton, en Grande-Bretagne, a révélé un taux peu élevé de magnésium intra-érythrocytaire (mais non plasmatique !) dans un groupe de plus de cent femmes atteintes du syndrome prémenstruel. Ceci confirme ce que nous affirmions précédemment, à savoir qu’il ne faut pas uniquement tenir compte du taux de magnésium plasmatique comme indicateur d’une éventuelle carence en magnésium.

Après cette étude, plusieurs patientes souffrant du syndrome prémenstruel furent soignées avec des sels de magnésium. Les résultats obtenus furent satisfaisants. L’utilisation de Pyridoxine (vitamine B6), à raison de 100mg deux fois par jour, a également permis d’obtenir de bons résultats dans le traitement de ce syndrôme. Il est intéressant de souligner qu’on a récemment émis l’hypothèse de l’existence d’un rapport entre le syndrome prémenstruel et le taux de prostaglandines, substances de type hormonal, d’une durée de vie très courte, produites localement par les tissus et qui exercent leur action toujours localement. 

Une question d’alimentation

Ceci nous amène à une approche nutritionnelle du problème, dans la mesure ou certains acides gras tel que l’acide linoléique, sont des précurseurs importants dans la synthèse de certaines prosta-glandines. Mais le plus surprenant est de constater que le magnésium, le zinc, les vitamines C B3 et B6 sont les substances que notre organisme utilise pour transformer l’acide linoléique en acide gamma-linolénique en acide eicosapentaénoïque et en prostaglandines. Ces études récentes permettent de confirmer et d’expliquer l’utilité du magnésium et de la vitamine B6 dans le cas de syndrome prémenstruel. 

La grossesse : une phase délicate

La grossesse est l’une des situations particulières qui nécessitent un apport important en magnésium. La mère doit, en effet, absorber du magnésium non seulement pour satisfaire ses propres besoins, mais également pour garantir un développement normal à l’enfant qu’elle porte. 

À ce propos, de nombreuses études ont démontré que les femmes enceintes étaient presque constamment en manque de magnésium. Cette carence favorise certaines pathologies, telles que le vomissement matinal, et, surtout, l’éclampsie ou toxémie gravidique. 

Le fait qu’au début du siècle, certains médecins parvenaient à soigner l’éclampsie au moyen d’injections de magnésium suggère que cette pathologie, dont les causes restent encore obscures, pourrait être due à une carence en magnésium

En outre, des études plus récentes ont démontré que les femmes atteintes d’éclampsie présentaient des taux de magnésium très inférieurs à ceux d’autres femmes enceintes non atteintes par cette pathologie. 

Risques pour le nourrisson

Une carence en magnésium chez la mère peut, en outre, contribuer à l’apparition de diverses pathologies chez le nouveau-né. Il peut s’agir de convulsions non imputables à la fièvre ou à l’épilepsie, de gastroentérites qui peuvent être favorisées et même aggravées par une carence en cet élément  et du SIDS, à savoir Sudden Infant Death Syndrome, ou mort subite du nourrisson.

La mort subite semble être plus fréquente chez les enfants présentant une carence en magnésium et, notamment, chez les bébés nourris avec du lait artificiel, et pourrait être provoquée par des troubles cardiaques consécutifs, précisément, à cette carence. 

Dans cette pathologie, le manque de vitamine C semble également jouer un rôle très important. 

Pour toutes ces raisons, il nous semble opportun que les femmes prennent, sur le conseil de leur médecin, un complément de magnésium durant leur grossesse et pendant l’allaitement et qu’elles s’efforcent, dans la mesure du possible, d’allaiter leur bébé et de réduire au minimum l’utilisation de produits artificiels, souvent trop riches en calcium et en phosphore et pauvres en autres minéraux, afin de ne pas encore aggraver le déséquilibre minéral. » 

Pour en savoir plus sur les bienfaits du magnésium, procurez-vous l’ouvrage du Docteur Raoul Vergini « vertus curatives du magnésium » juste ici 

 

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)