AccueilCovid-19Q SCOOP – « La pire opération de dissimulation de l’histoire de...

Q SCOOP – « La pire opération de dissimulation de l’histoire de l’humanité » : des élus américains lancent une campagne pour demander des comptes au PCC sur la pandémie.

« La pire opération de dissimulation de l’histoire de l’humanité » : des élus américains lancent une campagne pour demander des comptes au PCC sur la pandémie.


Publié le 25.6.2021 par Cathy He

Le chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy (R), s'exprime lors d'une conférence de presse au Capitole des États-Unis, à Washington, le 23 juin 2021. (Win McNamee/Getty Images)

Le chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy (R), s’exprime lors d’une conférence de presse au Capitole des États-Unis, à Washington, le 23 juin 2021. (Win McNamee/Getty Images)

Les républicains de la Chambre des représentants américaine se sont engagés à prendre une série de mesures pour tenir le Parti communiste chinois (PCC) responsable de sa dissimulation de l’épidémie de Covid-19 et pour faire toute la lumière sur la façon dont la maladie a commencé à se propager parmi les humains.

Le 23 juin, le chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy (Parti républicain, Californie), a présenté un plan en huit points visant le régime communiste et d’autres organismes afin de « garantir aux Américains la responsabilité et la transparence qu’ils méritent ».

« Nous ne pouvons pas permettre que les actes répréhensibles de la Chine passent inaperçus – et surtout, nous ne pouvons pas permettre que la responsabilité soit engagée », a déclaré M. McCarthy lors d’une conférence de presse à Washington.

Le premier point à l’ordre du jour, a-t-il dit, est d’introduire une législation obligeant le gouvernement à déclassifier les renseignements relatifs aux origines du virus du PCC, qui cause le Covid-19.

Le 26 mai, le président Joe Biden a ordonné à la communauté du renseignement de produire un rapport dans les 90 jours sur les origines du virus, qui a été signalé pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan. Il a indiqué que les services de renseignement étudiaient des théories concurrentes, notamment la possibilité d’un accident de laboratoire en Chine.

M. McCarthy a déclaré que le caucus républicain lançait cette initiative en raison de la réticence des membres démocrates du Congrès et de la Maison-Blanche à prendre des mesures pour obliger le régime à rendre des comptes.

L’administration Biden ne prendra pas de mesures immédiates à l’égard de la Chine pour faire pression sur le régime communiste afin que ce dernier autorise une enquête indépendante pour déterminer si le Covid-19 provient d’un laboratoire de Wuhan, tant qu’il n’y aura pas de « consensus international », a déclaré le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan le 20 juin.

Alors que la théorie selon laquelle le virus serait le résultat d’une fuite de l’Institut de virologie de Wuhan (WIV) avait été qualifiée de « théorie du complot » l’année dernière, elle a récemment gagné en popularité, un nombre croissant de scientifiques et d’officiels ayant apporté du crédit à cette hypothèse.

En janvier, une fiche d’information du ministère des Affaires étrangères a soulevé la question de savoir si l’épidémie pouvait être le résultat d’un accident de laboratoire au WIV. Elle indiquait que les États-Unis avaient « des raisons de croire » que plusieurs chercheurs du WIV étaient tombés malades avec des symptômes correspondant à la fois au Covid-19 et à des maladies saisonnières courantes à l’automne 2019. Le Ministère a également déclaré que le laboratoire menait des expériences militaires secrètes sur des animaux depuis au moins 2017, et qu’il avait l’habitude de mener des recherches à gain de fonction sur des virus. Ces recherches consistent à modifier des virus pour qu’ils aient des capacités nouvelles ou améliorées.

Le représentant Michael McCaul (Parti républicain, Texas) s’est demandé pourquoi la communauté scientifique avait auparavant écarté la théorie de la fuite du laboratoire. « C’est une vraie question qui se pose au peuple américain et au monde entier », a-t-il déclaré.

« C’est la pire dissimulation de l’histoire de l’humanité. Près de 4 millions de personnes sont mortes, dont 600 000 aux États-Unis », a déclaré Michael McCaul.

M. McCarthy a également demandé l’interdiction du financement par les États-Unis de toute recherche sur les gains de fonction en Chine et la fin du financement par les Instituts américains de la santé (NIH) des adversaires étrangers tels que la Chine, la Corée du Nord, l’Iran et la Russie.

Le mois dernier, le directeur des Instituts américains de la santé (NIH), Francis Collins, a reconnu dans une déclaration que les NIH et l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses « soutiennent depuis de nombreuses années des subventions visant à en apprendre davantage sur les virus qui se cachent dans les chauves-souris et d’autres mammifères et qui sont susceptibles de se propager à l’homme et de provoquer une maladie de grande ampleur », mais il a nié que les institutions « aient jamais approuvé une subvention ayant soutenu une recherche sur les coronavirus et qui aurait augmenté leur transmissibilité ou leur létalité pour l’homme ».

Les législateurs républicains ainsi que certains membres démocrates du Congrès ont déjà introduit une série de projets de loi visant à tenir Pékin et ses complices responsables de leur dissimulation de la pandémie. Il s’agit notamment d’une législation visant à sanctionner les responsables du PCC, à supprimer les protections juridiques accordées aux nations afin que les Américains puissent poursuivre le PCC devant les tribunaux américains pour récupérer les pertes liées à la pandémie, et à priver l’Organisation mondiale de la santé du financement américain pour son rôle dans la dissimulation du PCC en reprenant ses arguments aux premiers stades de la pandémie.

M. McCarthy souhaite également que les Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin soient déplacés dans un autre pays, car le PCC ne devrait pas être récompensé par un tel honneur.

« Je pense que le monde devrait s’unir et dire que nous ne tolérerons pas cela », a-t-il déclaré. « Nous ne vous permettrons pas de tuer des millions de personnes dans le monde et de mentir sur le lieu où cela a commencé. »

NATURAMedicatrix

Restez connecté

53,654FansLike
42,789SubscribersSubscribe

Articles populaires

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)