Le sel favorise le cancer, les minéraux alcalins le repoussent

Extrait tiré du livre "La Nutrition Raisonnée" (pages 14 - 15), de docteur Ludwig Jacob

En mangeant des aliments transformés, on prend non seulement beaucoup de calories inutiles et de macronutriments potentiellement mauvais pour la santé, mais aussi beaucoup de sel et de potassium si bien que l’homme civilisé est le seul mammifère à faire de l’hypertension, ce qui est en train de devenir la principale cause de décès.

L’American Heart Association confirme qu’une alimentation riche en sodium est mauvaise pour :

  • le coeur,
  • les vaisseaux,
  • les reins,
  • l’estomac
  • les os.

Indépendamment de son effet hypertenseur. Comme le Food and Nutrition Board des USA et du Canada, l’American Heart Association conseille de prendre au moins 4,7 g de potassium par jour et de limiter l’apport de sodium à maximum 1,5 g par jour (3,75 g  de sel). L’OMS aussi s’est vue obligée de changer ses directives en raison des conclusions des études actuelles.

Avant le développement de l’agriculture, les gens consommaient environ 1,2 g de magnésium, 1,6 g de calcium et plus de 10 g de potassium, mais seulement 0,8 g de sodium par jour. C’est toujours le cas de peuples primitifs comme les indiens Yanomami: ils prennent environ 8 g de potassium par jour et leur alimentation traditionnelle est, comme celle des habitants d’Okinawa, principalement végétale, riche en produits alcalins et minéraux (potassium, magnésium) et pauvre en sodium. Cette alimentation a un effet alcalin, préserve les reins, les os, les nerfs, le système cardio-vasculaire et protège de l’hypertonie.

Une alimentation occidentale (beaucoup de protéines animales, phosphate et sel de cuisine, peu de potassium et de magnésium), le stress et un manque d’exercices physiques provoquent un changement du rapport sodium-potassium et un excès d’acidifiants fixes comme le chlorure, le sulfate et le phosphate.

Tout comme le rapport sodium-potassium s’est déplacé du côté du sodium, le rapport calcium-magnésium s’est déplacé en faveur du calcium.

D’un point de vue épidémiologique, clinique et de la physiologie cellulaire, on peut prouver que ces fortes modifications dans l’équilibre minéral et acido-basique ont un rôle central dans l’évolution de l’hypertension, de l’apoplexie, des troubles du rythme cardiaque, de l’infarctus, de l’insuffisance cardiaque, de l’insuffisance rénale, de l’ostéoporose, de la dégradation musculaire et du métabolisme : développement de la résistance à l’insuline, niveaux élevés de cortisol et d’aldostérone et une diminution de la synthèse endogène de la vitamine D.

Le sel diminue la synthèse du NO et augmente, par la rigidification de l’endothélium et des érythrocytes, le risque d’apoplexie et d’infarctus.

Par contre, le potassium normalise la fonction de l’endothélium et assouplit celui-ci.

Une diminution de l’activité de la pompe sodium-potassium et une augmentation de l’activité de l’antiport sodium-protons sont typiques des malades du cancer. Des études le démontrent : plus la concentration intracellulaire de sodium est élevée et plus celle de potassium est faible, plus les tumeurs sont agressives. On peut obtenir une normalisation des concentrations de sodium-potassium et une activation de la pompe sodium-potassium par l’activité physique, les hormones thyroïdiennes, la surcharge de potassium et certains polyphénols. Une diminution de l’activité de la pompe sodium-potassium aussi bien qu’une hyperacidité réduisent la tension du potentiel de la membrane. C’est une étape importante dans l’apparition du cancer, car le potentiel de la membrane régule la croissance et la différentiation cellulaires.

Une acidose chronique de l’organisme et l’hyperacidité de la niche tumorale ne sont pas seulement des symptômes secondaires favorables à la métastatisation, mais aussi un facteur causal important de la cancérogenèse.

Une alimentation à base végétale avec une grande proportion de crudités est donc non seulement efficace au niveau prévention, mais aussi au niveau thérapeutique.

Découvrez les produits de Dr. Jacob’s pour favoriser votre équilibre acido-basique, en cliquant ici.


Découvrez tous les extraits du livre « La Nutrition Raisonnée », de Dr. Jacob

Extrait tiré du livre "La Nutrition Raisonnée" (pages 14 - 15), de docteur Ludwig Jacob

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)