[TWEET GM #42] Le stress oxydant représente une cause majeure du vieillissement - Medicatrix
Médecine Fonctionnelle - Dr Georges MOUTON MD

[TWEET GM #42] Le stress oxydant représente une cause majeure du vieillissement

Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

LE STRESS OXYDANT REPRÉSENTE UNE CAUSE MAJEURE DU VIEILLISSEMENT !

Nous venons tous juste de poster la citation # 42 que vous lirez, espérons-le !

Les maladies liées à l’âge vont de pair avec l’inflammation chronique : elles alimentent notre pratique quotidienne, surtout si vous travaillez dans une prespective de médecine fonctionnelle et préventive comme je le fais.

L’intérêt de l’article mentionné (qui a en fait été publié il y a déjà 10 ans) vient du lien entre l’inflammation chronique et le stress oxydant soulignant l’importance de l’alimentation et de la supplémentation en vue de nous assurer une protection antioxydante suffisante.

Vous remarquerez que j’ai mentionné en priorité le régime alimentaire avant la supplémentation.  La supplémentation ne devrait que compenser l’échec de l’alimentation en apportant suffisamment de phytonutriments protecteurs et antioxydants.

Je me focalise le plus souvent sur les molécules végétales, à savoir les polyphénols, plutôt que sur des vitamines isolées, qu’il s’agisse de minéraux ou d’oligo-éléments.

La façon dont nous gérons le stress oxydant dépend en partie de l’efficacité de deux enzymes, respectivement OGG1 et NQO1 résultant des gènes homonymes et malheureusement affectés par des polymorphismes respectifs.

Tout polymorphisme génomique variant réduit la capacité antioxydante.  C’est déjà le cas s’il s’agit d’un variant hétérozygote (une seule copie du gène est affaiblie) et encore pire s’il s’agit d’un variant homozygote (deux copies faibles, lesquelles  peuvent conduire à une inactivité complète du gène, comme on le note dans le cas de NQ01).

L’intérêt de soutenir ces deux enzymes cruciaux tombe sous le sens, encore plus pour les patients atteints de génotypes variants faciles à identifier grâce aux tests génomiques peu coûteux.

Ma façon de traiter de tels cas repose en grande partie sur des outils tel que des listes de super-aliments et ce en fonction du génotype.  Ces listes sont constamment mise à jour et peuvent être téléchargées gratuitement via mon site web www.gmouton.com.

La liste correspondant à 0GG1 se nomme « Activateurs de la sirtuine » et la liste correspondant à NQ01 se nomme « Activateurs du Nrf2 ».  Sil vous plaît, téléchargez et savourez…

Un certain nombre de ces polyphénols peuvent être fournis par la supplémentation.voici mes préférés : resvératrol, quercétine, apigénine, honokiol (venant de l’écorce de magnolia), allicine, berbérine et bien entendu curcumine.

» Retrouvez tous les tweets du docteur G. Mouton sur son site internet.


OXIDATIVE STRESS AS A MAJOR CAUSE OF AGE-RELATED

We have just posted QUOTE GM #42 today, which you will hopefully read.

Age-related diseases go hand in hand with chronic inflammation: they feed our daily practice, especially when you work from the Functional Medicine and prevention perspective. The interest of mentioned article, which was published already 10 years ago, comes from linking chronic inflammation to oxidative stress that stresses (will I dare saying) importance of diet and supplementation to ensure we build sufficient antioxidant protection.

You will notice that I have prioritized diet in first, before supplementation that should only compensate for dietary failure to bring enough protective antioxidant phytonutrients. I focus on plant-based molecules, most often polyphenols, rather than on isolated vitamins, minerals or trace-elements.

The way we deal with oxidative stress partially depends on the efficacy of two enzymes, respectively OGG1 and NQO1, resulting from homonymous genes unfortunately affected by respective polymorphisms. Any “variant” genomic setting reduces the antioxidant capacity, already

if heterozygous variant (one weak gene copy) and even worse if homozygous variant (two weak copies may lead to thorough inactivity in the NQO1 genotype case).

Boosting these two critical enzymes makes even more sense for patients affected by such variant genotypes, which can be easily identified through cheap genomic testing. My way to deal with such cases largely relies on providing respective “super foods” lists, which are constantly updated and can be downloaded for free from my website www.gmouton.com. The list corresponding to OGG1 is called “SIRTUIN ACTIVATORS” and the list for NQO1 is called “NRF2 ACTIVATORS”. Please download them and indulge…

A number of such polyphenols can be provided through supplementation. Here are my favourites: resveratrol, quercetin, apigenin, honokiol (from magnolia bark), sulforaphane, lycopene, allicin, and of course curcumin.

» Find all the tweets of doctor G. Mouton on his website.


In this revealing, and sometimes polemic, collection of articles, world renowned Functional Medicine expert Dr Georges Mouton MD, in collaboration with Nutritional Medicine expert Glen Matten, expose the myths, mistaken beliefs and preconceived ideas that exist in healthcare today. Embracing an evidence-based approach, combined with decades of clinical experience, they share an unrivalled commitment to the pursuit of optimum health status. The content of this explosive cocktail of articles will shock, inspire, and enlighten in equal measures, ultimately paving the way to a new powerful, preventive approach to health and the ongoing battle against chronic disease.

» Shop


Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)