Amertume et intestin en santé - Medicatrix
Intestin en bonne santé

Amertume et intestin en santé

Comme nous l’avons vu précédemment, les substances amères, issues des végétaux, regorgent de nombreux bienfaits.

Selon Hildegarde von Bingen, une femme visionnaire aux multiples talents, notamment dans le domaine de la phytothérapie, le goût amer doit avoir une place importante dans notre alimentation générale car il contribue à des intestins sains et, par conséquent, à un organisme en bonne santé. Hildegarde est persuadée, à juste titre, que la santé des intestins joue un rôle prédominant dans la santé générale de l’Homme. Nous savons maintenant qu’elle avait raison !

Hildegarde von Bingen est née en 1098 à Bermersheim vor der Höhe et est décédée en 1179 à Bingen am Rhein. Canonisée et reconnue comme Docteur de l’Église en 2012 par le pape Benoît XVI.

Elle devient l’abbesse à l’âge de 38 ans et elle fonde à 52 ans l’abbaye de Rupertsberg, près de

Bingen. Écrivain, compositeur, artiste ou encore médecin, Hildegarde von Bingen est un véritable puit de connaissances, et c’est un personnage qui nous inspire toujours aujourd’hui, près d’un millénaire plus tard.

Les théories d’Hildegarde sur les plantes amères

La philosophie d’Hildegarde repose sur un principe holistique. Au lieu de (ou en plus de) recourir aux médicaments traditionnels, nous pouvons nous soigner avec des produits qui se trouvent dans la nature. 

Les nutriments amers, essentiels pour notre bien-être général, se retrouvent en abondance dans les plantes et herbes que nous offrent mère nature, mais ceux-ci sont pourtant désertés de nos assiettes…

L’article précédent vous remémore les raisons devant vous motiver à adopter une consommation régulière des plantes amères (« 6 bonnes raisons de consommer des plantes amères »)

Voici un petit guide non exhaustif des herbes et épices amères appréciées par Hildegarde von Bingen, dont les propriétés médicinales ont été confirmées par la science actuelle.

La gentiane, de son nom latin Gentiana lutea, est une plante réputée pour ses bienfaits pour lutter contre les troubles gastro-intestinaux, mais aussi pour les problèmes hépatiques. La gentiane est aussi reconnue comme étant un excellent tonifiant et purificateur qui aide au maintien d’un bon état général. Elle est également utile dans la sinusite et l’hypertension.

Le gingembre stimule la sécrétion de bile et permet donc une digestion plus rapide des aliments (ce qui est aussi très bon pour votre ligne). Idéal après un repas trop lourd mais aussi si vous souffrez du mal des transports. En plus, le gingembre réduit les crampes menstruelles, soulage les symptômes de l’arthrose, diminue les douleurs musculaires après l’exercice et peut aider à réduire le risque d’infections

Le petit galanga est une épice originaire d’Asie, très populaire en Europe médiévale. Tout comme le gingembre, le petit galanga peut être utilisé pour les troubles de digestion mais aussi pour le mal des transports et les nausées. Il a également des propriétés anti-inflammatoires, hypoglycémiques, amincissantes et antioxydantes. En plus, il réduit le taux de LDL (« mauvais cholestérol ») et augmente le taux de HDL (« bon cholestérol »).

L’artichaut régule les fonctions hépatiques et rénales et réduit les niveaux trop élevés de LDL et de triglycérides. L’artichaut a également des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes. 

Le chardon-Marie stimule la digestion et possède des propriétés anti-hépatotoxiques : en scellant la membrane cellulaire, elle empêche les toxines de pénétrer à l’intérieur des cellules dans le foie. En plus, le chardon-Marie favorise la régénération cellulaire et inhibe la nécrose des tissus. Il régule également le processus digestif, augmente la sécrétion de suc gastrique et de bile, réduit la synthèse du cholestérol et l’oxydation des lipides.

La cardamome est une plante utilisée depuis toujours en médecine ayurvédique pour ses vertus sur les intestins. L’atout principal de la cardamome est son effet stimulant sur le système digestif. Elle est idéale pour prévenir des indigestions, pour aider à la digestion des plats trop lourds et trop acides et pour réduire les gaz. 

Le curcuma est de plus en plus utilisé dans notre société pour ses multiples vertus santé. En plus de soigner des maladies inflammatoires, le curcuma stimule l’appétit, aide à prévenir le diabète, traite les troubles digestifs, mais aussi les ulcères de l’estomac et les troubles du foie. Il peut être utile dans la prévention et le traitement de nombreux cancers.

L’angélique a des propriétés anxiolytiques et sédatives, ce qui la rend un excellent remède pour les troubles du sommeil, l’anxiété et la fatigue nerveuse. Elle est également bénéfique pour les douleurs rhumatismales, les troubles digestifs et les vertiges.

La cannelle a des effets désinfectants, antiviraux et antibactériens. Elle aide à la digestion, améliore la régulation de la glycémie et la coagulation du sang, abaisse le cholestérol, lutte contre l’acné. Elle a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

DigestionIntestinFoieGlycémieCholestérolArticulations
Angélique
Angelica archangelica
vv
Gentiane
Gentiana lutea
vV
Purificateur
Cardamome
Elettaria cardamomum
vv
Curcuma
Curcuma longa
vvvvvv
Cannelle
Cinnamomum verum
vvv
Petit galanga
Alpinia officinarum
v
Mal des transports / Nausées
vV
↗ HDL
Gingembre
Zingiber officinale
v
Mal des transports / Nausées
V Arthrose/muscles
Artichaut
Cynara scolymus 
vvvv
Chardon-Marie
Silybum marianum
vvv
Résumé des propriétés médicinales des plantes

Dégoût pour l’amertume. Et si c’était dans vos gènes ?

Vous l’aurez peut être déjà remarqué, lorsqu’un adulte n’aime pas les aliments amers, ses enfants non plus ! Vous pourriez croire que l’enfant recopie sur son parent, mais il semblerait que cela aille bien au-delà. Certains gènes (ces morceaux d’ADN transmis de génération en génération) seraient responsables de cette sensibilité à l’amertume. 

Donc prochaine fois que l’on vous reproche de ne pas apprécier les aliments amers, vous pourrez rétorquer : « c’est pas ma faute, c’est la faute à mes parents ! ».

Cependant, on pourra vous répondre qu’il est possible d’apprécier cette saveur, malgré la présence de gènes anti-amertume.

Il vous suffit de consommer régulièrement des aliments amers et d’augmenter les quantités progressivement. Votre palais finira par s’y habituer et même par y prendre goût ! 

En effet, plus votre bouche et salive sont exposées à l’amertume, plus elle fabrique des protéines qui diminuent la sensation d’amertume. Au final, vous serez demandeur de ces aliments que vous détestiez précédemment, et cela n’en sera que positif pour votre santé !
Une synergie de plantes, inspirée d’Hildegarde von Bingen, regroupe tous les bienfaits des substances amères. Son nom : « Bitter Force ». Consommez-le avant les repas, il vous aidera à la perte de poids via son effet coupe-faim, tout en limitant vos envies de sucre. Votre digestion sera améliorée, avec une diminution des ballonnements et des reflux, notamment via la stimulation des enzymes au niveau intestinal.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)