Une bactérie alimentaire peu connue responsable de diarrhées

74

Bacillus cereus dans vos assiettes, quelles conséquences?

Healthy Homemade Fried RiceUn récent projet de recherche scientifique: BACEREUS, fait le point sur la bactérie alimentaire pathogène Bacillus cereus. Cette bactérie provoque la diarrhée chez l’homme, et plus précisément, ses spores ! De plus, seules de petites quantités peuvent provoquer une intoxication alimentaire. Malheureusement, cette bactérie et ses spores sont largement répandues : plats préparés, pâtes ou riz conservés à température trop élevée après cuisson.

Les spores constituent une stratégie de survie utilisée par les bactéries pour résister aux conditions environnementale délétère, elles leur permettent de survivre à la chaleur (lors d’une cuisson à trop faible température par exemple), tandis que celles ingérées via l’alimentation survivent aux sucs gastriques ! Ces spores, une fois ingérées, ne peuvent redonner des bactéries vivantes responsables des diarrhées. Contrairement aux spores, les bactéries vivantes ne résistent pas aux sucs gastriques et sont complètement détruites pour nous protéger des diarrhées.

Si les bactéries vivantes responsables des diarrhées sont tuées mais que les spores n’en provoquent pas, comment les diarrhées sont-elles provoquées par cette bactérie ?

Une hypothèse se dessine et est en cours de confirmation : certaines bactéries sous forme de spore se développeraient près de la muqueuse intestinale et produiraient des toxines responsables des diarrhées…

Résultats à suivre…

Une chose est sûre, Bacillus cereus présente des risques pour la santé. Mieux vaut éviter sa présence dans votre assiette !

Pour soulager les problèmes de diarrhées, des probiotiques agissant en synergie avec un extrait de feuilles de framboisier permettent de diminuer la durée et l’intensité de la problématique. Pour se les procurer, cliquez ici.

Sources :

Ceuppens S, Rajkovic A, Heyndrickx M, Tsilia V, Van De Wiele T, Boon N and Uyttendaele M (2011) Regulation of toxin production by Bacillus cereus and its food safety implications. Crit Rev Microbiol 37: 188-213

Tsilia V, Devreese B, de Baenst I, Mesuere B, Rajkovic A, Uyttendaele M, Van de Wiele T, Heyndrickx M. (2012) Application of MALDI-TOF mass spectrometry for the detection of enterotoxins produced by pathogenic strains of theBacillus cereus group. Anal Bioanal Chem. 404: 1691-1702

S. Ceuppens, T. Van de Wiele, A. Rajkovic, T. Ferrer-Cabaceran, M. Heyndrickx, N. Boon, M. Uyttendaele. 2012. Impact of intestinal microbiota and gastrointestinal conditions on the in vitro survival and growth of Bacillus cereus. International journal of food microbiology 155: 241-246.

S. Ceuppens, M. Uyttendaele, K. Drieskens,M. Heyndrickx, A. Rajkovic, N. Boon, T. Van de Wiele. 2012. Survival and germination ofBacillus cereus spores without outgrowth or enterotoxin production during in vitro simulation of gastrointestinal transit. Applied and Environmental Microbiology 78: 7698-7705.

Ceuppens, S., Uyttendaele, M., Drieskens, K., Rajkovic, A., Boon, N. and Van de Wiele, T. (2012) Survival of Bacillus cereus vegetative cells and spores during in vitro simulation of gastric passage. J. Food Prot. 75, 690-694

Ceuppens, S., Rajkovic, A., Hamelink, S., Van de Wiele, T., Boon, N. and Uyttendaele, M. (2012) Enterotoxin production by Bacillus cereus under gastrointestinal conditions and their immunological detection by commercially available kits. Foodborne Pathogens and Disease 9,: 1130-1136

Ceuppens, S., Uyttendaele, M., Hamelink, S., Boon, N. and Van de Wiele, T. (2012) Inactivation of Bacillus cereus vegetative cells by gastric acid and bile during in vitro gastrointestinal transit. Gut Pathogens 4:11, doi:10.1186/1757-4749-4-11.

Article précédentCompléments alimentaires en Coenzyme Q10: une grande confusion.
Article suivantL’inflammation de bas grade et ses conséquences (partie 1/3)
Avatar
Diplôme de docteur en médecine, Université de Liège (Belgique) en 1985. Le Dr. Georges Mouton est reconnu internationalement comme un expert en médecine fonctionnelle. Il tient des consultations à Londres où il utilise une approche de la médecine fonctionnelle sophistiquée à la fois pour traiter les plaintes de son patient et les prévenir des maladies dégénératives chroniques ou affections futures. Dr. Mouton donne des conférences sur un large éventail de sujets médicaux aux professionnels de soins de santé à travers le monde. Ses conférences, articles et résumés sont toutes librement accessibles ici. Il est l'auteur du livre, "Ecosystème intestinal et la santé optimale" (des éditions Resurgence). Au fil de 26 chapitres qui se lisent comme un roman, constellés de références scientifiques, de tableaux et de graphiques, Dr. Mouton vous emmène à la découverte de la microflore et de la muqueuse intestinales.

Laisser un commentaire