Comment bien se nourrir - Medicatrix

Comment bien se nourrir

C’est dans l’alimentation que l’organisme vient puiser les précieux nutriments qui le feront fonctionner correctement. Mais quand on voit ce qu’on met dans notre assiette, par habitude ou par paresse – des aliments nutritionnellement vides, ne répondant pas à nos besoins, chargés de molécules intoxinantes, il ne faut alors pas s’étonner de l’explosion de maladies chroniques dites « de civilisation » telles que l’obésité, les maladies cardiovasculaires et cérébrales, le diabète ou l’hypertension. Elles sont clairement la conséquence de nos erreurs alimentaires et de nos modes de vie. Celui que je préconise, pour atteindre un poids idéal, mais surtout pour vivre heureux et longtemps, n’est pas un régime : il s’agit de manger mieux, d’apprendre à bien se nourrir, ou se nourrir encore mieux. Il est expliqué et démontré dans mon livre : Le Régime Hormone. Chacun y découvrira son profil hormonal et son propre programme nutritionnel. Un mode d’emploi sur mesure qui vous accompagnera dans vos choix et habitudes alimentaires tout au long de la journée.

Il s’agit tout d’abord de manger moins : ce qu’on appelle dans le jargon scientifique un « régime hypocalorique », (qui consiste à ingérer chaque jour moins de calories qu’on en dépense dans la journée), pourrait être facteur de longévité. Les études montrent que les hommes et femmes centenaires ont de manière très significative et pour point commun de pratiquer un régime hypocalorique. Ceux qui passent le cap des cent ans mangent en effet souvent de tout, mais simplement en de moindres quantités, de 10 à 20 % de moins par rapport aux besoins d’un individu moyen. Le régime des centenaires est relativement faible en calories : ils mangent notamment, et souvent depuis leur prime jeunesse, beaucoup de fruits et de légumes.

Pratiquement et en quelques mots, il faudrait : manger beaucoup de fruits et de légumes, en favorisant ceux à faible teneur en sucre (agrumes, avocats, pommes, poires, pêches, cerises, fraises, fruits des bois, asperges, brocolis, concombre, choux, salades, poivrons, petit pois, etc.). Préférer les céréales germées uniquement, pour éviter la présence d’inhibiteurs enzymatiques de la digestion. Proscrire le lait et produits laitiers de votre alimentation, car ils sont peu digestes pour beaucoup d’adultes et sont source de mycoses intestinales qui déséquilibrent les taux hormonaux. Manger de la viande (rouge, blanche et poisson), au petit déjeuner et au déjeuner, car ils sont indispensables à un bon équilibre hormonal, ils stabilisent la glycémie (taux de sucre dans le sang), et sont rassasiants. Éviter la consommation de protéines le soir, qui perturbe la production d’hormones thyroïdiennes, ralentissant la conversion de l’hormone thyroïdienne T4 en hormone thyroïdienne active T3. Pour en savoir plus sur les assaisonnements, l’importance des produits bio, la diversité de votre alimentation, les boissons, le cru, les cuissons, les matières et ustensiles de cuisine à privilégier dans sa cuisine, l’alcool, le café, etc. : Le Régime Hormone

Je rajouterai à cela qu’il est bien entendu important de se dépenser, au grand air si possible. 

Le saviez-vous ? Manger une huître par jour comble nos besoins journaliers en zinc ! Une information pratique en ces temps de catastrophe immunitaire !

A votre santé ! 

Dr Thierry Hertoghe

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)