AccueilCovid-19COMMENT OBTENIR VOTRE PASS SANITAIRE en étant ou pas vacciné ?

COMMENT OBTENIR VOTRE PASS SANITAIRE en étant ou pas vacciné ?

PASS 2

I/ SANS ÊTRE VACCINÉ

VOUS ÊTES AU MOINS 6 MILLIONS EN FRANCE 

VOUS AVEZ ACCUEILLI LA COVID 

AVEC OU SANS SYMPTOME 

VOUS EN AVEZ LA PREUVE ÉCRITE

1/  Par la PCR positive nasopharyngée ou pharyngée après le 28 mars 2021 (et même avant) – cette date du 28 mars a été fixée car les données avant le 28 mars ont été supprimées par le gouvernement à la demande de nos députés ! 

C’est aux députés et au gouvernement de rattraper cette erreur. Ce n’est pas à vous, 6 millions de Français, à en faire les frais !

Onze jours après avoir été testé positif au Covid-19, le QR Code qui figure sur votre test (PCR ou antigénique) s’active automatiquement et fait office de pass sanitaire. 

Vous êtes immunisé contre le coronavirus pendant 6 mois au minimum et probablement plus longtemps si vous entretenez un bon état immunitaire (une nouvelle prise de sang pourra le vérifier chaque trimestre en dosant les anticorps anti-coronavirus).

2/  Par le taux sanguin des anticorps ANTI-CORONAVIRUS : Anticorps totaux (IgG+IgM+IgA dirigés contre la protéine N) INDEX supérieur à 10.   

Si vous ne l’avez pas, demandez à votre médecin une prise de sang à la recherche des Anticorps ANTI-CORONAVIRUS. 

Si donc vous avez ces anticorps, vous n’avez pas besoin de vaccin, même pas d’une seule dose.

En théorie : il est possible d’obtenir un pass sanitaire sous réserve de prouver que vous êtes rétabli : il faut apporter la preuve que vous avez été infecté il y a au moins 11 jours et au plus 6 mois (https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire en date 19/07/2021). 

En théorie, il suffit de se connecter au SI-DEP (Système d’Informations de Dépistage https://sidep.gouv.fr/cyberlab/patientviewer.jsp) pour télécharger son pass dans ces conditions, car le laboratoire qui a fait le test positif a l’obligation de le transmettre au SI-DEP.

A la date où nous écrivons, les tests sérologiques (mesure des taux d’anticorps au COVID) NE SONT PAS ENCORE reconnus pour le pass sanitaire. 

ILS DOIVENT L’ÊTRE SANS TARDER, car avoir des anticorps anti-coronavirus vous protège très probablement plus et mieux que les anticorps anti-Spike (protéine S) qui s’épuisent assez vite dans un temps que nous ne connaissons pas encore. 

C’est à votre médecin de juger et à lui seul.

Marche à suivre 

1. Prenez rendez-vous avec votre généraliste et présentez votre résultat de test de moins de 6 mois (ou plus). 

Si vous l’avez perdu, récupérez-le auprès du personnel de santé qui vous a fait le test.

2. Expliquez à votre médecin cette possibilité, car souvent celui-ci n’est pas informé par les autorités du fait que le pass sanitaire n’exige pas la vaccination pour les infectés-rétablis.

Les autorités n’ont qu’un seul mot à la bouche, ”Vaccins”, sans connaître précisément leurs compositions, leurs modes d’action, leurs effets indésirables à moyen et long terme.

Votre médecin vous donnera alors un code, qui vous permet de déclarer votre positivité dans l’appli TousAntiCovid (à installer sur votre téléphone mobile). 

Une fois votre positivité déclarée, vous obtiendrez votre pass sanitaire sur SI-DEP (Système d’Informations de DEPistage), dans un délai de maximum de 11 jours. 

3. Notez que ce n’est pas le médecin qui vous remet le pass sanitaire mais SI-DEP : cette plateforme permet d’authentifier les pass, pour éviter la fraude. 

Ne ferait-on pas confiance aux médecins ?

VOYAGER EN EUROPE

Vous êtes guéri ou testé négatif au Covid-19. Avec l’harmonisation du « pass sanitaire » européen à compter du 1er juillet 2021, vous pourrez voyager librement en Europe. Intitulé  « certificat Covid numérique UE », il comprend toutes les preuves de test négatif ou de rétablissement par le taux sanguin des anticorps anti-covid. CE TAUX DOIT ÊTRE ACCEPTÉ AU PLUS TÔT PAR LES AUTORITÉS DE SANTÉ. 

À partir du 1er juillet 2021, le QR Code présent sur le « pass sanitaire » français est lu partout en Europe, directement dans l’application TousAntiCovid. 

SI VOUS N’ÊTES PAS VACCINÉ : PRÉPAREZ VOUS À ACCUEILLIR TEL OU TEL VARIANT.

Sauf nécessité absolue, vous pouvez attendre le ou les nouveaux vaccins de Sanofi Pasteur à l’automne d’après ce qui est annoncé. Nous ne connaissons actuellement ni leur mode de fonctionnement, ni leur composition. Quel adjuvant ? Nous espérons SANS aluminium, mais avec du phosphate de calcium qui a fait ses preuves !

D’ici là, prenez chaque jour 15 mg de ZINC = 3 gélules à 5mg le matin au milieu du petit déjeuner.

N’ayez crainte avec le variant DELTA qui est plus doux que l’alpha ; et les suivants dans l’alphabet grec le seront aussi. 

Même vacciné vous pouvez les accueillir et éviter hospitalisation-réanimation.

Si des signes apparaissent : céphalées et +/- perte goût, odorat (et même audition), fièvre au-delà ou égale à 38°C, se faire prescrire par votre médecin : IVERMECTINE 2 gélules matin et soir sur une seule journée et antibiotique à visée respiratoire ou digestive selon les symptômes. 

Votre médecin jugera de la durée de la prescription. Faites-lui confiance.

DEMANDEZ À VOS DÉPUTÉS ET SÉNATEURS UN AMENDEMENT

Que les anticorps ANTI-CORONA virus soient pris en compte pour obtenir le Pass Sanitaire.

II/ SI VOUS ÊTES VACCINÉ

(les 4 vaccins acceptés en France sont expérimentaux et ne sont pas efficaces à 100% : vaccinés, vous pouvez développer la covid, donc prévenir reste encore et toujours essentiel)

Début de validité du QR code de l’attestation de vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet :

  • 1 semaine pour les activités en France (2 semaines pour voyager) après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca-NON RECOMMANDÉ du fait de risques thrombo-emboliques) ;
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen/Johnson & Johnson – NON RECOMMANDÉ du fait de complications neurologiques, maladie de Guillain-Barré éventuel).
  • 1 semaine pour les activités en France (2 semaines pour voyager) après l’injection du vaccin chez les personnes ayant eu le Covid-19 (1 seule injection).

Les autres vaccins : les autorités de Santé d’Algérie, du Maroc, de Tunisie et du Moyen Orient (souvent formées en Europe) qui acceptent les vaccins Spoutnik et Sinopharm, Sinovac sont aussi compétentes que les autorités françaises ou européennes. Pourquoi revacciner les personnes ayant reçu ces vaccins quand elles arrivent en France ?

L’accompagnement homéopathique de la vaccination 

L’accompagnement de la vaccination par un traitement homéopathique a pour objectif principal d’améliorer la réponse immunitaire et de réduire, voire d’éviter, les réactions locales ou générales immédiates. Son efficacité n’est pas à 100%.

Veille du Vaccin

– Silicea 15 CH d’une dose, améliore la réponse immunitaire.

– Apis mellifica 30 CH d’une dose, limite la réaction inflammatoire au point d’injection et le risque de réaction allergique.

– Thuya 15 CH d’une dose, qui traite le terrain

Le jour de la vaccination

– Belladona 9 CH 3 granules 3 fois par jour le jour de la vaccination, pour tous les syndromes grippaux.

Post-vaccin

– Gelsémium 15 CH prendre 5 granules 3 fois par jour, limitent les réactions générales : fièvre, myalgies, céphalées, asthénie.

Ce protocole a été mis au point par des médecins homéopathes du CEDH (Centre d’Enseignement et de Développement de l’Homéopathie)

Ce traitement peut s’acheter aussi sur Internet.

Voir le mode d’emploi pour les contre-indications et les allergies.

Contre-indications :

Ce médicament contient du saccharose et du lactose. Si vous êtes intolérants à certains sucres, demandez l’avis de votre médecin avant d’utiliser ce médicament.

Restez sereins et veillez à votre santé et à celle de vos enfants pour les meilleurs moments de l’été.

Pr Henri Joyeux

ANNEXE – MODELE DE LETTRE POUR VOS DÉPUTÉS ET SÉNATEURS POUR UN AMENDEMENT PRENANT EN COMPTE LE TAUX SANGUIN DES ANTICORPS ANTI-CORONAVIRUS

Vos Prénom NOM et adresse complète

A

Prénom et NOM du député ou sénateur de votre circonscription

Date

Madame / Monsieur / la Députée / le Député / la Sénatrice / le Sénateur, 

Alors que le projet de loi sur l’extension du Pass Sanitaire a été voté par le Sénat dans la nuit du 24 au 25 juillet, nous estimons que les éléments de ce texte sont incertains et incomplets, ayant été adoptés dans la précipitation en pleine période estivale. 

Aussi, nous sollicitons votre plus grande attention pour que la vaccination reste un acte libre et consenti, et résulte donc d’une décision éclairée de chaque citoyen.

Pour y parvenir, nous demandons que soit prise en compte dans la loi, et de toute urgence, ce qui suit :

  • La possibilité pour chacun de faire mesurer son taux d’anticorps ANTI-CORONAVIRUS par prélèvement sanguin (Anticorps totaux IgG+IgM+IgA dirigés contre la protéine N) et de se voir attribuer un Pass Sanitaire automatique si l’INDEX est supérieur à 10, sans avoir besoin d’être vacciné. Cet index pourra être re-mesuré chaque trimestre si besoin.

– En outre, nous sollicitons l’intégration d’une nouvelle donnée dans la publication des chiffres officiels de cas de Covid (hospitalisation, réanimation, décès), celle des personnes vaccinées par rapport aux personnes non vaccinées, de sorte que chacun puisse mesurer la notion de bénéfice/risque pour lui-même et sa famille.

Nous sommes assurés que vous entendrez le bienfondé de cette requête et que vous la soutiendrez devant vos pairs pour que les citoyens français ne se voient pas confisqués par la représentation nationale des décisions qui leur appartiennent et qui concernent leur propre santé.

Croyez Madame / Monsieur / la Députée / le Député / la Sénatrice / le Sénateur en l’assurance de mon très grand attachement à l’institution que vous représentez et dont je suis assuré que vous en resterez le fidèle serviteur pour la pérennité de notre modèle démocratique français.

Vos Prénom NOM et signature

Professeur Henri Joyeux
Le professeur Henri Joyeux, chirurgien des Hôpitaux, est professeur à la faculté de Médecine de Montpellier. Il enseigne la cancérologie, la chirurgie digestive et la nutrition. Il a dirigé le laboratoire de Nutrition et Cancérologie expérimentale de l’institut du Cancer de Montpellier, de 1980 à 1992. Il est actuellement Chirurgien Chef de consultation à l’Institut du Cancer de Montpellier. Il est l’auteur du livre «Changez d’alimentation, l’atout bio». (Editions François-Xavier de Guibert), qui s’est vendu à plus de 250.000 exemplaires.

NATURAMedicatrix

Restez connecté

53,654FansLike
42,789SubscribersSubscribe

Articles populaires

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)