Complexe de polyphénols méditerranéens (grenade, raisin, tomate)

113

Depuis 2014, il existe un extrait de grenade fermenté enrichi de 2 composants supplémentaires, resvératrol et concentré de tomates hydrosoluble, qui cumule et renforce les 3 actions de la grenade (Granamed).

Granamed (jus de grenade fermenté lyophilisé augmenté de resvératrol et d’un principe actif issu du mucilage de la tomate, forme galénique en gélules).

Il est disponible sous forme « gélule », et réunit deux avantages qualitatifs :

  1. Les polyphénols de grenade proviennent d’un jus fermenté, et sont donc de ce fait, de façon naturelle, sans sucre. Un nombre conséquent d’études montrent les capacités antioxydantes élevées de cette forme fermentée, plus de 21 fois supérieures au simple jus de grenade ;
  2. Les polyphénols de grenade sont traités à basse température, sous vide et lyophilisés, soit un processus nettement plus coûteux mais qui permet de préserver l’intégrité des principes actifs.

Composition

Gélules aux extraits de polyphénols de grenades fermentés, concentrés de raisins rouges (resvératrol) et concentré de tomates hydrosoluble (WSTC1).

Descriptions des actions conjuguées

Actions Totum de grenade fermenté

  • Anti-oxydant ;
  • Anti-inflammatoire ;
  • Anti-cancer (prostate, sein, côlon, leucémie…) ;
  • Protecteur cardiovasculaire…

Actions Totum de polyphénols extrait de 10 kg de raisins français concentrés en resvératrol

  • Prévention des cancers, obésité ou maladies cardiovasculaires ;
  • Meilleure mémorisation (association resvératrol et concentré de tomates hydrosoluble) ;
  • 5 mg de resvératrol au quotidien = taux de resvératrol dans environ 0,5 l de vin rouge de qualité = 10 fois plus concentré que dans un jus de raisin fermenté traditionnel ! ;
  • un profil et des propriétés bénéfiques identiques à ceux du vin rouge !

Actions des 37 composants bioactifs du concentré de tomates hydrosoluble (WSTC1)

En cas de stress, de surpoids/obésité, de taux élevés de cholestérol, chez les fumeurs et lors d’une pratique sportive régulière ou intense, les plaquettes peuvent devenir « épineuses » (« spiky platelets ») et activer l’agrégation plaquettaire, puis la formation de caillots. L’extrait de tomate breveté (WSTC1) garde les plaquettes souples (« smooth platelets »), ce qui leur permet de circuler plus facilement dans les vaisseaux sanguins et participe ainsi à une bonne irrigation dans les vaisseaux sanguins, sans empêcher la coagulation naturelle et souhaitée en cas de blessure (comme le prouvent plusieurs publications scientifiques : O’ Kennedy N. et al., 2003b ; O’ Kennedy et al., 2005 ; O’ Kennedy et al., 2006c ; O’ Kennedy et al., 2007 ; Song V. et al., 2008 ; Zhang F. et al., 2007/2008).

Ce qu’on peut attendre de ce dernier élément (WSTC1)

Protège contre la formation de caillots (fig. 1) :

Inhibe plusieurs marqueurs responsables de la formation de caillots (thrombine, collagène, ADP,…) prévention des thromboses, AV C, infarctus…

Amélioration de la circulation sanguine

  • Jambes « légères » et sensation de dynamisme ( femmes enceintes, saison chaude…).
  • Meilleure circulation du sang aux extrémités (pieds/mains) qui stoppe la sensation de froid perpétuel.

Réduction du temps de récupération chez les sportifs

  • Meilleure résistance des plaquettes à la sur-stimulation pendant l’entrainement intense ou régulier. Réduction de l’inflammation de l’organisme.
  • Consommer 1h30 ou 3h avant de commencer l’entrainement.

L’effet bénéfique s’améliore de jour en jour (après 2 semaines de prise quotidienne, diminution de 20 % de l’agrégation plaquettaire. Après 1 mois, diminution de plus de 25 % de l’agrégation plaquettaire) (fig. 2). 97 % des personnes bénéficient de ces effets.

Augmenté de plantes méditerranéennes

  • extrait de feuilles d’olivier ;
  • extrait de romarin ;
  • poudre de Galanga anti-inflammatoire ;
  • extrait d’écorce de pin : protège contre les radicaux libres.

Mode d’emploi

Remarques

Les gélules de grenade sont fréquemment fabriquées à partir des restes de production de jus. Celles-ci sont extraites à l’aide de solvants, puis séchés à température élevée.

Problème : sous l’influence de la chaleur, les polyphénols polymérisent alors en chaînes moléculaires complexes d’une mauvaise biodisponibilité.

Conséquence : l’absorption des antioxydants est réduite de même que leurs effets.

Attention : certaines gélules de grenade proposées sur le marché sont même enrichies d’acides ellagiques extraits de bois chinois, ce qui permet au fabricant de prétendre que le produit proposé offre une teneur élevée dans ce polyphénol.

Article précédent[Nutrithérapie] La grenade dans les traditions médicinales (part.3)
Article suivantLe rapport naturel sodium-potassium
Dr. Jean-Paul Curtay
Le Dr Jean-Paul Curtay a commencé à s’intéresser aux relations entre aliments, nutriments et santé à l’Université de Californie à Los Angeles, en 1980. Il est resté 7 ans aux Etats-Unis pour effectuer une première synthèse des informations dans ce domaine, puis n’a cessé de suivre les publications et congrès internationaux dans ce domaine. Il a créé la première consultation de nutrithérapie en France et enseigné à partir de 1989 ses techniques aux médecins dans une dizaine de pays européens, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis, au Guatemala, en Guyane, aux Caraïbes, à Tahiti, en Nouvelle Calédonie et au Vietnam. Il est à l’origine de plusieurs des protocoles utilisés dans cette discipline. Il est l’auteur de La Nutrithérapie, un ouvrage de référence pour les médecins (aussi publié en italien), de L’Encyclopédie pratique des vitamines et minéraux (aussi publiée en espagnol), co-auteur avec Thierry Souccar du Nouveau guide des Vitamines préfacé par le Prix Nobel Jean Dausset, et du Programme de Longue Vie (aussi publié en bulgare) et ses communications ont été l’objet d’un très grand nombre d’articles, d’émissions de radio et de télévision. Il est membre de l’Académie des Sciences de New York et de l’équipe éditoriale du Journal of Nutritional and Environmental Medicine. En tant que Président de la Société de Médecine Nutritionnelle, il s’emploie à développer l’enseignement de la nutrithérapie auprès des médecins, à introduire l’éducation nutritionnelle dans les écoles à partir d’un projet coordonné à Bruxelles et d’amener les agriculteurs et l’industrie agro-alimentaire à évoluer vers des produits intégrant les demandes «mieux-être et santé ». Il donne des cours à l’Institut Supérieur d’Agriculture de Beauvais, une formation nutrition aux cadres d’Auchan et est consultant et « food designer » pour l’industrie agro-alimentaire.