AccueilActualitésLes acides gras et la fertilité

Les acides gras et la fertilité

Des études animales et humaines suggèrent que les acides gras polyinsaturés (dont les oméga-3) peuvent avoir un impact sur la fertilité, notamment par des effets sur la qualité des ovocytes et l’implantation de l’embryon. D’un autre côté les acides gras trans peuvent favoriser la résistance à l’insuline, qui peut nuire à la fonction ovulatoire.1

Les acides gras polyinsaturés, en plus de leurs effets sur les ovocytes et l’embryon, servent aussi de précurseur à certaines hormones lipidiques, les prostaglandines, jouant un rôle vital dans l’implantation et le maintien de la grossesse.2

Limiter les acides gras trans

Une étude de cohorte a montré que pour une augmentation de seulement 2 % des apports énergétiques sous forme d’acides gras trans les problèmes d’ovulation augmentaient de 73 % !3

DHA et progestérone

L’étude BioCycle a évalué les apports alimentaires en acides gras et les concentrations de diverses hormones et le risque d’anovulation sporadique dans une cohorte de 259 femmes menstruées.4 Les résultats ont indiqué que le DHA était associé à une augmentation de la progestérone et à un risque réduit d’anovulation.

Oméga-3 et réserve ovarienne

Concernant les effets potentiels sur la réserve ovarienne, une étude a montré que l’administration d’oméga-3 EPA et DHA a diminué les taux sériques de FSH chez les femmes de poids normal mais pas chez les femmes obèses.5

Ceci est cohérent avec les données issues d’études sur les animaux selon lesquelles une alimentation plus riche en oméga-3 retarde le vieillissement ovarien. Dans ces recherches il a été noté qu’un régime riche en oméga-3 initié au moment du déclin de la fonction reproductrice (lié à l’âge) est associé à une amélioration de la qualité des ovocytes, tandis qu’un traitement diététique avec des oméga-6 entraîne une très mauvaise qualité des ovocytes.6

Oméga-3 EPA et FIV-ICSI

Une étude iranienne a déterminé l’effet des acides gras dans le sang (taux sérique) et le liquide folliculaire, sur les résultats de la fécondation et de l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI). Il a été noté que le taux sérique d’EPA était significativement plus élevé chez les femmes enceintes que chez les patientes qui n’ont pas obtenu de grossesse.7

Conclusion

Bien que d’autres études ne parviennent pas toujours aux mêmes conclusions, il en ressort globalement qu’un apport plus élevé en acides gras polyinsaturés, en particulier les acides gras oméga-3 à longue chaîne (DHA et EPA), et un apport plus faible en acides gras trans, peut être bénéfique pour améliorer la fertilité féminine.

A mettre en pratique

Acide gras trans à éviterAcides gras oméga-3 (EPA et DHA) à privilégier

Margarines dures (graisses partiellement hydrogénées)
Fritures
Plats industriels
Huiles portées à haute température
Huiles végétales raffinées et désodorisées

Poissons bleus : sardines, maquereaux, harengs, anchois
Autres poissons gras : truite, saumon
Œufs oméga-3
Compléments alimentaire de DHA
Compléments alimentaires EPA / DHA

Références

  1.  Gaskins AJ, Chavarro JE. Diet and fertility: a review. Am J Obstet Gynecol. 2018 Apr;218(4):379-389.
  2.  Norwitz ER, Schust DJ, Fisher SJ. Implantation and the survival of early pregnancy. N Engl J Med. 2001 Nov 8;345(19):1400-8.
  3.  Chavarro JE, Rich-Edwards JW, Rosner BA, Willett WC. Dietary fatty acid intakes and the risk of ovulatory infertility. Am J Clin Nutr. 2007 Jan;85(1):231-7.
  4.  Mumford SL, Chavarro JE, Zhang C, Perkins NJ, Sjaarda LA, Pollack AZ, Schliep KC, Michels KA, Zarek SM, Plowden TC, Radin RG, Messer LC, Frankel RA, Wactawski-Wende J. Dietary fat intake and reproductive hormone concentrations and ovulation in regularly menstruating women. Am J Clin Nutr. 2016 Mar;103(3):868-77.
  5.  Al-Safi ZA, Liu H, Carlson NE, Chosich J, Harris M, Bradford AP, Robledo C, Eckel RH, Polotsky AJ. Omega-3 Fatty Acid Supplementation Lowers Serum FSH in Normal Weight But Not Obese Women. J Clin Endocrinol Metab. 2016 Jan;101(1):324-33.
  6.  Nehra D, Le HD, Fallon EM, Carlson SJ, Woods D, White YA, Pan AH, Guo L, Rodig SJ, Tilly JL, Rueda BR, Puder M. Prolonging the female reproductive lifespan and improving egg quality with dietary omega-3 fatty acids. Aging Cell. 2012 Dec;11(6):1046-54.
  7.  Mirabi P, Chaichi MJ, Esmaeilzadeh S, Ali Jorsaraei SG, Bijani A, Ehsani M, Hashemi Karooee SF. The role of fatty acids on ICSI outcomes: a prospective cohort study. Lipids Health Dis. 2017 Jan 21;16(1):18.
Fabien Piasco
Fabien Piasco est nutritionniste, diplômé d’Etat en diététique, titulaire d’un D.E.S.S. en nutrition Alimentation fonctionnelle et santé (Université Laval, Québec), d’un D.U. Nutrition et maladies métaboliques (Université de Rennes) et d’un diplôme en neuro-nutrition (SiiN). Formé à la micronutrition et à la phytothérapie, spécialiste des nutraceutiques, il a aussi travaillé en pharmacie pendant près de 19 ans. Il intervient actuellement dans un établissement thermal où il dispense ateliers et consultations spécifiques en utilisant le large spectre de la nutrithérapie.

Restez connecté

53,654FansLike
42,789SubscribersSubscribe

Articles populaires

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)