Comment prendre soin de ses articulations? (partie 1)

 Arthroses, douleurs et raideurs…

Le dos vous fait souffrir ? Le genou devient raide et vous avez des difficultés à vous accroupir ou à monter des escaliers ? Bref, votre corps ne vous suit plus ! Que ce soit à 20 ans, parce que vous êtes sportif, travailleur de force… ou sénior avancé en âge, l’arthrose et les douleurs articulaires touchent quasiment tout le monde.

L’arthrose dès le plus jeune âge…

En effet, les douleurs articulaires sont un des problèmes de santé les plus répandus. Dans de nombreux cas, la dégénérescence du cartilage sera à l’origine de la douleur chronique.

Avec l’âge, le cartilage se dégrade naturellement, mais dans de nombreux cas, cet effet du « vieillissement » s’accélère, dans la plupart des cas, suite à une pression accrue sur l’articulation. Une telle détérioration accélérée est souvent observée chez les athlètes, par les personnes au travail physique, comme dans la construction, mais aussi comme conséquence de conditions corporelles, comme par exemple l’obésité mais aussi la malnutrition.

Causes de l’arthrose Sujets
Vieillissement naturel Chez les personnes âgées
Pressions sur les articulations Dès le plus jeune âge chez les sportifs ou travailleurs de force…

Jusqu’à un cartilage inexistant…

La douleur articulaire est surtout marquée dans l’articulation du genou et les coudes. Le cartilage, qui apparait normalement très brillant et blanc aux rayons, devient plus jaunâtre et perd son aspect brillant. Le cartilage s’amincit et l’espace articulaire devient plus petit causant plus de frictions. C’est ce frottement qui est responsable de la douleur.

L’évolution de cet espace articulaire peut être suivie par rayons X et peut être facilement mesurée. Normalement, le degré d’arthrose sera déterminé selon l’échelle de Kekgren.

D’après l’OMS, « l’arthrose est la résultante des phénomènes qui déstabilisent l’équilibre entre la synthèse et la dégradation du cartilage. Pour beaucoup d’entre nous, cet effet de « vieillissement » est accéléré et est une conséquence de la pression accrue sur l’articulation conduisant à une fissuration et une perte du cartilage articulaire. Quand elle devient symptomatique, l’arthrose entraîne douleurs et raideurs articulaires, un éventuel épanchement articulaire avec des inflammations locales ».

Les différents stades de l’arthrose

Dans une articulation normale, l’espace est largement ouvert, il n’y a pas d’ostéophytes et il n’y a pas de points de frottement entre le cartilage.

Dans une phase précoce, le cartilage devient plus mince.

A un stade plus avancé, le genou devient gonflé, l’oedème peut persister, le cartilage devient mince et finit par entrer en contact et provoque la friction. L’os devient plus épais, les ostéophytes se forment et le cartilage disparaîtra à plusieurs endroits et provoquera un frottement os sur os.

Au stade ultime, l’espace articulaire disparaît et l’articulation s’immobilise.

À ce jour, les seuls traitements disponibles visent à réduire les symptômes, comme la douleur et l’inflammation, à maintenir la mobilité articulaire et à limiter la perte de fonction. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les principaux outils utilisés, mais présentent de nombreux effets indésirables : troubles digestifs, allergies ainsi que des troubles divers touchant le foie, les reins, le système nerveux central ou les os.

5 composants actifs pour nourrir votre cartilage!

Pour ralentir, voire contrecarrer la dégradation du cartilage et la douleur, il faut penser à se supplémenter en substances d’origine naturelle qui sont présentes dans l’articulation et qui ont tendance à diminuer avec le temps.

Nous discuterons de ces substances dans la seconde partie de cet article, mais en avant-goût, ces substances sont : l’acide hyaluronique, le collagène hydrolysé de type 2, la glucosamine et les vitamines C et B3.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)