[TWEET GM #24] Presser les fruits ou ne pas les presser, telle est la question !

36
Médecine Fonctionnelle - Dr Georges MOUTON MD

Actualité brûlante du docteur Georges Mouton, médecine fonctionnelle.

PRESSER LES FRUITS OU NE PAS LES PRESSER, TELLE EST LA QUESTION !

Je voulais juste partager avec vous une anecdote de la consultation d’hier avec cette gentille dame qui est ma patiente depuis plus de 14 ans…

Nous discutions de ses résultats sanguins et d’urine du mois dernier et je lui ai expliqué que quelque chose avait soulevé mon inquiétude.

Son taux de HbA1c (ou hémoglobine glycosylée) avait brutalement augmenté de 5,27 % l’année dernière, un excellent résultat pour cette patiente de 58 ans, à 5,76 % maintenant !

Choquant, surtout si vous savez que 5,80 % représentent le seuil du prédiabète.

Pourquoi une telle aggravation ?

Comme vous pouvez l’imaginer, la pauvre femme a été soumise à une enquête rigoureuse «style Hercule POIROT», car son questionnaire alimentaire dûment rempli en Mars n’expliquait pas cette aggravation.

Ceci conduisit inévitablement à plusieurs confessions : des chocolats occasionnels à 23 heures et une pomme pour le goûter.

Ces deux « péchés » significatifs pourraient certainement expliquer les fortes pointes de glucose à des moments périlleux de la journée, puisque déclenchant des envies irrépressibles de sucre et des cercles vicieux terribles.

Je commençais à penser que nous avions trouvé les coupables…

Mais une augmentation de près d’un demi pour cent d’HbA1c en six mois ?

J’ai ensuite découvert qu’elle avait déjà commis ces erreurs également auparavant, peut-être

moins souvent, mais quand même : il nous en fallait davantage !

La prochaine étape consistait bien sûr à s’assurer que son petit-déjeuner était correct… et c’est le cas, avec de belles protéines pour bien commencer la journée.

Puis vint la confession finale : elle a récemment lu un article dans un magazine à propos des soi-disant bienfaits de prendre « un jus vert au début de la journée ».  Oui, vous l’aurez bien deviné : elle avait commencé à boire du jus de céleri vert au gingembre depuis quelques mois…

De plus, bien sûr, horreur, une moitié de pomme verte pour le rendre plus agréable.

C’EST UNE ERREUR ÉPOUVANTABLE !

» Retrouvez tous les tweets du docteur G. Mouton sur son site internet.


JUICING OR NOT JUICING? THAT IS THE QUESTION

I just wanted to share with you an anecdote from yesterday’s consultation with that nice lady whom I have been following for more than 14 years…

We were sharing her results from last month’s blood and urine tests, and I explained that something raised my concern. Her HbA1c (glycosylated haemoglobin) level has brutally jumped from 5.27% last year, an excellent result for this 58 year-old patient, to 5.76% now! Shocking, especially if you are aware that 5.80% represents prediabetic threshold. Why is that?

As you can imagine, the poor woman has been submitted to a thorough “Hercule POIROT style” inquiry, because her food questionnaire duly filled in March did not explain such worsening. This inevitably led to a number of confessions: occasional chocolates at 11 pm and an apple forteatime.

These two “sins” could certainly explain harsh glucose spikes at perilous moments, well known to trigger sugar cravings and awful vicious circles.

I was starting to think we found the culprit… but bouncing almost half per cent HbA1c in six months? I then found out that she had been making those mistakes in the past as well, perhaps less often: we needed more!

The next move was of course to make sure her breakfast is correct… and that is the case, with nice proteins to start the day. Then came the full confession: she had read in a magazine about the so-called benefits from taking a “green juice first thing in the day”. Yes, you guess well: she had started drinking green celery juice with ginger a few months ago. Plus of course half green apple to make it nicer. THAT IS A TERRIBLE MISTAKE!

» Find all the tweets of doctor G. Mouton on his website.


In this revealing, and sometimes polemic, collection of articles, world renowned Functional Medicine expert Dr Georges Mouton MD, in collaboration with Nutritional Medicine expert Glen Matten, expose the myths, mistaken beliefs and preconceived ideas that exist in healthcare today. Embracing an evidence-based approach, combined with decades of clinical experience, they share an unrivalled commitment to the pursuit of optimum health status. The content of this explosive cocktail of articles will shock, inspire, and enlighten in equal measures, ultimately paving the way to a new powerful, preventive approach to health and the ongoing battle against chronic disease.

» Shop

Article précédent[TWEET GM #23] Nous privilégions les aliments saisonniers de provenance locale !
Article suivant[TWEET GM #25] Ne dénigrez pas les graisses mais dénigrez les sucres/glucides !
Avatar
Diplôme de docteur en médecine, Université de Liège (Belgique) en 1985. Le Dr. Georges Mouton est reconnu internationalement comme un expert en médecine fonctionnelle. Il tient des consultations à Londres où il utilise une approche de la médecine fonctionnelle sophistiquée à la fois pour traiter les plaintes de son patient et les prévenir des maladies dégénératives chroniques ou affections futures. Dr. Mouton donne des conférences sur un large éventail de sujets médicaux aux professionnels de soins de santé à travers le monde. Ses conférences, articles et résumés sont toutes librement accessibles ici. Il est l'auteur du livre, "Ecosystème intestinal et la santé optimale" (des éditions Resurgence). Au fil de 26 chapitres qui se lisent comme un roman, constellés de références scientifiques, de tableaux et de graphiques, Dr. Mouton vous emmène à la découverte de la microflore et de la muqueuse intestinales.