Endométriose, importance des vitamines D et K pendant la thérapeutique !

115
Femme endométriose avec ruban jaune

Extrait du (futur) livre de Poche : « Compléments alimentaires : Enfin une approche naturelle contre l’endométriose ». Endoway, le nutraceutique multi-cible.


Endométriose, analogues de la GnRH et vitamines D3-K2

Les analogues de la GnRH constituent un traitement qui est parfois utilisé pour l’endométriose. Il s’en suit une ménopause artificielle qui a pour but de soulager les symptômes de la maladie. Malheureusement cette thérapeutique (très discutable) amène de nombreux effets secondaires, dont un risque accru d’ostéoporose induit par le manque d’œstrogènes.

L’intérêt de la combinaison D3-K2

Une combinaison de vitamines D3 et K2 permet de limiter l’impact de ce traitement sur la perte osseuse. Une étude (déjà ancienne…) avait testé quatre cas de figure :

  • groupe A : leuprolide (analogue de la GnRH) seul ;
  • groupe B : leuprolide + vit.D3 ;
  • groupe C : leuprolide + vit.K2 ;
  • groupe D : leuprolide + vit.D3+K2.

C’est ce dernier groupe qui a connu la perte de masse osseuse la moins importante. Cela confirme l’intérêt de la combinaison D3+K2 avec un traitement par analogue de la GnRH.

Conclusion

Ne prenez pas de la vitamine D toute seule, particulièrement si vous avez ce type de traitement !

Référence

Somekawa Y, Chigughi M, Harada M, Ishibashi T. Use of vitamin K2 (menatetrenone) and 1,25-dihydroxyvitamin D3 in the prevention of bone loss induced by leuprolide. J Clin Endocrinol Metab. 1999 Aug;84(8):2700-4.

Article précédentDe l’extrait de brocoli pour traiter l’endométriose ?
Article suivant[EXTRAIT] Vitamines D3K2 : en bref
Avatar
Fabien Piasco est nutritionniste, diplômé d’Etat en diététique, titulaire d’un D.E.S.S. en nutrition Alimentation fonctionnelle et santé (Université Laval, Québec), d’un D.U. Nutrition et maladies métaboliques (Université de Rennes) et d’un diplôme en neuro-nutrition (SiiN). Formé à la micronutrition et à la phytothérapie, spécialiste des nutraceutiques, il a aussi travaillé en pharmacie pendant près de 19 ans. Il intervient actuellement dans un établissement thermal où il dispense ateliers et consultations spécifiques en utilisant le large spectre de la nutrithérapie.