La dysbiose intestinale : un concept reconnu aujourd’hui par la médecine conventionnelle

44

Voici un article publié le 30 janvier 2014 par une revue réputée et je ne résiste pas à l’envie de vous en traduire les deux première phrases, emblématiques de l’évolution récente des esprits et des bouleversements qui ont déjà commencé à affecter la médecine « classique ».

Cliquez-ici pour découvrir l’abstract de l’étude

02.14.mouton

« Des preuves récentes indiquent que le microbiome intestinal humain joue un rôle significatif dans la santé et dans la maladie ».  Voilà l’introduction péremptoire qui me plaît !

« La dysbiose (caractères en gras dans le texte de l’abstract), définie comme un déséquilibre pathologique de la communauté microbienne, est de plus en plus reconnue comme étant un facteur environnemental central (guillemets dans le texte original) qui est à la fois associé avec des phénotypes complexes et affecté par les gênes de l’hôte humain, par son alimentation, ainsi que par l’utilisation d’antibiotiques ».  C’est difficile de se montrer plus convaincant quant à l’importance d’optimiser la quantité et la qualité de la flore intestinale !

L’écosystème intestinal recouvre trois entités fondamentales pour la santé humaine (animale aussi, bien entendu) : la microflore intestinale qu’il nous faut aujourd’hui officiellement rebaptiser le « microbiote » intestinal ; la muqueuse intestinale qui décide de ce qui rentre ou pas dans notre organisme (fonction de barrière) et qui assimile les nutriments nécessaires (fonction d’absorption) ; les cellules immunitaires qui abondent dans la sous-muqueuse, d’où l’attribution du titre de premier organe du système immunitaire à l’intestin.  Ces trois entités interagissent constamment et ne peuvent jamais être dissociées, que ce soit au niveau de leur évaluation ou des modifications alimentaires et des traitements entrepris pour les améliorer.

Article précédentTractus intestinal, poumons : même combat !
Article suivantPrise de compléments antioxydants et sport ne font pas nécessairement bon ménage
Avatar
Diplôme de docteur en médecine, Université de Liège (Belgique) en 1985. Le Dr. Georges Mouton est reconnu internationalement comme un expert en médecine fonctionnelle. Il tient des consultations à Londres où il utilise une approche de la médecine fonctionnelle sophistiquée à la fois pour traiter les plaintes de son patient et les prévenir des maladies dégénératives chroniques ou affections futures. Dr. Mouton donne des conférences sur un large éventail de sujets médicaux aux professionnels de soins de santé à travers le monde. Ses conférences, articles et résumés sont toutes librement accessibles ici. Il est l'auteur du livre, "Ecosystème intestinal et la santé optimale" (des éditions Resurgence). Au fil de 26 chapitres qui se lisent comme un roman, constellés de références scientifiques, de tableaux et de graphiques, Dr. Mouton vous emmène à la découverte de la microflore et de la muqueuse intestinales.

Laisser un commentaire