Le changement de discours du gouvernement britannique au sujet de la vitamine D et COVID-19

219

Le gouvernement britannique a tout d’abord annoncé au mois de juin qu’il n’y avait aucune preuve pour soutenir la supplémentation en vitamine D dans un but de prévention ou de thérapeutique contre COVID-19. Il est vrai qu’à ce moment-là seules des études d’observation étaient disponibles. Elles ne démontraient que des associations statistiques, et non pas des liens de causalité. Il avait néanmoins été  ajouté, très justement, que tout le monde devrait en prendre, particulièrement avec le confinement.

Un changement de discours tout récemment

Le secrétaire à la santé, Matt Hancock, après avoir dit que la vitamine D  « ne semblait pas voir d’impact » sur la lutte contre le virus, demande maintenant à la population britannique de prendre des compléments de vitamine D, au vu des nouvelles études. Il souhaite que des messages de santé publique sur le sujet soient largement diffusés.

Son changement de discours serait motivé par une campagne menée par le Dr Rupa Huq et le député conservateur David Davis, qui avait pour but de  convaincre les ministres de changer les recommandations sur la vitamine D en ces temps de pandémie de COVID-19. 

Nous sommes habitués aux changements de discours avec cette crise sanitaire… Quoi qu’il en soit il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis diront certains !

Que font la France et la Belgique ?

A-t-on vraiment besoin d’attendre encore des preuves, alors qu’optimiser le statut en vitamine D de la population ne peut avoir que des avantages ? Cela fait des mois que certains experts parlent de la vitamine D, de son coût ridicule, de son innocuité si utilisée correctement, de ses autres avantages et de l’absence d’inconvénient. Faut-il avoir encore plus de morts pour prendre de bonnes décisions ?

Source

Chu W. UK Gow now urging vitamin D supplementation in fight against Covid-19. https://www.nutraingredients.com/Article/2020/10/16/UK-gov-urges-vit-D-supplementation-in-fight-against-Covid-19

Article précédentMicronutriments et règles douloureuses
Article suivantVitamine D et COVID-19 : il est temps d’agir !
Avatar
Fabien Piasco est nutritionniste, diplômé d’Etat en diététique, titulaire d’un D.E.S.S. en nutrition Alimentation fonctionnelle et santé (Université Laval, Québec), d’un D.U. Nutrition et maladies métaboliques (Université de Rennes) et d’un diplôme en neuro-nutrition (SiiN). Formé à la micronutrition et à la phytothérapie, spécialiste des nutraceutiques, il a aussi travaillé en pharmacie pendant près de 19 ans. Il intervient actuellement dans un établissement thermal où il dispense ateliers et consultations spécifiques en utilisant le large spectre de la nutrithérapie.