Le pollen des fleurs, une protection puissante pour la santé de la prostate (1/2)

Le pollen des fleurs, une protection puissante pour la santé de la prostate (partie 1/2)

Qu’est-ce que l’hyperplasie de la prostate?

Un complément alimentaire, désormais disponible dans de nombreux pays (France, Allemagne,…), offre des bénéfices prometteurs à des millions d’hommes atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate. Cernitin®, aussi nommé PollenH en France, est un remède naturel provenant d’extraits de pollens dans le but d’atténuer les symptômes gênants associés à l’hyperplasie bénigne de la prostate.

La prostate est une glande de la taille d’une noix faisant partie du système reproducteur masculin. Sa fonction principale est de contribuer à la fabrication du liquide séminal. Située à l’intérieur du corps, la prostate se trouve en face du rectum et juste en dessous de la vessie. Elle entoure l’urètre (canal par lequel l’urine sort du corps). L’augmentation du volume de la prostate peut être causée par le cancer de la prostate, mais dans 80% des cas, on peut l’attribuer plutôt à l’hyperplasie bénigne de la prostate.1

Avec l’âge, la prostate augmente de taille, c’est ce que l’on nomme : hyperplasie bénigne de la prostate. L’une des affections les plus courantes chez l’homme.2 La glande grandit de plus en plus et exerce une pression sur l’urètre, causant ainsi de nombreux symptômes urinaires. L’hyperplasie bénigne de la prostate est une maladie qui évolue progressivement. Habituellement, elle ne provoque pas de problèmes pendant les 40 premières années de vie.2

Elle touche plus de 50% des hommes âgés d’une soixantaine d’année et 90% des hommes entre 70 et 80 ans.

Quelles sont les causes de cette affection?

La cause de l’hyperplasie bénigne de la prostate est encore mal comprise, mais il est probable que plusieurs facteurs jouent un rôle :

  • la croissance des cellules de la prostate peut être stimulée par l’accumulation de la di-hydrotestostérone (DHT) dans la prostate. La di-hydrotestostérone est une forme active de la testostérone qui peut être régulée par certains nutriments ou médicaments.
  • L’hyperplasie de la prostate peut également être stimulée par l’accumulation d’œstrogènes dans la prostate.
  • Les facteurs de croissance
  • Les interactions complexes entre les différentes couches de cellules de la prostate.

Man covering his crotch

En outre, les facteurs génétiques jouent probablement un rôle : si un membre de votre famille est atteint d’hyperplasie bénigne de la prostate, cela augmentera la probabilité que vous développiez également cette affection.

Quels sont les symptômes?

La première étape de gestion des symptômes urinaires est l’évaluation médicale. Puisque le cancer de la prostate « non traité » peut conduire à la mort, il est important pour un professionnel de la santé d’écarter le diagnostic de cancer. L’augmentation du volume de la glande, sans la présence de cellules malignes au niveau de la prostate (ou l’hyperplasie bénigne de la prostate), peut nécessiter un traitement pour aider à soulager les symptômes car, bien que votre vie ne soit pas en danger, l’hyperplasie bénigne de la prostate « non traitée » peut causer des problèmes chroniques tels que : 1

  • la perte de sommeil
  • l’infections des voies urinaires ou de la vessie
  • des dommages aux reins
  • l’incontinence

Un homme avec une hyperplasie bénigne de la prostate sévère nécessite généralement une intervention chirurgicale, alors qu’une hyperplasie bénigne de la prostate légère peut souvent être soignée avec des remèdes à base de plantes ou avec des produits pharmaceutiques classiques.2 Lorsque le traitement commence, il y a un risque réduit de développer des complications.1 Des mesures préventives peuvent également être utiles pour la protection de la santé de la prostate.

Comment des extraits de pollens de fleurs aident la prostate?

Spring flowers of fruit trees

Cernitin® ou PollenH est un extrait fabriqué à partir de différents pollens provenant de différentes plantes (fléole des prés, seigle, maïs). Les « graines » mâles de pollens, qui permettent aux plantes de se reproduire, sont recueillies directement sur les plantes (le pollen d’abeilles n’est pas utilisé). Les grains de pollens issus de chaque fleur sont ensuite traités par une méthodologie particulière et brevetée afin d’en obtenir des proportions standardisées : les parois qui entourent chaque graine de pollen sont éliminées en utilisant une technologie développée en Suisse. Cela permet d’éliminer la majorité des composants allergènes ainsi que les bactéries, les champignons, les toxines et les polluants qui sont attachés à l’enveloppe. On obtient ainsi un produit qui est exempt de substances toxiques et qui est moins susceptibles de provoquer des réactions allergiques.

Deux types d’extraits sont produits lors du procédé de fabrication :

  • une fraction hydrophile = soluble dans l’eau,
  • une fraction lipophile = soluble dans les graisses.

Cernitin®, ou PollenH, contient ces 2 types d’extraits (hydro- et lipophile). L’ analyse chimique du Cernitin® indique qu’il contient de nombreux composants, comprenant des vitamines, des minéraux, des caroténoïdes, des acides aminés, enzymes, phytostérols, des lipides et acides gras.

Actions anti-inflammatoires

Dihydrotestosterone

Bien que son mode d’action reste encore peu connu, plusieurs études ont suggéré différents mécanismes par lesquels Cernitin® (PollenH) peut aider à gérer l’hyperplasie bénigne de la prostate. Les recherches suggèrent que Cernitin® (PollenH) a des propriétés anti-inflammatoires et inhibe la DHT (dihydrotestosterone).3,4 L’inhibition de l’inflammation diminue le volume de la prostate et améliore le débit urinaire. L’inhibition de la DHT peut empêcher la croissance des cellules de la prostate.

De plus, Cernitin® (PollenH) agit également sur les voies urinaires en relâchant la contraction du muscle lisse de l’urètre, améliorant ainsi l’écoulement de l’urine. D’autre part, il augmente la contraction du muscle vésical pour favoriser la miction, et il relaxe les muscles du sphincter, qui aident à maintenir l’urine dans la vessie.5,7 Ensemble, ces propriétés permettraient d’améliorer le taux d’écoulement de l’urine et de réduire la quantité d’urine restant dans la vessie après la miction, ce qui diminue la fréquence urinaire et le risque d’infection.

Prostaglandines

Les scientifiques ont découvert que l’extrait liposoluble de Cernitin® (PollenH) peut inhiber les prostaglandines, ces substances semblables aux hormones qui sont de puissants médiateurs de processus physiologiques telle que l’inflammation.8 L’inhibition des prostaglandines peut diminuer l’inflammation de la prostate, détendre les muscles lisses de l’urètre, et inhiber la prolifération des cellules de la prostate.8

5-α-réductase

En outre, les scientifiques ont découvert que cet extrait liposoluble de pollens peut inhiber l’enzyme 5-α-réductase dans les cellules de la prostate.9 Dans l’hyperplasie bénigne de la prostate, l’enzyme 5-α-réductase convertit souvent la testostérone en excès en DHT, provoquant ainsi son accumulation.10 La DHT stimule la croissance de la prostate et joue un rôle dans le développement de l’hyperplasie bénigne de la prostate.10 Comme Cernintin® inhibe cet enzyme 5-α-réductase, la formation de DHT est significativement diminuée.9 C’est pourquoi Cernitin® (PollenH) constitue une aide efficace contre l’hyperplasie bénigne de la prostate. Des études supplémentaires sont nécessaires afin de pouvoir le confirmer.

Tout comme la DHT, des facteurs de croissance régulent la croissance de la prostate. De grandes concentrations en ces molécules sont retrouvées dans les cellules de la prostate chez les patients souffrant d’une hyperplasie bénigne de la prostate.11 Certaines études suggèrent que Cernitin® peut contrôler la croissance anormale de la prostate en modifiant la concentration de facteurs de croissance.11

Voir la partie 2

Références

  1. Prostate Enlargement: Benign Prostatic Hyperplasia: National Kidney and Urologic Diseases Information Clearinghouse; February 2004. NIH Publication No. 04-3012.
  2. Skolarikos A, Thorpe AC, Neal DE. Lower urinary tract symptoms and benign prostatic hyperplasia. Minerva Urol Nefrol. 2004 Jun;56(2):109-22.
  3. Wilt TJ, Ishani A, Rutks I, MacDonald R. Phytotherapy for benign prostatic hyperplasia. Public Health Nutr. 2000 Dec;3(4A):459-72.
  4. Available at: http://www.pdrhealth.com/drug_info/nmdrugprofiles/nutsupdrugs/flo_0108.shtml. Accessed September 9, 2004.
  5. Nakase S, Takenaka K, Hamanaka T, Kimura M. Effects of Cernilton pollen-extract on urethral smooth muscle and diaphragmatic neuromuscular specimen. Folio Pharmacol Jpn. 1988;91:385-92.
  6. Ito R, Ishii M, S. Y, et al. Antiprostatic hypertrophic action of Cernilton pollen-extract. Pharmacometrics. 1986;31:1-11.
  7. Kimura M, Kimura I, Nakase K, Sonobe T, Mori N. Micturition activity of pollen extract: contractile effects on bladder and inhibitory effects on urethral smooth muscle of mouse and pig. Planta Med. 1986 Apr;(2):148-51.
  8. Loschen G, Ebeling L. Inhibition of arachidonic acid cascade by extract of rye pollen. Arzneimittelforschung. 1991 Feb;41(2):162-7.
  9. Available at: http://www.graminex.com/clinical_studies/study7.htm. Accessed September 13, 2004.
  10. Tunn S, Krieg M. Hormone metabolism in the human prostate. In: Vahlensieck W, Rutishauser G, eds. Benign Prostate Diseases. New York, NY: Thieme Medical Publishers, Inc.; 1992:17-21.
  11. Available at: http://www.graminex.com/clinical_studies/study8.htm. Accessed September 13, 2004.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)