Le sulforaphane de brocoli comme anti-inflammatoire et antidouleur dans les sciatalgies causées par l’endométriose

95
Le sulforaphane de brocoli comme anti-inflammatoire et antidouleur dans les sciatalgies causées par l’endométriose

Comme évoqué dans un de mes précédents articles l’extrait de brocoli a probablement un intérêt thérapeutique fort dans le traitement naturel de l’endométriose.

Une étude a évalué l’effet anti-inflammatoire et anti-nociceptif (antidouleur) du sulforaphane de brocoli sur les lésions endométriosiques touchant le nerf sciatique dans un modèle animal [1].

Le sulforaphane a soulagé les sciatalgies causées par les lésions endométriosiques. Il a également inhibé la croissance du tissu endométrial ectopique (rétrécissement de la taille des lésions et diminution du taux du facteur de croissance VEGF). Les niveaux de cytokines pro-inflammatoires (IL-6, IL-1β et TNF-α) ont été régulés à la baisse. Ce soulagement de la douleur dans l’endométriose sciatique est médiée par l’inhibition de l’inflammation : suppression de COX2 et iNOS dans les nerfs blessés, deux enzymes clés impliquées dans l’inflammation et la douleur neuropathique. Il y a également une régulation positive de KEAP1 et Nrf2, molécules améliorant la réponse antioxydante. 

Une autre étude du même type avait déjà mis en lumière les effets anti-inflammatoires et anti-nociceptifs du sulforaphane de brocoli dans les neuropathies [2].

Au total l’extrait de brocoli riche en sulforaphane, en plus de ses actions inhibitrices sur la croissance et l’inflammation dans l’endométriose, pourrait être une aide chez les femmes dont les lésions endométriosiques touchent le nerf sciatique.

 

Références

  1. Liu Y, Zhang Z, Lu X, Meng J, Qin X, Jiang J. Anti-nociceptive and anti-inflammatory effects of sulforaphane on sciatic endometriosis in a rat model. Neurosci Lett. 2020 Feb 22;723:134858.
  2. Wang C, Wang C. Anti-nociceptive and anti-inflammatory actions of sulforaphane in chronic constriction injury-induced neuropathic pain mice. Inflammopharmacology. 2017 Feb;25(1):99-106.
Article précédentVitamine C naturelle ou liposomale ?
Article suivantCoronavirus et Immunité – Docteur Thierry Hertoghe
Avatar
Fabien Piasco est nutritionniste, diplômé d’Etat en diététique, titulaire d’un D.E.S.S. en nutrition Alimentation fonctionnelle et santé (Université Laval, Québec), d’un D.U. Nutrition et maladies métaboliques (Université de Rennes) et d’un diplôme en neuro-nutrition (SiiN). Formé à la micronutrition et à la phytothérapie, spécialiste des nutraceutiques, il a aussi travaillé en pharmacie pendant près de 19 ans. Il intervient actuellement dans un établissement thermal où il dispense ateliers et consultations spécifiques en utilisant le large spectre de la nutrithérapie.