Du simple oubli à la maladie d’Alzheimer… (partie 3)

Oublis? Trous de mémoire?
Booster le cerveau et limiter la dégénérescence neuronale

Que ce soit les étudiants en période de révisions et examens, les employés ou managers au travail intellectuel ou les personnes plus âgées soucieuses de conserver un cerveau efficace au quotidien, il est important de bien nourrir ses neurones à l’aide de nutriments protecteurs !

Ils permettent d’améliorer la concentration, mémorisation ainsi que de ralentir l’apparition du déclin cognitif… et certainement de diminuer de 50% les risques d’apparition de l’Alzheimer.

Dans l’article précédent, nous avons vu que 11 nutriments (des végétaux, vitamines…) permettent de booster le cerveau et limitent la dégénérescence neuronale. Parmi ces nutriments, lHéricium booste les fonctions neuronales aussi bien chez les personnes en bonne santé, les étudiants… qu’en cas de déficience cognitive légère, démence ou Alzheimer. Il présente des effets anti-inflammatoire et antioxydant pour prévenir la dysfonction neuronale. 

Voyons les 10 autres nutriments bénéfiques pour le cerveau :

Le Bacopa > le MÉMO-BOOSTER

Le Bacopa ou plus précisément Bacopa monnieri, appartient à la famille scrophulariaceae. Elle se retrouve principalement dans les régions chaudes et humides, comme l’Inde, le Népal, l’Asie…

Cette plante a été utilisée dans la médecine traditionnelle, et notamment la médecine ayurvédique, pour traiter divers troubles nerveux, comme tonique pour améliorer le développement de la mémoire, l’apprentissage et la concentration, et pour soulager les patients atteints d’anxiété. Elle est également utilisée dans les plaintes digestives.

De manière intéressante, des études plus récentes prouvent l’efficacité de cette plante pour les performances intellectuelles.

Une étude clinique randomisée contre placebo menée chez des étudiants en médecine a permis de montrer que ceux supplémentés en Bacopa (pendant 15 jours) ont obtenu de meilleurs résultats par rapport à ceux non supplémentés.

Une supplémentation en Bacopa permet donc d’améliorer les fonctions cognitives chez les étudiants et sujets sains1.

Une autre étude menée chez des souris supplémentées en Bacopa pendant 2 semaines montrait une moindre réduction des neurones et des neurones cholinergiques chez les souris supplémentées. De plus, ces souris retrouvaient plus rapidement leur chemin dans le labyrinthe. Les auteurs concluent que le Bacopa monnieri est un potentialisateur cognitif puissant et un neuro-protecteur contre la maladie d’Alzheimer2.

D’autres études (études cliniques randomisées contre placebo) se sont intéressées à l’effet du Bacopa pour améliorer la fonction cognitive chez les personnes âgées et ainsi atténuer le déclin cognitif associé à l’âge. La consommation de Bacopa monnieri augmente les kinases dépendant du calcium dans les cellules synaptiques et post-synaptiques, ce qui est crucial pour renforcer et accroître les connexions entre les neurones dans le cerveau (synaptogénèse). Ces effets se sont avérés se produire dans les zones importantes pour les processus cognitifs, comme l’hippocampe. Dans ces études, les auteurs concluent en expliquant que le Bacopa monnieri pourrait améliorer les résultats cognitifs (en particulier la vitesse de traitement et la mémoire) et permet de ralentir le déclin cognitif associé à l’âge3,4.

En résumé, le Bacopa améliore les capacités intellectuelles, aussi bien chez les jeunes que chez les personnes âgées, chez qui il ralenti le déclin cognitif associé à l’âge.

La DHA > Le NEURO-PROTECTEUR

En plus de réduire le risque de maladie cardio-vasculaire, de favoriser le développement neuronal des fœtus et de prévenir la dépression, elle préserve également nos facultés mentales.

Une étude récente conclu que la DHA stimule la production de la protéine LR11 qui protège contre la production de protéines bêta-amyloïde retrouvées en grande quantité chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ces résultats ont été obtenus in vitro (sur des cellules neuronales humaines) ainsi que sur des souris génétiquement programmées pour développer la maladie d’Alzheimer5.

Dans une méta-analyse récente (2016),  les chercheurs ont effectué la synthèse de plusieurs études de ces 20 dernières années concernant les effets des DHA et EPA (issus de l’huile de poissons) sur la mémoire et la fonction cognitive.

La neuro-inflammation joue un rôle important dans l’avancement de l’Alzheimer, et les acides gras polyinsaturés n-3 (DHA et EPA) sont impliqués à la fois dans la réduction de la neuro-inflammation et du déclin cognitif. L’EPA influence positivement les troubles de l’humeur, alors que la DHA maintient une structure cérébrale normale.

Les auteurs de cette étude concluent que la DHA pourrait favoriser la mémoire et qu’elle représente un traitement potentiel de prévention de l’Alzheimer. Les effets bénéfiques d’une supplémentation en DHA seraient particulièrement efficaces avant le début de la maladie ou dans le cas de symptômes légers6.

Les vitamines B > ANTI-DEMENCE, MAIS EN SYNERGIE!

La diminution de la taille et de l’épaisseur du cerveau est fréquente en cas de déficience cognitive et Alzheimer. Avant de nous intéresser à une étude récente tout à fait intéressante, remarquons qu’un faible taux de DHA ET d’homocystéine, dont la synthèse requiert des taux de vitamines B9 et B12 suffisants,  est associé au développement de l’atrophie cérébrale et de la démence.

Une nouvelle étude de 2015 montre l’effet bénéfique d’une supplémentation en vitamines B chez des personnes âgées souffrant de déficience cognitive légère.

Cependant, l’effet bénéfique sur l’atrophie cérébrale n’a été observé que chez les sujets ayant des acides gras ω-3 (notamment DHA) plasmatiques élevés.
Ces résultats mettent en évidence l’importante d’agir en synergie et l’importance d’avoir des bons taux de vitamines B et oméga 3 simultanément7.

Des laboratoires proposent une synergie d’Héricium bio et Bacopa, renforcé de la synergie DHA et vitamines B. Vous retrouvez tous ces composants dans le Memorix. Ces 11 micro-nutriments spécifiques stimulent les performances intellectuelles et limiter le déclin cognitif!

Bibliographie

  1. Kumar N et al., . Efficacy of Standardized Extract of Bacopa monnieri (Bacognize.) on Cognitive Functions of Medical Students: A Six-Week, Randomized Placebo-Controlled Tria ., 2016.
  2. Uabundit N et al., . Cognitive enhancement and neuroprotective effects of Bacopa monnieri in Alzheimer’s disease model ., J. Ethnopharmacol. 2010.
  3. Saini N et al., . Neuroprotective effects of Bacopa monnieri in experimental model of dementia., Neurochem. Res., 2012.
  4. Calabrese C et al., « Effects of a standardized Bacopa monnieri extract on cognitive performance, anxiety, and depression in the elderly: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. » J Altern Complement Med. 2008.
  5. Belkouch M et al., « The pleiotropic effects of omega-3 docosahexaenoic acid on the hallmarks of Alzheimer’s disease », J Nutr Biochem. 2016.
  6. G.M. Cole, « omega-3 Fatty Acid Increases Sor LA/LR11, a sorting protein with reduced expression in sporadic Alzheimer’s disease (AD) : Relevance to AD Prevention », Journal of Neuroscience, 2007.
  7. Jernerén F et al., « Brain atrophy in cognitively impaired elderly: the importance of long-chain ω-3 fatty acids and B vitamin status in a randomized controlled trial », Am J Clin Nutr. 2015.

Votre livre "Programme Nutritionnel" de docteur Jacob GRATUIT :)

Nouvelle approche nutritionnelle selon le docteur JACOB, télécharger-le en version numérique gratuitement, sur votre boîte email.

Vous venez de recevoir une confirmation par email. Vérifiez que vous l'avez bien reçue :) Vérifiez bien votre dossier "spam" avant de nous contacter... les filtres anti-spams sont parfois un peu trop sensibles ! ;)