Thé vert et minceur

35

Le thé vert est bien connu pour ses nombreuses propriétés sur la santé. Dans le domaine de la minceur il peut aussi être un allié de choix.

Polyphénols du thé vert

Le thé vert, contrairement au thé noir, n’a pas subi de fermentation. Il est par ailleurs peu oxydé. Ces points sont particulièrement importants car ils vont déterminer le type de polyphénols (antioxydants) retrouvés dans la boisson.

Le thé vert est riche en catéchines, notamment en épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), qui lui donnent des propriétés uniques.

En voici un aperçu :

Propriétés sur le système cardiovasculaire

  • Le thé vert permet une diminution de l’ensemble des paramètres du syndrome métabolique [1].
  • Baisse de la pression artérielle [2].
  • Diminution du LDL (« mauvais cholestérol ») [3].
  • Augmentation du HDL (« bon cholestérol ») [4].

Propriétés sur le contrôle de la glycémie

  • Diminue l’activité des enzymes permettant la digestion de l’amidon. Ainsi, il réduit l’index glycémique des aliments glucidiques avec lesquels il est consommé (ex : pain au petit déjeuner).
  • Diminue la résistance à l’insuline (principal phénomène physiopathologique menant au diabète de type II) [4].

Propriétés sur la minceur

  • Augmentation de la dépense énergétique [5]. En d’autres termes, à activité égale on brûle plus de calories !
  • Augmentation de la béta-oxydation des acides gras (combustion des lipides comme source d’énergie) [5].

Quelle quantité de thé vert consommer ?

Généralement les bénéfices santé du thé vert sont attendus à partir de 3 tasses par jour.

Références

  1. Thielecke F, Boschmann M. The potential role of reen tea catechins in the prevention of the metabolic syndrome –  a review. Phytochemistry 2009 Jan;70(1):11-24
  2. Khalesi S et al. green tea catechins and blood pressure: a systematic revew and meta-analysis of randomized controlled trials. Eur J Nutr 2014 May 27
  3. Nagao T, Hase T, Tokimitsu I. A green tea extract high in catechins reduces body fat and cardiovascular risk in humans. Obesity 2007 Jun;15(6):1473-83
  4. Liu CY et al. Effects of green tea extract on insulin resistance and glucagon-like peptide 1 in patients with type 2 diabetes and lipid abnormalities : a randomized, doubled-blinded, and placebo-controlled trials. PLoS One 2014 Mar 10;9(3)
  5. Dullo AG et al. Efficacity of green tea extract rich in catechin polyphenols and caffeine in increasing 24-h energy expenditure anf fat oxidation in humans. Am J Clin Nutr 1999;70:1040-5
Article précédentLes autres secrets de l’huile d’olive
Article suivantCafé versus succédanés de café
Avatar
Fabien Piasco est nutritionniste, diplômé d’Etat en diététique, titulaire d’un D.E.S.S. en nutrition Alimentation fonctionnelle et santé (Université Laval, Québec), d’un D.U. Nutrition et maladies métaboliques (Université de Rennes) et d’un diplôme en neuro-nutrition (SiiN). Formé à la micronutrition et à la phytothérapie, spécialiste des nutraceutiques, il a aussi travaillé en pharmacie pendant près de 19 ans. Il intervient actuellement dans un établissement thermal où il dispense ateliers et consultations spécifiques en utilisant le large spectre de la nutrithérapie.

Laisser un commentaire